Cameroun - Jeunesse. SUD,La fête de la jeunesse : la jeunesse de Ngalan découvre le défilé

  • Jacques Pierre SEH | Cameroun24.net |
  • Publié : Lundi le 13 Février 2017 12:02:32 |
  • 8201 hits |
  • Société |

C’est à la faveur de la décentralisation de célébration de la fête nationale de la jeunesse, la localité de Ngalan a connu une effervescence inhabituelle le 11 février dernier à l’occasion de la 21 ème édition présidée en ce lieu par sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa 1er qu’assistait son état-major.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Une innovation qui gagne la sympathie  des populations de ce village qui a abrité le comice agropastoral d’Ebolowa il y a plusieurs années déjà. Depuis lors, ce lieu n’avait plus connu un grand mouvement de personnes du genre, ce jour est alors particulier pour certains. Sur le lieu, quelques tentes juxtaposées faisaient office de tribune officielle où le sous-préfet  a été installé avec son état-major, les notabilités traditionnelles appartenant à cette circonscription administrative, les responsables des établissements publiques, privés, du primaire, du secondaire comme du supérieur. Il est alors 10 heures, dès qu’ Akondi Elvis Mbahangwen sous-préfet d’Ebolowa 1er foule la place des cérémonies, les articulations vont alors s’accélérer.

Le message  du chef de l’état à l’endroit de la jeunesse pour cette édition est alors auditionné par l’ensemble des élèves et jeunes, quelques artistes égayent l’assistance puis, place au défilé. Ce fut d’abord les tout-petits du primaire, suivis du secondaire  et du supérieur dans une précision qui a réussie à arracher des salves d’applaudissements d’un public qui s’agrandissait à mesure que le temps passait.

L’ensemble des messages renvoyaient à l’unité du Cameroun et des Camerounais, à l’effectivité du bilinguisme et au multiculturalisme actualité obligeant. Pour le sous-préfet de l’arrondissement, sa circonscription vit des moments exceptionnels avec cette première célébration de la fête nationale de la jeunesse en ce lieu. Pour lui, Ngalan se remplit d’histoires après le comice agropastoral, voilà le défilé qui s’effectue en ce lieu. Et il faut remarquer que c’est là qu’il y a le centre hospitalier régional d’Ebolowa, les logements sociaux et l’entrepôt frigorifique, bref c’est la cité des réalisations du plan d’urgence triennal.

Pour lui, le défilé à Ngalan est une façon de dire merci au président de la république par rapport à la situation actuelle de ce village qui devient progressivement le « centre d’Ebolowa ». A cet effet, son arrondissement va devoir alors se doter d’une place de fête digne de sa réputation c'est-à-dire l’arrondissement qui abrite le plus gros des services administratifs.

Pour Gilbert Samnick alias « attaquant »  un habitant de cet arrondissement bien connu des populations , cette décentralisation déjà de la célébration de la fête de la jeunesse a fait du plaisir, non seulement aux élèves, mais aussi à tous ceux qui tiennent le petit commerce dans le coin. Le temps d’une célébration,  Ngalan s’est fait centre d’affaire, les débits de boisson spontanés, les restaurant, jusqu’aux vendeurs de sucrettes, chacun a pu trouver son compte. Il n’est donc plus question que cela ne soit plus la même chose pour les prochaines célébrations, il ne restera qu’aux populations de Ngalan de mériter  la confiance de ceux qui ont pensé à décentraliser cette célébration.

eleves_defilent_fete_jeunesse_c24

Avec le thème de cette édition à savoir, « jeunesse et défis de la construction d’une nation exemplaire indivisible, forte et émergente », cette jeunesse sait encore mieux ce qui lui reste à faire pour rendre pratique ces paroles. Aux termes, les résultats des activités de toute cette semaine de célébration ont été promulgués, et c’est le lycée bilingue d’Ebolowa qui rentre avec la palme d’or de cette première édition décentralisée de la fête de la jeunesse à Ebolowa 1er. Le rendez-vous a été pris pour l’édition prochaine, qui certainement viendra avec beaucoup des améliorations de la première édition.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Jeunesse

