Cameroun - France. Vers la tenue d’un colloque de « réconciliation » Cameroun-France

  • APA |
  • Publié : Mercredi le 11 Janvier 2017 07:40:13 |
  • 6850 hits |
  • Opinion |

Un colloque international France-Cameroun dont la problématique porte sur « le contentieux historique » et le « périlleux chemin du Cameroun vers l’indépendance » pourrait se tenir en 2017 au Cameroun, a-t-on appris mardi auprès du comité d’organisation.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Ladite rencontre dont les principaux thèmes seront la Paix, la Vérité historique et la Réconciliation des cœurs et des mémoires devrait permettre une meilleure compréhension de cette période « sombre » du Cameroun, et dont diverses sources demandent notamment une déclassification des archives françaises.

Dans les notes préparatoires, le comité d’organisation représenté par l’ancien ministre de la Recherche scientifique et Technique (MINRESI), Henri Hogbe Nlend, par ailleurs ancien leader du parti nationaliste l’Union des populations du Cameroun (UPC), citant l’ex-Haut-commissaire Pierre Messmer, renseigne qu’il sera question de mieux appréhender la complexité juridique de ce pays.

Et pour cause, « en trois quarts de siècle, de 1885 à 1960, trois colonisateurs : Allemands jusqu'en 1914, puis Français et Anglais, soumis au contrôle de la Société des Nations, entre les deux guerres, et de l'Organisation des Nations Unies, après la Seconde Guerre mondiale ».

A n'en point douter « c'est une situation exceptionnelle. Et la décolonisation du Cameroun sera aussi atypique que sa colonisation : la France accordera l'indépendance à ceux qui la réclamaient le moins, après avoir éliminé politiquement et militairement ceux qui la réclamaient avec le plus d'intransigeance ; dans les régions bassa et bamiléké, l'ordre n'est pas encore complètement rétabli le 1er Janvier 1960, lorsque le Cameroun, sous administration française, devient indépendant. »

A l'occasion de son déplacement au Cameroun le 3 Juillet 2015, le Président de la République française, François Hollande, a rappelé :« la répression particulièrement violente qui a eu lieu au moment de l'indépendance du Cameroun et insisté, dans ce contexte, sur la lucidité avec laquelle les pages les plus tragiques de notre histoire commune doivent être regardées ».

L'objet du présent colloque est de lancer le premier grand débat historique de vérité sur tous les sujets ayant trait à cette période difficile de la relation historique Cameroun-France en vue de créer « les conditions permettant de tourner cette page noire et d'ouvrir la voie à la réconciliation des cœurs et des mémoires entre le peuple camerounais et le peuple français ».

Des participants attendus se recrutent dans les différents secteurs d’activités, en l’occurrence, parmi les historiens, les chercheurs, les responsables politiques, diplomatiques, militaires...camerounais, français, étrangers, internationaux...

Entre 1955 et jusqu’après « l’indépendance octroyée par la France » le 1er janvier 1960, plusieurs régions du Cameroun ont été pilonnées à l’arme lourde par l’armée française, avec des villages entièrement rasés, sans oublier la traque des leaders, militants et sympathisants de l’UPC la parti nationaliste qui militait d’abord pour la réunification des Cameroun de culture anglophone et francophone, avant d’obtenir une indépendance unifiée, ce qui n’était pas au goût de l’administration française qui entendait plutôt installer ses suppôts au pouvoir.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - France

Cameroun - France : Paris alloue 13,12 milliards FCFA aux services socio-économiques communaux du Cameroun (7921)
Cameroun - France : Crtv : l’affaire du faux gouvernement français (11823)
Cameroun - France : La société civile relève les points à améliorer dans la mise en œuvre du C2D au Cameroun (6407)
Cameroun - France : Ces prisonniers que la France défend au Cameroun (6768)
Cameroun - France : Suite aux deux premiers C2D d’un investissement de 566 milliards de FCFA, le Cameroun et la France se préparent à signer un 3è contrat (6718)
Cameroun - France : Yaoundé et Paris évaluent l’impact du Contrat de désendettement et de développement (6510)
Cameroun - France : Paul BIYA félicite Emmanuel Macron (5541)
Cameroun - France : Biya assure à Macron de sa «disponibilité» au maintien de l’amitié entre Paris et Yaoundé (6796)
Cameroun - France : France, le distributeur de textile Camaïeu tente de se positionner au Cameroun (13092)
Cameroun - France : Deux bateaux de la marine française en escale au Cameroun (12112)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

International : Une société du Liberia serait derrière la cyberattaque en Allemagne (1099)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : l’Afrique du Sud promet de soutenir la construction d’une unité de transformation de manioc à Ogandi (1138)
Côte d'ivoire : Côte d'Ivoire: Soro ''demande pardon'' à Gbagbo (3707)
Côte d'ivoire : Côte d'Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon" à Gbagbo pour une réconciliation (3592)
Cameroun - Justice : Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort (5229)
Cameroun - Economie : La responsabilité sociétale des entreprises au menu d’une réunion à Yaoundé (6048)
Côte d'ivoire : CPI: les juges réexamineront la demande de libération de Gbagbo (8676)
Cameroun - Economie : Pourquoi le Cameroun s’endette-t-il autant et si rapidement… (Décryptage) (8531)
Côte d'ivoire : CPI: décision attendue sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo (7026)
Cameroun - Réligion : Les évêques du Cameroun, entre le marteau (des pouvoirs publics) et l’enclume (des croyants et des citoyens) (7670)