Françafrique. Vidéo: Voici comment la France a assassiné l'un des plus grands nationalistes africains

  • Afrik Mag |
  • Publié : Vendredi le 04 Novembre 2016 16:47:45 |
  • 10804 hits |
  • Opinion |

Félix Moumié reste dans la mémoire collective comme un personnage peu connu, auprès des noms longtemps claironnés comme ceux de Lumumba, de Cabral, ou encore de son compatriote Um Nyobé. Mais en fouillant dans son histoire et son parcours, on remarque qu'il est l'une des figures emblématiques de la lutte anti-coloniale en Afrique. Et plus particulièrement chez lui au Cameroun.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Né en 1925, ce médecin brillant, à une époque où on n'en trouvait presque pas, a décidé de donner tout ce qu'il avait pour soigner son pays des maux de la colonisation. Avec son parti l'UPC, il voulait l'indépendance et la réunification immédiate. Statut particulier pour un pays partagé entre les Français et les Anglais.

L'Union des Populations du Cameroun (UPC) crée en 1948 par Um Nyobé, de son retour à une conférence de la RDA à Bamako organisé par Houphouët Boigny. A cause de son influence grandissante, elle a été interdite par la France en 1955. Moumié était déjà en 1952, le Président de l'UPC. Alors qu'il n'avait que 27 ans. A la mort de Um Nyobé en 1958, il reste le leader charismatique de ce parti nationaliste.

L'armée française combat de toutes ses forces les militants de l'UPC jusque dans les coins les plus cachés des villages. Un rapport secret révèle que des dizaines de milliers de camerounais auraient été tués et enterrés dans les fosses communes.

Conscient de la situation, Félix Moumié s'exile. Il entre en contact avec les chinois pour acheter des armes afin de renforcer les milices armées dans son pays contre la France. Les services de renseignements français le pistent jusqu'à Genève. Ils ont pour mission d'en finir avec lui. Un ordre de Michel Debré avec le conseil de Foccard. Les mercenaires se présentent sous le couvert des journalistes. Ils demandent un échange à Moumié dans un restaurant. Et finissent par l'empoissonner. Moumié meurt un 3 novembre 1960. Alors que son pays vient à peine d'avoir l'indépendance. Même si sa mémoire est réhabilitée en 1991, sa mémoire, comme pour la plupart des nationaliste n'est ni enseignée, ni célébrée.

 

 

SUR LE MEME SUJET : Françafrique

Françafrique : Emmanuel Macron: quel « Africain » sera-t-il ? (5099)
Françafrique : France contre Afrique : Prélude aux règlements de compte (6879)
Françafrique : Alassane Ouattara : le franc CFA se porte bien (5071)
Françafrique : Non, les pays africains ne «versent pas un impôt colonial à la France» (9155)
Françafrique : Exclusif : le jour où le franc CFA d’Afrique centrale a failli être dévalué (9891)
Françafrique : Un front des Africains contre le franc CFA le 7 janvier 2017 (10320)
Françafrique : Politique: Ces Franc-maçons qui gouvernent l'Afrique noire (9472)
Françafrique : Le « Y’en a marre de la France » des mouvements citoyens africains (9630)
Françafrique : « Le Cameroun a été le laboratoire de la Françafrique » (19170)
Françafrique : Bolloré poursuit France 2 jusqu'au Cameroun (9391)
Françafrique : Qui mettra fin au FCFA, quand et comment ? (8928)
Françafrique : Vidéo: Voici comment la France a assassiné l'un des plus grands nationalistes africains (10806)
Françafrique : Grave révélation sur le pacte colonial entre la France et quelques pays africains (14020)
Françafrique : Le groupe Bolloré réclame 50 millions d’euros de réparation à France 2 après la rediffusion d’une émission (17137)
Françafrique : Histoire : quand l'Afrique sauvait la France (28403)
Françafrique : Enquête sur le Groupe Bolloré: Grupo Pefaco réagit à la sortie de la presse française (23435)
Françafrique : Le bureau de Bolloré perquisitionné dans le cadre d’une enquête sur ses activités africaines (26545)
Françafrique : Cameroun – Thomas Deltombe : « Ce qu’il faut maintenant, c’est une réparation de guerre » (31041)
Françafrique : Cameroun : des activistes détruisent des « symboles du colonialisme français » (31787)
Françafrique : ALTERNANCE POLITIQUE AU CAMEROUN : Français et Américains n’y peuvent rien (30058)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (534)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (542)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (599)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (562)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (680)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (842)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (840)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (1481)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (4797)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (4777)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (4896)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (4888)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (5219)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (4829)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (4677)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4224)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (4189)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (1965)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (1557)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (5930)