Cameroun - Environnement. SUD,La Redd+ doit être vu comme un outil de développement des populations au Cameroun

  • Jacques Pierre SEH |
  • Publié : Lundi le 19 Juin 2017 04:08:03 |
  • 23996 hits |
  • Société |

Tel a été le vœu exprimé à l’occasion de l’atelier national de lancement de l’élaboration du document de projet du programme de réduction des émissions dans le plateau sud du Cameroun qui s’est tenu le 15 juin dernier dans la salle de conférences de l’hôtel Florence à Ebolowa, une initiative du ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (Minepded) avec l’assistance du comité technique Redd+, sous la présence de plusieurs organisations de la société civile travaillant dans la gestion durable des forêts au Cameroun.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Pour Berthe Nanga inspecteur n°2, représentant le ministre Hélé Pierre de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable, il est question  de promouvoir la croissance verte tout en contribuant à la stabilisation des gaz à effet de serre, grâce à la réduction nette de la déforestation. De promouvoir la gestion durable des ressources naturelles la conservation de la biodiversité et la fourniture des moyens de subsistance alternatifs. Les émissions de gaz sont dues à la déforestation et à la dégradation, avec la redd+  on va  se situer en droite ligne avec la lutte contre les effets des changements  climatiques. Pour elle, il est question d’aboutir à l’élaboration d’une stratégie nationale sur  la redd+ d’où l’atelier d’Ebolowa qui implique les régions de l’Est, du Centre et du Sud avec 7 départements directement concernés. Il faut noter que, le Cameroun s’est engagé depuis 2008 à contribuer aux efforts de lutte contre les changements climatiques. A cet effet, il s’est inscrit pour cela dans le processus redd+ qui signifie réduction des effets de serre issue de la déforestation et de la dégradation des forêts. Et il compte réduire ses émissions à environ 56 millions de tonnes de carbone, équivalent dans une période de 7 ans et demi et de 78 millions de tonnes de CO2 équivalent dans une période de 20 ans. Cette note d’identification du programme a été soumise et approuvée par les membres du fonds carbone. Ainsi,  le Cameroun a bénéficié de 650.000 dollars américain après signature d’une lettre d’intention avec  la banque mondiale comme agence d’exécution en février 2017 en vue de l’élaboration du document programme de réduction des émissions. Selon René Siwé coordonnateur technique redd+, il est donc question de mettre en place un projet concret qui dressera les moteurs de la déforestation et de la dégradation dans le plateau sud Cameroun. Ainsi après la phase de l’élaboration du document projet qui durera 9 mois, celui-ci va être approfondit sur les questions d’ordre institutionnel, politique, juridique et technique favorables à la mise en œuvre dudit programme. Le Cameroun soumettra donc ce document pour examen au fonds carbone lors de la seizième session qui se tiendra en juin 2018.


 Et en cas d’éligibilité, il procédera à la signature du contrat de paiement des émissions réduites qui est un document qui fixe les clauses de vente et d’achat des crédits carbone entre les parties engagées dans le programme. Il faut noter que la redd+ est un processus qui touche plusieurs secteurs à la fois tels que les forêts, l’élevage, l’agriculture, les mines, et il est essentiellement participatif et inclusif selon la représentante de Hélé Pierre. Et, le Cameroun en a choisi d’en faire un processus qui intègre toutes les parties prenantes à chaque étape. Ainsi, pour les participants, il était question de présenter le programme de réduction des émissions dans le plateau sud Cameroun, de présenter le plan de travail et le plan de consultation des parties prenantes de cette zone de travail. Et de manière globale,  Pr Amougou Joseph Armathée de l’organisation nationale pour les changements climatiques (Onacc), pense que quand on parle de la redd+, ce n’est pas le carbone qui est important, c’est ce que  l’agriculture fait qui permet qu’il y ait moins d’impact sur la forêt qui devient important. Le but visé  donc est que les activités soient menées autrement, c'est-à-dire accroitre plus les rendements agricoles pour peu de superficies de forêts détruites. Dans le cadre de la décentralisation, qu’il y ait plus d’implication des élus locaux afin qu’on parle d’un langage de développement. Le défi va donc consister à  développer les activités de développement local en respectant les normes. Il est question d’être proactif, c’est dans ce contexte que la redd+ sera un outil de développement. La banque mondiale en a l’intention  d’acheter 11.494 tonnes de carbone à cet effet.


