Emeutes Bamenda. René Emmanuel Sadi: « La situation se normalise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest »

  • Azize MBOHOU | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mercredi le 21 Décembre 2016 12:42:22 |
  • 5321 hits |
  • Opinion |

Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Monsieur le ministre, que peut-on attendre de cette deuxième conférence semestrielle ?
Ces moments sont toujours l’occasion pour les chefs des unités administratives et le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation de faire le point de la situation dans le pays en général. Nous aurons l’occasion au cours de cette conférence, d’examiner des sujets importants, notamment la mise en œuvre du budget-programme. C’est la quatrième année que cet outil est en application. Les gouverneurs et préfets sont sur le terrain et ils sont impliqués dans son application dans leurs unités administratives respectives. Avec le ministre des Finances, ils pourront voir comment ce budget-programme s’exécute sur le terrain. Il y a la nécessité d’une appropriation de cet outil par ces autorités.


La sécurité sur l’ensemble du territoire national n’est pas en reste…
Au-delà de ces questions liées au fonctionnement normal de notre administration, cette conférence, comme il est de tradition, va également faire le point de la situation sécuritaire. Elle coïncide avec la fin de l’année, qui est une période très sensible. Il faut nécessairement se concerter sur les enjeux liés à la sécurité, afin de voir quelles mesures sont prises par les autorités administratives pour l’encadrement des populations. Avec l’éclairage du secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie et du délégué général à la Sûreté nationale, on en saura un peu plus sur ces enjeux d’ordre sécuritaire.

 Quel est l’état des lieux dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays ?
La situation se normalise, d’après les comptes rendus qui nous parviennent des autorités administratives. De hautes instructions du président de la République ont été données pour que le dialogue prévale. Un comité a été mis sur pied par le Premier ministre, chef du gouvernement, dirigé par le directeur du Cabinet des Services du Premier ministre. Les pourparlers se poursuivent entre les différents protagonistes. La situation est sous contrôle. Les consultations ont cours. Certaines personnes ont voulue faire des revendications dans une certaine agitation. De plus en plus, tout le monde revient à la raison. Nous avons bon espoir que les fêtes de fin d’année se passeront dans de bonnes conditions dans ces zones de notre pays.



Principes et symboles de la République: protection absolue !

Le ministre René Emmanuel Sadi a rappelé le caractère sacré des emblèmes nationaux hier à Yaoundé à l’ouverture de la 2e conférence semestrielle des gouverneurs de région.

Ils n’étaient plus que neuf à prendre part à cette 2e conférence semestrielle des gouverneurs de région hier à Yaoundé. L’un d’entre eux, Otto Joseph Wilson, ayant été inhumé le 10 décembre dernier. C’est donc une entame des travaux bien émouvante consacrée par une minute de silence en la mémoire de l’illustre disparu. Après l’hommage rendu, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD), René Emmanuel Sadi, dans son discours d’ouverture, est revenu sur les récents remous socio-politiques à Bamenda et à Buea. Sans détours, il a condamné les actes de vandalisme, déploré et stigmatisé « la désacralisation par certains des emblèmes nationaux ». Avec force, le MINATD a rappelé le respect du caractère unitaire, de l’intégrité du Cameroun, « des valeurs sacrées et consacrées par la Constitution. Ces principes fondent la République et il faut les protéger ». Pas de place donc au vandalisme et à la destruction, surtout que le chef de l’Etat, dans le cadre de la démocratie, a toujours encouragé le dialogue.


La deuxième conférence semestrielle des gouverneurs de région est l’occasion de passer en revue la situation sécuritaire du pays et les dispositifs pour des fêtes de fin d’année paisibles et harmonieuses. A ce titre, il est prévu une communication conjointe du secrétaire d’Etat à la Défense, chargé de la gendarmerie nationale, Jean Baptiste Bokam et du délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele. Pour cette session, le thème général des travaux est « Autorités administratives, réformes du budget-programme et performance de l’administration publique ». Au cours des travaux qui s’achèvent demain, le ministre des Finances devra présenter cet outil de gestion des ressources publiques qu’est le budget-programme.

L’objectif étant de renforcer les capacités des autorités administratives, afin d’optimiser la mise en œuvre de cet outil sur le terrain, et de faciliter le développement local. En clair, comme l’a rappelé le MINATD, l’autorité préfectorale qui incarne l’Etat dans son territoire doit être un acteur compétent pour promouvoir les performances des services étatiques à son niveau.

 


 

 

Décentralisation: l’urgence d’un plan stratégique

La session extraordinaire du Comité interministériel des services locaux qui s’est tenue hier à Yaoundé, sous la présidence de René Emmanuel Sadi, vise la mise sur pied de ce document.

L’absence d’une Stratégie nationale de décentralisation (SND) a été identifiée comme l’une des principales faiblesses dans la mise en œuvre de cette importante réforme de l’Etat. Au-delà des avancées enregistrées, notamment au niveau des transferts des moyens et compétences aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD), il existe encore des « faiblesses et carences à corriger ». Tout l’enjeu de la session extraordinaire du Comité interministériel des services locaux, présidé hier par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD), René Emmanuel Sadi, se trouve dans la validation de la SND.


