Cameroun - Urbanisme. Route poussiéreuse de Nkolmesseng : 12 milliards FCFA pour mettre fin au calvaire

cameroun24.net Mardi le 14 Janvier 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon Célestine Ketcha Courtes, ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, le démarrage des travaux sur ce long tronçon est prévu en juin 2020 et va s’étendre jusqu’au 23 novembre 2021 relate Ecomatin.

La route de Nkolmesseng représente un véritable calvaire pour les chauffeurs et les passagers qui l’empruntent. A cause de son état poussiéreux, elle est devenu également une menacer pour les populations vivant dans le voisinage. Pour essayer de pallier cette situation, Célestine Ketcha Courtes, ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (Minhdu), a  annoncé  le bitumage de ce tronçon situé dans l’arrondissement de Yaoundé V. Le coût des travaux est élevé à plus de 11,7 milliards de FCFA, financé par la Banque Mondiale et l’Etat du Cameroun qui est chargé des taxes y relatives et des indemnisations des populations riveraines impactées par le chantier.

Les travaux qui s’étendent sur 6,8 km se dérouleront en deux lots. Le premier  qui s’étend sur une distance de 5 km passant par Carrefour lycée bilingue d’Essos – Carrefour safari (Nkolmesseng) – Carrefour Mont Belinga (Nkolmesseng) – Carrefour Ottou – Carrefour Tradex Eleveur,  est évalué à 8,957 milliards de FCFA. Le second, quant à lui, est une voie desserte de 1,8 kilomètre va relier le Carrefour Safari (Nkolmesseng) – Chefferie Nkolmesseng – Carrefour Tradex Eleveur et s’élève à 2,760 milliards de FCFA.

Une autre annonce ayant aussi marqué la descente sur le terrain du Minhdu le 11 janvier 2019 quartier Nkolmesseng, est l’arrosage systématique de cette route par les agents de son département ministère,  en collaboration avec la Communauté urbaine de Yaoundé et les comités d’hygiène et salubrité de Yaoundé V 2 fois par jour. Ceci  jusqu’au démarrage effectif des travaux  prévu d’ici avril 2020, avec une durée de 18 mois à compter du 1er juin 2020 au 23 novembre 2021. Il est question à travers cette mesure d’essayer de pallier au problème de poussière dans ce quartier.

Lire aussi : Les populations de la ville de Maroua en colère contre leur maire

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Urbanisme

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé