Cameroun - Corruption. Rapport CONAC 2011: Massi Gams accusé d'amateurisme

  • Mamouda Labaran | La Météo |
  • Publié : Mardi le 04 Décembre 2012 01:55:14 |
  • 37129 hits |
  • Société |

Depuis la publication (vendredi dernier) du rapport 2011 sur l'Etat de la corruption au Cameroun, des voix fusent de toutes parts pour décrier les méthodes du président de la Commission national anti-corruption (Conac). Lesquelles agressent outrancièrement la présomption d'innocence, le principe du contradictoire. Et, comble de facilité, font la part belle au «journalisme de liste».

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


La Conac a mal à ses méthodes d'enquête. Le constat demeure à la lecture des différentes investigations que cette institution, créée en 2006 par décret présidentiel, a déjà eues à rendre publique depuis son fonctionnement. Ainsi comme ses devanciers, le rapport 2011 est un véritable scandale en matière de respect de l'éthique et de la déontologie régissant toute enquête publique. Faut-il dès lors désespérer de la qualité des personnes placées aux manettes de la Conac? Oui.

La récurrence des «dérives» commande qu'on s'y préoccupe. Car, le dernier rapport est un navet de plus de trois cent pages noircies de procédure à charge, farcies de publication fantaisiste de liste de personnes n'ayant pas fait l'objet de condamnation judiciaire définitive, mais présentées, à l'opinion, comme convaincues de corruption (ailleurs, on qualifierait cela de journalisme de liste, digne de la presse à gages) et parsemées d’auto-congratulation. Le ridicule ne tue pas, on le sait. Mais, elle (la Conac) aurait dû, par égard pour le contribuable camerounais, se garder de gaspiller tant de papier et d'encre. Ou encore de dilapider des deniers publics en frais de mission. A ce sujet, La Météo reviendra, dans une de ses parutions ultérieures, sur le véritable montant des sommes englouties dans le cadre de cette «autre controversée» enquête.

Vivement un audit sur la gestion de cette institution, question de freiner le gaspillage auquel Massi Gams et sa clique se livrent.

«Jurisprudence» Messengue Avom.

La lecture, de part et d'autre, du rapport de la Conac sur l'état de la lutte contre la corruption au Cameroun en 2011 conduit inévitablement à cette fâcheuse constatation: les accusés, dans leur grand nombre, sont de facto acheminés à l'abattoir, comme on l'eût fait des moutons charnus. C'est à croire que les responsables de la Conac n'ont tiré aucune leçon de la polémique Messengue Avom, du nom de l'ancien ministre des Travaux publics étrillé dans un rapport d'enquête dont l'auteur (Garga Haman Adji, en l'occurrence) n'avait pas cru bon de lui accorder ne serait-ce que l'aumône dune audition. Les enquêtes à charge et à tête chercheuse semblent être une religion à la Conac.

Au moment où le chef de l'Etat l'envisage à l'intention de ses ministres fainéants, des observateurs avertis proposent non seulement la tenue pour les collaborateurs de Massi Gams d'un séminaire de mise à niveau. Cela leur permettra de s'imprégner des rudiments d'une enquête équilibrée, complète et fiable. Car, ces James Bond tropicaux sont de véritables désastres en matière d'investigation et de contre-enquête.


Juge et partie.

Une dérive marchant dans le sillage d'une autre: les pages 136, 165-167 et 171 offrent des tableaux de noms de personnes prisent dans les filets de l'institution logée dans une aile du palais des Congrès de Yaoundé. Nulle part, il n'est mentionné dans le rapport que ces femmes et hommes ont été entendus par les enquêteurs de la Conac, ou ayant fait l'objet de poursuites judiciaires couronnées d'une condamnation précise. Violant ses propres textes, la Conac s'improvise procureur et offre en holocauste à l'opinion publique des personnes qu'aucun tribunal n'a, jusqu'ici, reconnues coupables des délits à elles prêtées.

Suprême indignation quand on a écouté Massi Gams, vendredi dernier, dire dans son discours que «la Conac respecte et a toujours respecté le principe de l'indépendance de la justice. C'est ainsi qu'elle refuse systématiquement d'intervenir lorsque la requête dont elle est saisie évoque une procédure judiciaire en cours. Dans un tel cas, le requérant est conseillé d'attendre sereinement l'aboutissement du contentieux... Certains requérants sont invités à saisir les instances judiciaires compétentes à connaître leur problèmes». De deux choses l'une: Ou Massi Gams n'a pas lu toutes les pages du rapport 2011. Ou, il n'est pas à un mensonge près.

Quoiqu'il en soit, la dernière enquête de la Conac a le mérite, et c'est le seul, à remettre au goût du jour les méthodes, ô combien discutables de ses enquêteurs et mandants sur le terrain. Et c'est dommage pour la crédibilité d'une institution considérée comme un maillon essentiel de la lutte contre la corruption.