En ouvrant les travaux, le MINATD a d’abord rappelé que la conception de ce plan est l’expression de l’engagement pris par le Premier ministre, chef du gouvernement, devant la Représentation nationale. Philemon Yang, par ailleurs, président du Conseil national de la décentralisation, avait alors indiqué, le 22 novembre dernier lors de la présentation du programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour 2017, qu’une stratégie de décentration sera adoptée et mise en œuvre. La SND est donc une « boussole qui apportera une cohérence nécessaire dans la mise en œuvre de la décentralisation », souligne le ministre Sadi. Il sera donc « aux antipodes du pilotage à vue », en palliant les nombreuses faiblesses qui hypothèquent le processus. Par ailleurs, la Stratégie nationale de décentralisation vise à apporter une justesse et une pertinence aux options de cette réforme, dont la finalité est l’obligation des résultats. Après sa validation par le Comité interministériel des services locaux, il sera soumis au Conseil national de la décentralisation pour adoption.

SUR LE MEME SUJET : Emeutes Bamenda

Emeutes Bamenda : De nombreuses violations des droits de l’homme dénoncées en zone anglophone (rapport) (1896)
Emeutes Bamenda : Cameroun : un mois sans Internet pour l’Ouest anglophone (7121)
Emeutes Bamenda : Cameroun : 31 activistes anglophones attendent d’être jugés par le tribunal militaire (officiel) (7614)
Emeutes Bamenda : Cameroun : des parlementaires du parti au pouvoir appellent Paul Biya à envisager la libération des leaders anglophones (5062)
Emeutes Bamenda : Au Cameroun, la censure d’Internet ruine les start-up de la « Silicon Mountain » (4574)
Emeutes Bamenda : Crise anglophose: Des citoyens proposent des solutions (6305)
Emeutes Bamenda : Cameroun: des leaders anglophones jugés (7033)
Emeutes Bamenda : Cameroun: nouveau renvoi du procès de trois figures de la contestation anglophone (6374)
Emeutes Bamenda : Ouverture du procès de trois présumés terroristes dans le cadre de la crise anglophone au Cameroun (6571)
Emeutes Bamenda : Cameroun : Biya s’en prend aux « extrémistes » des régions anglophones (4210)
Emeutes Bamenda : Cameroun : nouvelles violences et poursuite de l'opération ``villes mortes`` à Bamenda (médias) (10259)
Emeutes Bamenda : Cameroun : timide reprise des cours dans les écoles des régions anglophones (9039)
Emeutes Bamenda : Coupure de l’Internet : 500 millions f cfa de pertes pour les entreprises de la partie anglohopone camerounaise (11328)
Emeutes Bamenda : Crise anglophone: Moukandjo prône l’apaisement (6078)
Emeutes Bamenda : Cameroun : les entreprises ont perdu 44 millions FCfa après 15 jours sans Internet dans les régions anglophones (10883)
Emeutes Bamenda : The ongoing harsh crackdown on Anglophone protesters in Cameroon will produce but a bitter result (5029)
Emeutes Bamenda : Cameroun : le procès de trois activistes anglophones renvoyé au 13 février (12996)
Emeutes Bamenda : Crise Anglophne: Fame Ndongo se dédouane (3852)
Emeutes Bamenda : Lions’ Victory Shakes Bamenda (3910)
Emeutes Bamenda : Le pouvoir rampant de Yaoundé n’aura le dessus ni sur les régions anglophones ni sur le reste du pays (3725)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CEMAC : Malgré le retrait de l'Union européenne de l'APE, la Cemac insiste en désignant de nouveaux négociateurs (551)
CEMAC : La BEAC devrait revoir à la hausse ses taux d'intervention en 2017, selon BMI Research (547)
Femmes : 5 astuces pour perdre du poids sans s’en rendre compte (1072)
Sciences : La durée de la vie humaine aurait atteint ses limites (étude) (1189)
Cameroun - Economie : La promesse pour laquelle Paul Biya a trahi son peuple en signant les APE (1343)
CEMAC : Daniel Ona Ondo, nouveau président de la Commission de la Cemac, est chargé d’organiser la libre-circulation (1258)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Entrepreneuriat jeune : Le réseau parlementaire espérance jeunesse de l’assemblée nationale sur le terrain de la sensibilisation (3899)
Femmes : 10 critères qui définissent un sommeil de qualité (4583)
Sciences : Découverte d'un septième continent (4621)
CEMAC : La Cemac va inclure la RD Congo dans le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (4619)
Cameroun - Justice : A la prison de Yaoundé, les chanceux dorment assis, les autres debout (3977)
Cameroun - Femmes : Procédures judiciaires après les violences à Bamenda et Buéa: la présomption d’innocence respectée (4657)
CEMAC : L’Union européenne met un terme aux négociations d’un Accord de partenariat économique avec la Cemac (4718)
Cameroun - Communication : Diversité des titres en couverture des journaux camerounais (4575)
Emeutes Bamenda : Cameroun : des parlementaires du parti au pouvoir appellent Paul Biya à envisager la libération des leaders anglophones (5062)
Noah : La relève de Yannick Noah est assurée (4461)
Noah : Cameroun : l’héritage de Simon Noah Bikié (4606)
Emeutes Bamenda : Au Cameroun, la censure d’Internet ruine les start-up de la « Silicon Mountain » (4574)
France : Paris ne « tolèrera aucune ingérence » (4508)
Faits divers : Affaire Samuel Eto'o - Nathalie Koah: ''Eto'o blanc comme Neige '' (5121)