Cameroun - Culture. SUD,Le Cameroun culturel à Ebolowa

  • Jacques Pierre SEH | Cameroun24.net |
  • Publié : Samedi le 04 Février 2017 08:27:50 |
  • 17009 hits |
  • Culture |

C’est à l’occasion de la cérémonie officielle de lancement de la 2ème édition de la rentrée culturelle et artistique nationale (Recan 2017) qui se tient depuis le 1er et ceci jusqu’au 4 février prochain sous la présidence du ministre des arts et de la culture (Minac ) qu’accompagnent la présidente du conseil d’administration du palais de congrès de Yaoundé et le gouverneur de la région du Sud.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


En sommes, un véritable rendez-vous de l’ensemble des aires culturelles que compte le Cameroun.  Pour Narcisse Mouellé Kombi ministre des arts et de la culture, la Recan  est un événement culturel dont l’objectif est de  mettre en exergue la diversité culturelle du Cameroun, témoin du gisement de trésors et richesses dont regorge le Cameroun, et qui ne demande qu’à être exploité.

Cet objectif se développe sur trois axes à savoir, la consécration et la valorisation de la mémoire collective. Il s’agit d’un  impératif de constituer pour les générations futures le patrimoine qui fait des Camerounais ce qu’ils sont. Cela passe par nos musées, nos figures historiques, notre patrimoine filmique et littéraire, tout autant que nos archives.

C’est également le développement progressif de la créativité, ici la diversité culturelle offre à nos créateurs, une multitude de choix en guise d’inspiration. Les grands noms artistiques et littéraires donnent un motif d’espoir  et d’optimisme d’un Cameroun émergent,  créateur de produits culturels originaux. Ce qui suppose un encadrement sur le plan académique, professionnel qu’institutionnel.

Enfin, le développement de l’animation culturelle. Il est de bon ton selon le Minac que le Cameroun vibre au fil des jours au rythme d’une animation culturelle dynamique, articulée autour des différentes formes d’art et dans le cadre d’expression des festivals, salons, foires et autres événements culturels à même de mettre en valeur la diversité de notre culture. La Recan se veut alors  un événement de référence, point de départ des manifestations culturelles au cours de l’année. C’est un ensemble d’activités touchant la totalité, sinon l’essentiel des domaines des arts et de la culture dans notre pays. Le patrimoine culturel sous ses aspects matériel et immatériel, les différentes formes d’expression artistique. Ces dernières seront mises à contribution pour donner à voir ce que représente la culture Camerounaise, et entrevoir sa contribution à  l’émergence du pays.

La recan est également un cadre de réflexion, qui devrait envisager la culture comme un levier de développement et un terreau fertile à l’émergence de notre pays. La thématique de cette deuxième édition, «Patrimoines culturels et développement du Cameroun». Il s’agit d’une orientation dont la portée n’est pas sans rappeler la nécessité de la reconstitution de la mémoire collective, remet en selle les valeurs culturelles fondatrices de notre unité nationale, parmi lesquelles le bilinguisme et le vivre ensemble qui sont d’actualité.

La rentrée culturelle enfin, se pose comme la manifestation de la nécessaire et fructueuse collaboration entre le secteur public, le secteur privé et la société civile pour la construction d’une culture forte et assumée par l’ensemble de la communauté nationale. À cet effet, pour les pouvoirs publics, il n’est pas possible d’envisager le déploiement de la politique culturelle sans les opérateurs qui, au quotidien, contribuent à la rendre plus visible, plus dynamique et plus attrayante. 

Ces éléments mis ensemble, nourrissent donc l’ambition de faire de la culture, le socle identitaire à partir duquel toutes les actions devraient prendre leur ancrage idéologique et méthodologique pour un Cameroun prospère, démocratique et uni dans sa diversité. Joignant l’utile à l’agréable, une exposition photos sur les grandes figures historiques de la région du sud, la course de pirogues sur le lac d’Ebolowa et un concert géant sont venus étaler cette richesse culturelle de l’ensemble du pays.

 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Culture

Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (5500)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (8381)
Cameroun - Culture : SUD,Le brassage de cultures pour le vivre ensemble en marche (12813)
Cameroun - Culture : Patrimoine culturel national: les bases de l’inventaire fixées (12220)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (16508)
Cameroun - Culture : La culture comme rempart (19533)
Cameroun - Culture : Canal 2’Or 2017: Chantal Biya félicite les artistes (18716)
Cameroun - Culture : Les vainqueurs de Canal 2’Or acte 11 (20739)
Cameroun - Culture : ''Sans femme, on n'a que la moitié de ce qu'on veut'' (13185)
Cameroun - Culture : SUD,Le Cameroun culturel à Ebolowa (17011)
Cameroun - Culture : Mboa BD 2016: Le 9e art explose (12711)
Cameroun - Culture : Nguon 2016: un patrimoine à préserver (20060)
Cameroun - Culture : Festival culturel du peuple Baham: hymne à l’autonomisation (17607)
Cameroun - Culture : Ngondo: que la lumière soit! (16807)
Cameroun - Culture : Arts et culture: cap sur les infrastructures (14550)
Cameroun - Culture : SUD,La chefferie de Mebae confirme son option d’ouverture et d’intégration nationale (12642)
Cameroun - Culture : Clôture du FENAC: le show des « Seigneurs » de la basse (15805)
Cameroun - Culture : Mouhtar Ousmane Mey: « La participation au FENAC a été intense et positive » (15833)
Cameroun - Culture : Audrey Inès Mpot, Miss FENAC (15348)
Cameroun - Culture : FENAC: la fête a été belle (13193)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Cameroun - Musique : Gestion du droit d’auteur: la voie des droits voisins (1962)
Cameroun - Consommation : La Fnac ouvre sa première boutique au Cameroun dans la ville de Douala, le 26 avril 2017 (1954)
Cameroun - Gouvernance : Réseaux sociaux: les administrations se connectent lentement (2657)
Cameroun - Education : Examens officiels : les épreuves pratiques démarrent ce jour (2688)
Cameroun - Musique : Ayissi Le Duc: 35 ans en dansant (4854)
Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (5500)
Crise Anglophone : Les journaux camerounais préoccupés par la situation de grande tension à Bamenda (6458)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (8381)
Cameroun - Réligion : Religion: Pâques, c’est dimanche (11843)
Cameroun - Communication : Cyber presse: le plagiat tisse sa toile (11687)
Cameroun - Réligion : Télévision: l’évangélisation gagne le petit écran (11705)
Cameroun - Musique : Were Were Liking: une autre vision de l’art (12531)
Cameroun - Cinéma : CAMIFF2017: Buea To Host Cameroon Film Festival (12590)
Cameroun - Livre : Chaos libyen: Hugues François Onana dénonce l’Occident (12215)
Cameroun - Réligion : Commission nationale du Hadj: six membres déchus (12984)
Cameroun - Réligion : Cameroun : le ticket de participation au Hadj augmente de 282.000 FCFA (12888)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur: deux semaines pour du concret (12969)
Cameroun - Musique : Kareyce Fotso: une polyglotte au micro (13041)
Cameroun - Réligion : Hadj 2017: les modalités du pèlerinage sont connues (13414)
Cameroun - Tourisme : Le WEF classe le Cameroun parmi les pays les moins compétitifs en Afrique au plan touristique (13622)