Cameroun - Transports. Transport en commun: silence, on surcharge

  • Yvette MBASSI-BIKELE | Cameroon-tribune |
  • Publié : Jeudi le 11 Mai 2017 08:26:31 |
  • 10925 hits |
  • Société |

Pourtant sévèrement réprimée par la loi, la pratique a fait son nid dans le secteur, n’indisposant même plus les usagers.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Dans la vie, on a le choix entre faire plusieurs allersretours et tout emmener en un seul voyage. Plein de Camerounais sont plutôt pour la seconde option. D’où le spectacle permanent des mototaxis, taxis jaunes et autres clandos débordants d’occupants, personnes et biens. Non loin du carrefour Coron, dans une gare routière de fortune. Un petit véhicule ralliant la capitale à de petites bourgades enclavées des environs s’apprête à partir. A l’intérieur, 11 adultes et un bébé. Sans compter les bagages à l’arrière et sur le toi. « C’est tout à fait normal pour nous qui desservons ces lignes. Je porte trois personnes devant et je partage mon siège avec l’une d’elle. C’est ce qu’on appelle « petit chauffeur ». Comme la voiture est large à l’arrière, je fais asseoir quatre personnes adultes. Et elles portent les autres clients. C’est comme cela que nous nous débrouillons. Les voyageurs et nous n’avons pas le choix : les routes qui vont chez eux sont mauvaises et rares sont les voitures qui les desservent », explique tranquillement le chauffeur. Cela se voit pourtant qu’il est mal installé et doit faire une gymnastique inappropriée entre les jambes de ses clients pour passer les vitesses.

La surcharge, cause de nombreux accidents de la circulation sur nos routes, est l’activité la mieux partagée des automobilistes. Dans le transport urbain ou interurbain. Un tour dans les artères de nos villes et campagnes, et chacun peut constater que la pratique est bien incrustée. « C’est une véritable gangrène sociale. A Yaoundé par exemple, il est quasiment impossible d’effectuer le voyage, installé tout seul sur le siège passager d’un taxi. Même si vous vous proposez, on vous « bâche » ou alors on vous demande de vous installer à l’arrière pour éviter ces désagréments », assure Madeleine Kam, étudiante habituée des taxis. Interpellés, les chauffeurs de ces véhicules rejettent les torts sur les clients. « Ils ne paient pas bien le taxi dont le tarif est fixé à 250 F. Les gens paient 100 F à la place. Et donc pour faire recette, nous sommes obligés de surcharger les clients », avoue Jacques T., chauffeur de taxi. Du côté des mototaxis, la situation n’est guère plus reluisante. Sur les courtes distances comme sur les longues, les clients sont mis par trois, quatre, voire cinq quand il s’agit d’enfants ou de déplacements familiaux. « Dernièrement, j’ai emprunté une moto dans mon quartier. J’ai proposé au conducteur de ne pas surcharger parce qu’il pleuvait. Il m’a demandé si j’ai déjà vu une moto qui ne surcharge pas. Il a fallu que je lui paie les deux autres places pour pouvoir voyager à l’aise », témoigne Marcelline Eyenga, fonctionnaire. Hélas, la surcharge n’est pas que physique et relative aux individus. Elle est aussi structurelle. « 70% des gros porteurs au Cameroun sont concernés par cet aspect. Concrètement, il s’agit de ces promoteurs qui refont l’installation des sièges de bus pour en augmenter les capacités. Ainsi, un bus où le constructeur avait monté 50 sièges se retrouve au final avec 70 places voire plus », dénonce un responsable du ministère des Transports. La quatrième Semaine des Nations unies pour la sécurité routière est l’occasion d’alerter à nouveau sur un phénomène qui provoque régulièrement de graves et mortels accidents sur nos routes. Surtout quand elle s’accompagne de l’excès de vitesse. Car ceux qui choisissent de tout emmener en un seul voyage sont évidemment toujours pressés.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Transports

