Cameroun - Pêche. SUD,Mvila : les pisciculteurs veulent produire plus de poissons

  • Jacques Pierre SEH | Cameroun24.net |
  • Publié : Dimanche le 12 Juin 2016 15:31:38 |
  • 17500 hits |
  • Société |

cameroun24.net - Confirmation a été faite le 10 juin dernier au centre touristique d Nkolandom, lieu retenu pour la signature de la convention de partenariat entre l’agropole de production et de commercialisation du poisson de la Mvila et la coordination nationale du programme agropoles.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


La situation actuelle révèle qu’il y a de très nombreux étangs piscicoles dans l’ensemble du département de la Mvila  pour peu de production de poissons. Réunis en un agropole de producteurs de poissons d’eau douce, les pisciculteurs veulent faire valoir leurs arguments en vue de mettre à la disposition des consommateurs de la Mvila du bon poisson frais.

Contrairement au poisson  congelé qui n’on seulement coûte cher, mais est de plus en plus rare. Pour Léon Etitane président de l’agropole poisson Mvila, 33 producteurs ont été retenus pour ce départ, 3 producteurs d’alevins, la production actuelle est évaluée à 226 tonnes de poissons par an. Pour le Dr Djeng, il a été question de procéder au lancement d’un bassin de production de poisson d’eau douce dans le Sud depuis 2014. 

poisson_signature_convention_cooperative_poisson_mvila_coordonateur_agropole

Les pisciculteurs ont été recensés et le nombre était bien élève. Le comité d’orientation logé au MINEPAT  a décidé de subdiviser le Sud en quatre bassins correspondant aux quatre départements compte tenu de l’étendu à couvrir. Ainsi, il y a eu l’agropole poisson du Dja et Lobo, celui de la Vallée du Ntem e voilà la Mvila qui s’engage aussi à la production massive de poissons. Il est question de produire suffisamment du poisson d’eau douce, essentiellement les Silures et les Tilapias. C’est une occasion de lutter contre l’insécurité alimentaire et d’améliorer les conditions de vie des agropoleurs.

Pour  Adrian Ngo’o Bitomo coordonateur national programme agropole, il est question de rendre compte de l’apport pertinent du programme agropoles dans le panier de la ménagère, dans la balance commerciale, en matière de rapatriement des devises, d’insertion socioprofessionnelle. Il s’agit de relever des défis socio-économiques tels que l’étroitesse et la faible productivité des exploitations familiales qui représente encore  80% de l’appareil de production, l’insuffisance de l’encadrement technique et les difficultés d’accès au marché. Les bassins de production ont été identifiés, il est question d’y développer davantage la production, la transformation et la commercialisation des produits halieutiques. 

Le but visé est l’accroissement de l’ordre de 13% à l’économie rurale, ce qui induira 6 à 7 % de l’économie nationale.  Le programme va engager le pays dans une voie de croissance soutenue afin de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035. C’est dans cette perspective qu’une convention de partenariat  d’un montant de 1.675 milliards de FCFA a été signée avec la coordination nationale du programme agropoles. Il sera question d’appuyer dans la construction des nouveaux étangs, le réaménagement de ceux disponibles. L’apport des pouvoirs publics est évalué à 450 millions de FCFA orienté dans l’achat des équipements et des intrants ce qui représente environ 35% du coût global du projet.

poisson_pisciculteurs_mvila

La vision est maintenant de porter la production locale dans la Mvila de 226 tonnes à environ 700 tonnes de poissons annuels, si chaque acteur  s’y engage. Pour le coordonateur national, que cet argent ne serve qu’à ce pourquoi il a été décaissé, car il s’agit là des deniers publics.  En attendant que le poisson d’eau douce soit disponible et à bon prix, cet agropole gagnerait à renforcer davantage  le volet de son organisation pour qu’il devienne une véritable entreprise de production.
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Pêche

