Cameroun - Jeunesse. SUD,Journée internationale de la jeunesse : les jeunes s’intéressent à la chefferie traditionnelle au Sud

  • Jacques Pierre SEH | Cameroun24.net |
  • Publié : Dimanche le 14 Aout 2016 17:46:18 |
  • 17214 hits |
  • Culture |

cameroun24.net - C’est à l’occasion de la tenue de la 17 ème édition de la célébration de la journée internationale de la jeunesse (Jij) à la chefferie traditionnelle de référence de Mebae, une initiative de la jeunesse pacifique du Cameroun (Jepac) sous la présidence du délégué régional de la jeunesse et de l’éducation civique.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Le choix de la chefferie traditionnelle de référence de Mebae n’est pas gratuit selon Cyrille Egotto, président national de la Jepac. Il est question de permettre aux jeunes d’intégrer le train de l’émergence, de sortir de l’hypnose dans laquelle ils paraissent être enfouis aujourd’hui et de saisir la balle au bond.

Cela passe par la maîtrise de leur milieu traditionnel d’où la chefferie traditionnelle de Mebae retenue comme centre d’activité. Une imprégnation de la jeunesse aux valeurs traditionnelles qui doivent être aujourd’hui, une véritable source d’inspiration pour mieux projeter dans l’avenir. Aujourd’hui, selon Emmanuel Beh Atangana roi de Mebae, la jeunesse actuelle a tourné le dos aux valeurs ancestrales, se définissant comme une jeunesse numérique, une jeunesse androïde. Pour lui, les ancêtres sont invisibles certes mais présents.

La société actuelle se dégrade parce que beaucoup de choses sont piétinées. D’abord la connaissance du dieu créateur sans qui rien n’est possible. Le manque de respect pour les aînés, les parents, ce qui se répercute par le manque de respect de la chose publique. La crainte de l’éternel est le début de la sagesse, aujourd’hui les enfants jugent leurs parents, ce qui est une abomination.  Une présentation de cette chefferie a été faite par le maître de céans qui tour à tour  a présenté les outils et les instruments rencontrés.

Pour lui, le Nkul  Nlam (tam-tam) est le téléphone traditionnel, c’est par lui qu’on pouvait passer une annonce, susciter un rassemblement. Le trône royal, la chambre secrète, le sol nu sans revêtement synonyme d’un contact avec les ancêtres et bien d’autres outils que les jeunes n’avaient vu leur ont été présenté.

Le roi de Mebae leur en a invité à abandonner les voies de la déperdition qui sont, l’alcoolisme, les drogues, la sexualité précoce et les autres voies de la délinquance. Il est question pour lui que la jeunesse s’engage dans le développement des vertus de la sagesse qui sont le respect, la crainte de l’éternel, pour gagner en estime même devant dieu et bénéficier de sa faveur. Ce n’est que par cette voie que la jeunesse aujourd’hui peut mieux contribuer à la construction de la nation Camerounaise.

Pour Alexis Obama Onana chef d’antenne régionale du fonds national d’insertion des jeunes représentant le délégué régional de la jeunesse et de l’éducation civique, il est question de saisir des multiples opportunités qui s’ouvrent aujourd’hui à travers le plan triennal spécial jeunes. Il est question à travers ce plan d’accélérer l’insertion socio économique des jeunes, et créer ainsi l’esprit d’un patriotisme économique.

Pour Zeh Alain délégué départemental de la jeunesse, un encadreur des jeunes n’est rien sans ceux-ci et il faut aller les chercher partout où ils sont d’où cette cérémonie organisée dans une chefferie. Le thème de cette célébration est fort évocateur à savoir, «  En route pour 2030, éradiquer la pauvreté et réaliser une consommation et une production durable ». Le défi du chômage demeure une réalité pour la jeunesse, le secteur agricole parait comme le plus grand pourvoyeur d’emploi, le plan triennal spécial jeune voulu par la président de la république est une illustration parfaite à scruter tous les secteurs possibles. C’est dans ce sens que le président de la Jepac a lancé cette opération, un jeune un verger en procédant à la distribution  symbolique des plants d’avocatiers.