Cameroun - Transports : Vers une meilleure gestion du transport ferroviaire au Cameroun (15553)
Cameroun - Transports : Cameroun : le nouveau port de Kribi accueille son premier navire (21074)
Cameroun - Transports : Transport routier: «Clandos», danger (24300)
Cameroun - Transports : Transport: Haro sur les « clandos » (21662)
Cameroun - Transports : Le pont sur le Wouri va accueillir ses premiers véhicules le 31 décembre 2017 (13669)
Cameroun - Transports : Frederik Klinke devient le directeur général de DIT, le concessionnaire du terminal à conteneurs du port de Douala (14569)
Cameroun - Transports : Les financements ''disponibles'' pour les études du projet de rail Cameroun-Tchad (ministre) (19550)
Cameroun - Transports : Cameroun : le port de Kribi recherche des prestataires pour le fonctionnement du matériel de manutention parqué depuis 2 ans (14315)
Cameroun - Transports : Cameroun: un service de cabotage sera lancé entre les ports de Douala et de Kribi (6241)
Cameroun - Transports : Cameroun: le port de Douala inaugure un 3ème portique à faible émission de C02 et consommant 30% d’énergie en moins (7700)
Cameroun - Transports : Le port de Douala paralysé par une grève des dockers (6739)
Cameroun - Transports : Cameroun : 166,612 milliards FCFA de la BAD pour le financement de travaux routiers (8291)
Cameroun - Transports : 60 milliards de FCFA pour reconstruire un tronçon du corridor routier reliant Yaoundé à la frontière Est du Nigéria (6693)
Cameroun - Transports : La Chine suspend le financement de l'autoroute Yaoundé-Douala (8961)
Cameroun - Transports : Transport en commun: silence, on surcharge (10927)
Cameroun - Transports : Les catastrophes routières ont fait perdre 84,6 milliards de FCFA à l’économie camerounaise en 2016 (10267)
Cameroun - Transports : Mbankomo: Visages de fric et de vrac au péage (6691)
Cameroun - Transports : Le port de Douala et celui de Kribi en tandem pour constituer un hub en Afrique centrale (6192)
Cameroun - Transports : Un appel d’offres international d'un marché de 546 millions de FCFA pour réhabiliter des bacs à l’Est-Cameroun (7184)
Cameroun - Transports : Vers la conquête de la côte ouest-africaine des ports camerounais (5220)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Lutte contre Boko Haram : 22 tonnes de don de matériels militaires des Etats-Unis au Cameroun (7500)
Cameroun - Télécommunication : Les opérateurs de téléphonie sommés de cesser les transferts d’argent hors zone CEMAC (6452)
Pakistan : Pakistan : plus de cent morts dans un incendie (6987)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Une vitrine pour Ebolowa avec la foire du groupe Plaza (12512)
Cameroun - Politique : SUD,Comment rendre attrayant une offre politique (12549)
Cameroun - Transports : Vers une meilleure gestion du transport ferroviaire au Cameroun (15553)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : renforcement des mesures de sécurité (13008)
Opération Epervier : Affaire « Cameroon Airlines » : les recours de Jean-Marie Atangana Mebara examinés par la Cour suprême (23847)
Lutte contre Boko Haram : Une femme kamikaze abattue dans l’Extrême-Nord du Cameroun (21594)
Cameroun - Economie : Un bénéfice de 941 millions de FCFA pour le port autonome de Douala (21971)
Cameroun - Environnement : SUD,Mvila : la lutte contre le braconnage doit s’intensifier (21112)
Cameroun - Finance : Le Cameroun n'a pas accumulé d'arriérés sur la dette extérieure au 1er trimestre 2017 (20067)
Cameroun - Sécurité : 7000 recrues en août pour l’armée et la gendarmerie camerounaises (20401)
Cameroun - Energie : Grâce au barrage de Lom Pangar, le Cameroun vient de traverser « l’étiage le plus calme depuis 10 ans », selon l’électricien Eneo (20228)
Cameroun - Gouvernance : Pour éviter le gaspillage, le Cameroun veut définir les quotas de consommation de téléphone dans l’administration publique (18476)
Cameroun - Télécommunication : Les quatre opérateurs de télécoms opérant au Cameroun s'engagent à lutter ensemble contre la fraude par Simbox (17496)
CC Russie 2018 : Coupe des Confédérations: Les Lions indomptables sont à Sochi (16907)
Cameroun - Santé : Accès aux examens cardiaques:Arthur Zang fait encore mieux (23073)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : un attentat à Kolofata a fait 6 morts (23147)
Cameroun - Economie : Cameroun : la dématérialisation des valeurs mobilières sur les rails (22685)