Cameroun - Jeunesse : SUD,L’entreprenariat des jeunes au centre des débats à Ebolowa (7701)
Cameroun - Jeunesse : Insertion socioprofessionnelle: Samuel Eto’o Fils mobilise les jeunes (4185)
Cameroun - Jeunesse : Nino Njopkou: « Ce sont les résultats de la combativité des jeunes » (6832)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Entrepreneuriat jeune : Le réseau parlementaire espérance jeunesse de l’assemblée nationale sur le terrain de la sensibilisation (8702)
Cameroun - Jeunesse : Le discours de Paul Biya aux jeunes en couverture des journaux camerounais (7024)
Cameroun - Jeunesse : SUD,La fête de la jeunesse : la jeunesse de Ngalan découvre le défilé (8203)
Cameroun - Jeunesse : 51ème Edition de la Fête de la Jeunesse : Message de S.E.M. Paul BIYA (9512)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Fête de la jeunesse à la prison centrale d’Ebolowa (10714)
Cameroun - Jeunesse : Pour la Jeunesse camerounaise, j’accuse ! (8965)
Cameroun - Jeunesse : Le Cameroun lance un programme triennal de 102 milliards de FCfa en faveur de la jeunesse (4790)
Cameroun - Jeunesse : Cameroun : vers un Programme national de volontariat inclusif (7939)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Entreprenariat jeune : l’exemple qui vient de Zouameyong (8184)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Construction du modèle de l’entreprenariat des jeunes dans le Sud (7570)
Cameroun - Jeunesse : Guillaume Olivier Madiba: Mister Video Games (17144)
Cameroun - Jeunesse : 994 enfants victimes de violences sexuelles au Cameroun (étude) (12507)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Journée internationale de la jeunesse : les jeunes s’intéressent à la chefferie traditionnelle au Sud (15280)
Cameroun - Jeunesse : Cameroun : forte teneur de numérique dans le plan triennal «Spécial jeunes» (12233)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Ebolowa : elle fait de la vente de beignets haricot son stage de vacances (11669)
Cameroun - Jeunesse : Plan triennal « Spécial Jeunes » Les axes visés par les 102 milliards (14009)
Cameroun - Jeunesse : Forbes classe le Camerounais William Elong parmi les 30 jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs (13035)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Crise Anglophone : Procès des évêques : La date de la première audience encore inconnue (1042)
Cameroun - Finance : Vers le placement des fonds de la Caisse de retraite de la BEAC (1041)
Cameroun - Tchad : Début de la vérification des marchandises bloquées à la frontière du Tchad (1056)
Cameroun - Economie : Malgré un endettement croissant et des incertitudes politiques, S&P maintient la note du Cameroun à « B/B » (1029)
Cameroun - Allemagne : La Commission des marchés financiers du Cameroun à l’école allemande (994)
Cameroun - Faits divers : Bafoussam : Deux enfants meurent asphyxiés (1035)
Cameroun - Faits divers : Un agriculteur assassiné à Madingring (1162)
Cameroun - Emploi : Recrutement au port de Kribi : Les arnaqueurs se frottent les mains (1138)
Cameroun - Transports : Camair-Co: un nouveau PCA en poste (1503)
Crise Anglophone : Revendications des avocats et enseignants anglophones: les voies de l’apaisement (1416)
Lutte contre Boko Haram : Ahmed Abba, correspondant de RFI au Cameroun, condamné à 10 ans de prison (1495)
Cameroun - Agriculture : SUD,Usine des tracteurs d’Ebolowa 7 ans après ça coince toujours (1339)
Cameroun - Environnement : Un jeune trafiquant interpellé avec 100 Kg d’écailles de pangolin dans la région de l’Est-Cameroun (3453)
Lutte contre Boko Haram : Trois soldats tués dans l'explosion d'une mine au Cameroun (3442)
Cameroun - Santé : Cameroun : 60 milliards perdus annuellement dans le commerce illicite des médicaments (3260)
Cameroun - Economie : Le portefeuille de la BAD pèse 680 milliards au Cameroun (3203)
Cameroun - Transports : Vers un nouveau recadrage du management de la CAMAIR-CO (3391)
Cameroun - Economie : Cameroun : le gouvernement met en garde contre le change clandestin de la monnaie (3359)
Cameroun - Transports : Limogeage du président du conseil d’administration de la Camair-Co (3502)
Cameroun - Agriculture : SUD,Les promesses du comice agropastoral d’Ebolowa toujours d’actualité 7 ans après. (3304)