 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Environnement

Cameroun - Environnement : SUD,Mvila : la lutte contre le braconnage doit s’intensifier (14963)
Cameroun - Environnement : SUD,La Redd+ doit être vu comme un outil de développement des populations au Cameroun (23998)
Cameroun - Environnement : Emballages plastiques: comment vaincre les résistances (8789)
Cameroun - Environnement : SUD,Mvila: Le groupement Sonkot-Minkan entre dans la foresterie communale (14186)
Cameroun - Environnement : SUD,L’environnement célébré dans la nature à Ebolowa (11339)
Cameroun - Environnement : Cameroun : amende de 235 millions FCFA pour deux trafiquants d’ivoire (10551)
Cameroun - Environnement : Augmentation des expéditions du bois camerounais vers la Chine, selon l’OIBT (8062)
Cameroun - Environnement : Proparco soutient Rougier pour une gestion responsable des forêts d’Afrique Centrale (9554)
Cameroun - Environnement : Ramassage des ordures à Yaoundé: là où le bât blesse (6125)
Cameroun - Environnement : Cameroun : 7,5 milliards de pertes à cause du commerce illicite du bois (8268)
Cameroun - Environnement : Un jeune trafiquant interpellé avec 100 Kg d’écailles de pangolin dans la région de l’Est-Cameroun (8417)
Cameroun - Environnement : Le Cameroun et l’UE signent un accord pour une meilleure gestion des ressources forestières (13305)
Cameroun - Environnement : Yaoundé: premières pluies, premiers dégâts (7697)
Cameroun - Environnement : Le Cameroun va implémenter la méthode « Raincell » pour prévenir les inondations à partir des réseaux de téléphonie mobile (4526)
Cameroun - Environnement : Bertoua: 144 pointes d’ivoire saisies (9509)
Cameroun - Environnement : La Chine dans le peloton de tête des importateurs du bois camerounais (10881)
Cameroun - Environnement : Pour échapper aux contraintes de l’Apv-Flegt de l’UE, les forestiers camerounais redirigent les exportations de bois vers la Chine (11930)
Cameroun - Environnement : Cameroun : 13 tonnes de téléphones usagés seront recyclés en France, grâce à un partenariat entre Orange et une ONG locale (8913)
Cameroun - Environnement : Le Cameroun s’engage à restaurer 12 millions d’hectares de forêts déboisés à l’horizon 2030 (9133)
Cameroun - Environnement : Emballages interdits: le plastique fait de la résistance (14648)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Jeunesse : SUD,Une vitrine pour Ebolowa avec la foire du groupe Plaza (1810)
Cameroun - Politique : SUD,Comment rendre attrayant une offre politique (1841)
Cameroun - Transports : Vers une meilleure gestion du transport ferroviaire au Cameroun (7222)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : renforcement des mesures de sécurité (6719)
Opération Epervier : Affaire « Cameroon Airlines » : les recours de Jean-Marie Atangana Mebara examinés par la Cour suprême (16541)
Lutte contre Boko Haram : Une femme kamikaze abattue dans l’Extrême-Nord du Cameroun (14781)
Cameroun - Economie : Un bénéfice de 941 millions de FCFA pour le port autonome de Douala (16354)
Cameroun - Environnement : SUD,Mvila : la lutte contre le braconnage doit s’intensifier (14963)
Cameroun - Finance : Le Cameroun n'a pas accumulé d'arriérés sur la dette extérieure au 1er trimestre 2017 (14488)
Cameroun - Sécurité : 7000 recrues en août pour l’armée et la gendarmerie camerounaises (14823)
Cameroun - Energie : Grâce au barrage de Lom Pangar, le Cameroun vient de traverser « l’étiage le plus calme depuis 10 ans », selon l’électricien Eneo (15163)
Cameroun - Gouvernance : Pour éviter le gaspillage, le Cameroun veut définir les quotas de consommation de téléphone dans l’administration publique (12934)
Cameroun - Télécommunication : Les quatre opérateurs de télécoms opérant au Cameroun s'engagent à lutter ensemble contre la fraude par Simbox (12427)
CC Russie 2018 : Coupe des Confédérations: Les Lions indomptables sont à Sochi (11846)
Cameroun - Santé : Accès aux examens cardiaques:Arthur Zang fait encore mieux (18035)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : un attentat à Kolofata a fait 6 morts (18077)
Cameroun - Economie : Cameroun : la dématérialisation des valeurs mobilières sur les rails (17650)
Cameroun - Transports : Cameroun : le nouveau port de Kribi accueille son premier navire (16020)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : trois attentats-suicide font 8 morts dans l’Extrême-Nord (16305)
Cameroun - Energie : Eneo, filiale du britannique Actis, prolonge la collaboration de huit mois avec le saoudien (13827)