Décidément, il y en a qui font tout pour ramer à contre courant de la noble mission à eux confiés par Paul Biya.


 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Corruption

Cameroun - Corruption : Les Camerounais invités à «déclarer la guerre» à la corruption (7116)
Cameroun - Corruption : Deux officiers de l’armée soupçonnés détournement de primes des soldats (6840)
Cameroun - Corruption : Les retro-commissions refont surface à la Trésorerie générale (9954)
Cameroun - Corruption : Concours d’entrée à la gendarmerie au Cameroun: Soupçons de trafic sur la liste additive (9873)
Cameroun - Corruption : Antoine Félix Samba : L’administrateur civil aux multiples visages (4904)
Cameroun - Corruption : Parcours: Le fonctionnaire Antoine Félix Samba à l'index (9860)
Cameroun - Corruption : Cameroun: Le château de Antoine Félix Samba qui enflamme les réseaux sociaux (7776)
Cameroun - Corruption : Ventes aux enchères: Arnaques au port de Douala (8945)
Cameroun - Corruption : Détournements à la Bicec : la direction générale rassure sur l’avenir, malgré des comptes négatifs pour 2016 (8435)
Cameroun - Corruption : Ministère de l’Eau et de l’Energie : Les recrutements à problème d’Atangana Kouna (9174)
Cameroun - Corruption : Le Cameroun chute de la 130è en 2015 à la 145è place dans l’Indice de perception de la corruption 2016 (12841)
Cameroun - Corruption : 91% de Camerounais pensent que les agents de la police et l’administration fiscale sont impliqués dans la corruption (15517)
Cameroun - Corruption : Blanchiment d’argent et financement du terrorisme : 19 milliards de FCfa suspectés au Cameroun en 2015 (12586)
Cameroun - Corruption : Cameroun : plus de 700 agents de l’Etat ont frauduleusement perçu 1,3 milliard de FCfa en 2016 (10397)
Cameroun - Corruption : Cameroun : un réseau de fraude distrait 1,3 milliard FCFA dans la fonction publique (10649)
Cameroun - Corruption : Détournements aux Finances: plus de 700 personnels de l’Etat mis en débet (14195)
Cameroun - Corruption : Corruption: 11 ministres de souveraineté se rebellent contre la Conac (13522)
Cameroun - Corruption : Crise à Chanas: Le Pca accuse (13072)
Cameroun - Corruption : Du fait de la corruption, le trésor public camerounais a subi un préjudice financier de 172 milliards de FCFA en 2015 (16061)
Cameroun - Corruption : Commission nationale anti-corruption: 6 milliards recouvrés en 10 ans (12007)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Cameroun - Jeunesse : SUD,Une vitrine pour Ebolowa avec la foire du groupe Plaza (572)
Cameroun - Politique : SUD,Comment rendre attrayant une offre politique (598)
Cameroun - Transports : Vers une meilleure gestion du transport ferroviaire au Cameroun (6000)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : renforcement des mesures de sécurité (5689)
Opération Epervier : Affaire « Cameroon Airlines » : les recours de Jean-Marie Atangana Mebara examinés par la Cour suprême (15508)
Lutte contre Boko Haram : Une femme kamikaze abattue dans l’Extrême-Nord du Cameroun (13561)
Cameroun - Economie : Un bénéfice de 941 millions de FCFA pour le port autonome de Douala (15575)
Cameroun - Environnement : SUD,Mvila : la lutte contre le braconnage doit s’intensifier (14375)
Cameroun - Finance : Le Cameroun n'a pas accumulé d'arriérés sur la dette extérieure au 1er trimestre 2017 (13714)
Cameroun - Sécurité : 7000 recrues en août pour l’armée et la gendarmerie camerounaises (14040)
Cameroun - Energie : Grâce au barrage de Lom Pangar, le Cameroun vient de traverser « l’étiage le plus calme depuis 10 ans », selon l’électricien Eneo (14567)
Cameroun - Gouvernance : Pour éviter le gaspillage, le Cameroun veut définir les quotas de consommation de téléphone dans l’administration publique (12162)
Cameroun - Télécommunication : Les quatre opérateurs de télécoms opérant au Cameroun s'engagent à lutter ensemble contre la fraude par Simbox (11829)
CC Russie 2018 : Coupe des Confédérations: Les Lions indomptables sont à Sochi (11256)
Cameroun - Santé : Accès aux examens cardiaques:Arthur Zang fait encore mieux (17433)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : un attentat à Kolofata a fait 6 morts (17493)
Cameroun - Economie : Cameroun : la dématérialisation des valeurs mobilières sur les rails (17063)
Cameroun - Transports : Cameroun : le nouveau port de Kribi accueille son premier navire (15436)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : trois attentats-suicide font 8 morts dans l’Extrême-Nord (15719)
Cameroun - Energie : Eneo, filiale du britannique Actis, prolonge la collaboration de huit mois avec le saoudien (13232)