Cameroun - Pêche : Cameroun : 400 millions d’amende infligée à des bateaux chinois et nigérians (3540)
Cameroun - Pêche : SUD,Les pisciculteurs à pied d’œuvre dans le Dja et Lobo (5350)
Cameroun - Pêche : Pêche illicite: deux bateaux nigérians saisis (7053)
Cameroun - Pêche : Le projet Agropoles permettra de produire 1440 tonnes de poissons à Massoumbou, dans le Littoral camerounais (7115)
Cameroun - Pêche : New Methods For Larger Reproductive Fish (7037)
Cameroun - Pêche : Un chalutier saisi par la marine (11179)
Cameroun - Pêche : Pêche: La manne de Maga (7806)
Cameroun - Pêche : Poisson à Kribi: la saison est bonne (8067)
Cameroun - Pêche : Ouverture de la saison de pêche dans le Lac de Maga, dans la partie septentrionale du Cameroun (11356)
Cameroun - Pêche : 584 millions du FIDA pour la filière aquacole au Cameroun (12049)
Cameroun - Pêche : Un bateau chinois arraisonné dans les eaux territoriales camerounaises (9179)
Cameroun - Pêche : Another Fishing Vessel Impounded (10316)
Cameroun - Pêche : Un bateau chinois arraisonné pour pêche illicite dans les eaux camerounaises (9712)
Cameroun - Pêche : Un navire chinois arraisonné pour pêche illicite au large de Limbe, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun (14834)
Cameroun - Pêche : Cameroun : plus de 6000 pêcheurs à l’assaut des eaux poissonneuses du barrage de Lom Pangar (15519)
Cameroun - Pêche : Le Cameroun veut intéresser la République Tchèque à la filière aquacole et l’élevage des aulacodes (16956)
Cameroun - Pêche : SUD,Mvila : les pisciculteurs veulent produire plus de poissons (17502)
Cameroun - Pêche : Cameroun : une vingtaine de navires arraisonnés pour pêche illégale (18544)
Cameroun - Pêche : 22 navires étrangers ont été arraisonnés au large des côtes camerounaises pour pêche illicite, en 2014 et 2015 (22097)
Cameroun - Pêche : Cameroun : le secteur privé invité à investir dans la pêche, afin de réduire les importations (22301)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Football : Amical/ La Guinée et le Gabon se tiennent en France, 2 - 2 (528)
Crise Anglophone : Cameroun : Akere Muna ressort libre du SED (3033)
Crise Anglophone : Cameroun/crise anglophone: procès pour ''terrorisme'' devant le tribunal militaire (3512)
Cameroun - Transports : Le Cameroun veut améliorer son potentiel logistique de transport pour valoriser sa position stratégique dans la Cemac (3495)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : 4,5 millions de plants de cacaoyers et caféiers seront mis à la disposition des producteurs en 2017 (3418)
Cameroun - Agriculture : Le PIDMA lance une campagne de sensibilisation des producteurs de maïs, manioc et sorgho sur les dangers des moisissures (3462)
Cameroun - Pêche : Cameroun : 400 millions d’amende infligée à des bateaux chinois et nigérians (3540)
Crise Anglophone : Cameroun : le Canada comme médiateur de la crise anglophone ? (3615)
CEMAC : Politique monétaire : la Beac serre la vis (3472)
Cameroun - Sécurité : Sécurité maritime : début à Douala de la 8è édition de l’opération « Obangame Express» (3686)
Cameroun - Elevage : Abattoir industriel et frigorifique de Ngaoundéré: déjà fait ! (4402)
Cameroun - Télécommunication : Cameroun : le taux d’équipement du smartphone a bondi de 68% en 2013 à 72% en 2016 (5411)
Cameroun - Pêche : SUD,Les pisciculteurs à pied d’œuvre dans le Dja et Lobo (5350)
Cameroun - Energie : SUD, Coopération : La BAD rétrocède des ouvrages d’eau potable aux communes du Sud (5366)
Cameroun - Faits divers : Jugés pour loyer impayé (6944)
CEMAC : La Beac table sur un taux de croissance de la Cemac à 1,7% en 2017 (6364)
Cameroun - Faits divers : Bonapriso: trois morts après la chute d’un mur (8096)
UK : Coups de feu à Westminster: 4 personnes décédées (7113)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : estimés à 8 milliards Fcfa, les vols du bétail pèsent 15% dans les pertes liées à la guerre contre Boko Haram (7202)
Cameroun - Russie : La Fédération de Russie lorgne sur le secteur de l’eau potable au Cameroun (6857)