Françafrique. Vidéo: Voici comment la France a assassiné l'un des plus grands nationalistes africains

  • Afrik Mag |
  • Publié : Vendredi le 04 Novembre 2016 16:47:45 |
  • 9439 hits |
  • Opinion |

Félix Moumié reste dans la mémoire collective comme un personnage peu connu, auprès des noms longtemps claironnés comme ceux de Lumumba, de Cabral, ou encore de son compatriote Um Nyobé. Mais en fouillant dans son histoire et son parcours, on remarque qu'il est l'une des figures emblématiques de la lutte anti-coloniale en Afrique. Et plus particulièrement chez lui au Cameroun.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Né en 1925, ce médecin brillant, à une époque où on n'en trouvait presque pas, a décidé de donner tout ce qu'il avait pour soigner son pays des maux de la colonisation. Avec son parti l'UPC, il voulait l'indépendance et la réunification immédiate. Statut particulier pour un pays partagé entre les Français et les Anglais.

L'Union des Populations du Cameroun (UPC) crée en 1948 par Um Nyobé, de son retour à une conférence de la RDA à Bamako organisé par Houphouët Boigny. A cause de son influence grandissante, elle a été interdite par la France en 1955. Moumié était déjà en 1952, le Président de l'UPC. Alors qu'il n'avait que 27 ans. A la mort de Um Nyobé en 1958, il reste le leader charismatique de ce parti nationaliste.

L'armée française combat de toutes ses forces les militants de l'UPC jusque dans les coins les plus cachés des villages. Un rapport secret révèle que des dizaines de milliers de camerounais auraient été tués et enterrés dans les fosses communes.

Conscient de la situation, Félix Moumié s'exile. Il entre en contact avec les chinois pour acheter des armes afin de renforcer les milices armées dans son pays contre la France. Les services de renseignements français le pistent jusqu'à Genève. Ils ont pour mission d'en finir avec lui. Un ordre de Michel Debré avec le conseil de Foccard. Les mercenaires se présentent sous le couvert des journalistes. Ils demandent un échange à Moumié dans un restaurant. Et finissent par l'empoissonner. Moumié meurt un 3 novembre 1960. Alors que son pays vient à peine d'avoir l'indépendance. Même si sa mémoire est réhabilitée en 1991, sa mémoire, comme pour la plupart des nationaliste n'est ni enseignée, ni célébrée.

 

 

SUR LE MEME SUJET : Françafrique

Françafrique : France contre Afrique : Prélude aux règlements de compte (967)
Françafrique : Alassane Ouattara : le franc CFA se porte bien (3350)
Françafrique : Non, les pays africains ne «versent pas un impôt colonial à la France» (7476)
Françafrique : Exclusif : le jour où le franc CFA d’Afrique centrale a failli être dévalué (8426)
Françafrique : Un front des Africains contre le franc CFA le 7 janvier 2017 (8740)
Françafrique : Politique: Ces Franc-maçons qui gouvernent l'Afrique noire (8025)
Françafrique : Le « Y’en a marre de la France » des mouvements citoyens africains (8283)
Françafrique : « Le Cameroun a été le laboratoire de la Françafrique » (17653)
Françafrique : Bolloré poursuit France 2 jusqu'au Cameroun (8004)
Françafrique : Qui mettra fin au FCFA, quand et comment ? (7536)
Françafrique : Vidéo: Voici comment la France a assassiné l'un des plus grands nationalistes africains (9441)
Françafrique : Grave révélation sur le pacte colonial entre la France et quelques pays africains (12423)
Françafrique : Le groupe Bolloré réclame 50 millions d’euros de réparation à France 2 après la rediffusion d’une émission (15085)
Françafrique : Histoire : quand l'Afrique sauvait la France (26869)
Françafrique : Enquête sur le Groupe Bolloré: Grupo Pefaco réagit à la sortie de la presse française (21673)
Françafrique : Le bureau de Bolloré perquisitionné dans le cadre d’une enquête sur ses activités africaines (25070)
Françafrique : Cameroun – Thomas Deltombe : « Ce qu’il faut maintenant, c’est une réparation de guerre » (30372)
Françafrique : Cameroun : des activistes détruisent des « symboles du colonialisme français » (31093)
Françafrique : ALTERNANCE POLITIQUE AU CAMEROUN : Français et Américains n’y peuvent rien (29411)
Françafrique : La fermeture d’Afrique Média est un message fort et codé du régime maffieux de Paul Biya aux Camerounais (30328)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Afrique : Thierry Mbepgue: «La jeunesse africaine est prête à défendre sa souveraineté» (506)
Cameroun - Energie : La société espagnole BTD-Projectos décroche un marché de plus de 15 milliards de FCFA à l’Est-Cameroun (573)
Cameroun - Environnement : Cameroun : 7,5 milliards de pertes à cause du commerce illicite du bois (545)
: Cameroun: Cabral Libii officiellement candidat à la présidentielle 2018 (984)
Cameroun - Emploi : Des postes à pourvoir (1241)
Cameroun - Gouvernance : Alhadji Mohamadou ABBO, le milliardaire homme d’affaires qui fait la fierté du Cameroun (1089)
Centrafrique : RCA: retrait des forces spéciales américaines (1520)
Afrique : Cameroun : Vera Songwe, première femme à diriger la Commission économique pour l’Afrique (1168)
Cameroun - Sécurité : Nouveau système d’identification: le PM prescrit la poursuite harmonieuse du processus (1271)
Crise Anglophone : Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme: la Commission nationale à pied d'oeuvre (1116)
Cameroun - Communication : Le limogeage du patron des élections se paie la couverture des journaux camerounais (1172)
Françafrique : France contre Afrique : Prélude aux règlements de compte (967)
Cameroun - Diaspora : Belgique: Souffle nouveau au sein du Mouvement de Février 2008 au Cameroun: Des résolutions fortes annoncées (2388)
Cameroun - Transports : Qu'est ce que l'Assurance Automobile ? (2426)
Elecam : Conseil électoral d’Elecam: de nouveaux hommes (2661)
Crise Anglophone : Bilingualism, Mutliculturalism:Commission Begins Work Tomorrow (2477)
Cameroun - Logement : Yaoundé: 660 nouveaux logements disponibles (2464)
Cameroun - Femmes : La veillée des battantes (2420)
Thaïlande : Il tue sa fille et se suicide en direct sur Facebook (1889)
Elecam : Décret portant nomination du Président et du Vice-Président du Conseil Electoral d' « Elections Cameroon » (ELECAM) (3392)