Pour lui, ce geste vise à intéresser les jeunes à la production agricole et quelques plants ont été mis en terre dans la cour royale. Il est question aux jeunes de ce village de poursuivre cette action noble, car qui a planté un arbre n’a pas vécu inutilement. Le rendez- vous a été pris pour l’édition prochaine avec une jeunesse plus engagée à l’action.
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Jeunesse

Cameroun - Jeunesse : SUD,Une vitrine pour Ebolowa avec la foire du groupe Plaza (572)
Cameroun - Jeunesse : La start-up africaine de la semaine : Noohkema, le lion des jeux vidéos (18542)
Cameroun - Jeunesse : Jeunes et armée, une motivation à toute épreuve (9222)
Cameroun - Jeunesse : SUD,L’entreprenariat des jeunes au centre des débats à Ebolowa (9630)
Cameroun - Jeunesse : Insertion socioprofessionnelle: Samuel Eto’o Fils mobilise les jeunes (5778)
Cameroun - Jeunesse : Nino Njopkou: « Ce sont les résultats de la combativité des jeunes » (8309)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Entrepreneuriat jeune : Le réseau parlementaire espérance jeunesse de l’assemblée nationale sur le terrain de la sensibilisation (10329)
Cameroun - Jeunesse : Le discours de Paul Biya aux jeunes en couverture des journaux camerounais (8477)
Cameroun - Jeunesse : SUD,La fête de la jeunesse : la jeunesse de Ngalan découvre le défilé (9701)
Cameroun - Jeunesse : 51ème Edition de la Fête de la Jeunesse : Message de S.E.M. Paul BIYA (10930)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Fête de la jeunesse à la prison centrale d’Ebolowa (12312)
Cameroun - Jeunesse : Pour la Jeunesse camerounaise, j’accuse ! (10439)
Cameroun - Jeunesse : Le Cameroun lance un programme triennal de 102 milliards de FCfa en faveur de la jeunesse (6069)
Cameroun - Jeunesse : Cameroun : vers un Programme national de volontariat inclusif (9364)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Entreprenariat jeune : l’exemple qui vient de Zouameyong (9481)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Construction du modèle de l’entreprenariat des jeunes dans le Sud (8952)
Cameroun - Jeunesse : Guillaume Olivier Madiba: Mister Video Games (18623)
Cameroun - Jeunesse : 994 enfants victimes de violences sexuelles au Cameroun (étude) (14653)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Journée internationale de la jeunesse : les jeunes s’intéressent à la chefferie traditionnelle au Sud (17216)
Cameroun - Jeunesse : Cameroun : forte teneur de numérique dans le plan triennal «Spécial jeunes» (14009)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Musique : Musique camerounaise:les jeunes au pied du mur (6181)
Cameroun - Réligion : Pr. Jean Paul Messina: « Que le christianisme intègre les réalités africaines » (7242)
Cameroun - Livre : Inspiré de faits réels… (7171)
Cameroun - Nécrologie : Nécrologie: la chanteuse Lisa T est décédée (8125)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (9951)
Cameroun - Musique : Communiqué de Olympic Gaming suite à l'agression de l'artiste camerounais Maahlox Levibeur (10069)
Cameroun - Réligion : Douala, la deuxième ville du Cameroun, au rythme du Ramadan (10624)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (12060)
Cameroun - Réligion : SUD,Ramadan 2017: Dons offerts aux femmes musulmanes à Ebolowa (11444)
Cameroun - Education : Don d’ordinateurs du chef de l’Etat: l’enrôlement des étudiants est lancé (12937)
Cameroun - Musique : Salatiel: Serial lover (12938)
Cameroun - Livre : Mariage polygamique (14505)
Cameroun - Education : CEP 2017: 183 candidats bakas à l’Est (15646)
Cameroun - Education : Vers l’épilogue d’une année agitée (15686)
Cameroun - Culture : Histoire du Cameroun: les grandes lignes d’un héritage (15529)
Cameroun - Réligion : DÉCÈS DE MGR BALA. Des insectes au service des enquêtes (19795)
Cameroun - Economie : Jamais sans ma tontine (17937)
Cameroun - Musique : Rencontre à Miami Beach (Floride, États-Unis d’Amérique) avec l’artiste InorieFotso, à l’occasion de la sortie de son nouvel album. (22524)
Cameroun - Musique : Rap : Benash, dans les pas de Booba (17625)
Cameroun - Réligion : Ils sont morts dans leur soutane (21926)