Cameroun - Politique. RDPC - Mfoundi VI: un militant fait de l’agitation

  • Rousseau-Joël FOUTE | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mardi le 26 Juillet 2016 17:04:33 |
  • 9594 hits |
  • Opinion |

Enquête sur le cas du nommé Eloi Bonaventure Bidoung qui, sans remplir les conditions requises, ambitionne d’être candidat à la présidence nationale du RDPC.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Le nommé Eloi Bonaventure Bidoung, alias « Saint Eloi », militant de base du Comité de base RDPC de Melen 3A, et 3e adjoint au maire de la commune de Yaoundé VI, multiplie des sorties médiatiques dans la perspective du prochain Congrès du parti. En effet, depuis le début de l’année, il affirme avoir commis deux tribunes : une contre les appels à candidature du président national du RDPC dans le cadre de la présidentielle de 2018, et l’autre dans laquelle il s’insurge contre la nomination des délégués permanents du Comité central dans les régions et les départements et par la même occasion, annonce sa candidature  à la présidence nationale du RDPC lors du Congrès attendu. Une ambition qui suscite la vive réaction de sa hiérarchie.                                                                                                                           Paul Martin Lolo, président de la section RDPC du Mfoundi VI et maire de la commune de Yaoundé VI,  déclare que le 24 mars 2016, lors du  meeting organisé pour célébrer l’anniversaire du parti, « nous  nous sommes exprimés sur ces sorties par la production d’une motion de soutien au président national du RDPC lui demandant de se représenter à la prochaine élection présidentielle ». Ensuite, en réaction à la candidature annoncée d’Eloi Bonaventure Bidoung à la présidence nationale du RDPC, le président de la section RDPC du Mfoundi VI brandit le communiqué publié à l’issue de la réunion tenue sur cette question à Etoug-Ebe le 13 juillet 2016. On peut ainsi lire que « les membres des bureaux des sections RDPC, OFRDPC, OJRDPC et les présidents des 11e, 12e et 13e sous-sections du Mfoundi VI, dans le souci de rétablir la vérité, tiennent d’abord à se désolidariser, se démarquer de ce comportement singulier…qu’affiche ce militant frondeur, extrêmement impopulaire dont le dernier fait d’arme politique reste sa cuisante défaite comme candidat malheureux à la présidence de la 11e sous-section RDPC lors des dernières opérations de renouvellement des organes de base de notre parti…Enfin, ils tiennent à réitérer haut et fort leur ferme attachement et leur indéfectible engagement à rester fidèle à leur président national, Paul Biya ».                                                                                                                                              Malgré cette  opposition, Eloi Bonaventure Bidoung n’en démord pas. Mais, dans quel cadre légal s’inscrivent ses critiques et son projet de candidature à la présidence du RDPC ? Sur les observations qu’il fait après la récente nomination des délégués du parti, il semble ignorer, comme l’indique dans une tribune libre Christophe Mien Zok, directeur des organes de presse, de l’information et de la propagande du Comité central du RDPC, que l’instauration des coordinations régionales et départementales (article 28 des statuts) date du Congrès de 1996. L’alinéa3 de cet article dispose : « Le chef de la délégation, les membres, les chargés de mission sont nommés par décision du président national ». Ces dispositions ont été insérées dans les textes de base en 1999. Ce sont donc ces textes non encore modifiés qui sont appliqués. Enfin, sur sa candidature, M. Bidoung n’est pas éligible à la présidence nationale du parti car il ne remplit pas les conditions requises pour être délégué au Congrès du parti (article 20 des statuts du parti).            

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

Cameroun - Politique : SUD,Mengong : les militants se mobilisent pour les échéances avenirs (4131)
Cameroun - Politique : Les 32 ans du parti au pouvoir en couverture des journaux camerounais (5453)
Cameroun - Politique : National Assembly: Entire Bureau Re-elected (5527)
Cameroun - Politique : Sénat: Niat Njifenji réélu (5725)
Cameroun - Politique : Cameroun : les présidents de l’Assemblée et du Sénat reconduits (5529)
Cameroun - Politique : Cameroun : Niat et Cavaye restent présidents (7270)
Cameroun - Politique : Election des bureaux: jour de vérité (5907)
Cameroun - Politique : Haute Sanaga. Antoine Samba succombe aux guerres de positionnement des élites (5758)
Cameroun - Politique : Cameroun : quand les anciens de l’opposition s’accrochent (5589)
Cameroun - Politique : Retour sur la vie de Joseph Charles Doumba, vieux lion de la politique camerounaise (7591)
Cameroun - Politique : Cameroun : Nominations des préfets (9391)
Cameroun - Politique : Nommination d'un noveau Secrétaire Général des services du gouverneur du Nord-Ouest (5849)
Cameroun - Politique : Paul BIYA nomme Paul BEA gouverneur (5792)
Cameroun - Politique : Parlement: les enjeux de la session de mars (6162)
Cameroun - Politique : Les forces ennemies de mon pays de plus en plus arrivent de toutes parts (8266)
Cameroun - Politique : Présidentielle 2018 au Cameroun : « Même si l’opposition présentait Barack Obama, elle perdrait ! » (10169)
Cameroun - Politique : Le SDF reporte son «meeting géant» de samedi sur le fédéralisme et l'unité nationale (8939)
Cameroun - Politique : Cameroun : Akere Muna, futur candidat à la présidentielle ? (8185)
Cameroun - Politique : Etat civil: ces maux qui gangrènent le système (8778)
Cameroun - Politique : NUDP: Bello Bouba Re-elected National Chairman (8741)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

UK : Brexit: l'article 50 déclenché (780)
Opération Epervier : Un mandat d’arrêt émis contre l’ancien ministre camerounais des Finances, Essimi Menyé (1493)
Cameroun - Communication : Les journaux camerounais en mode diversité (1441)
Femmes : Relations toxiques: comment survivre et mettre fin aux amitiés toxiques? (1728)
Togo : Togo : le franc CFA au centre du débat (1791)
Zambie : Zambie : des consultations pour sortir de la CPI (1745)
Cameroun - Gouvernance : Le Cameroun classé 23ème en Afrique et 153ème dans le monde sur l’Indice du développement humain 2016 du PNUD (2160)
Afrique : Le Camerounais Alain Nkontchou lance un Fonds d’investissement de plus de 120 milliards de FCfa dédié à l’Afrique (2135)
Grippe aviaire : Elevage: la grippe aviaire refait surface (2123)
Libye : Sanctions levées contre Aisha Muammar Kadhafi (2168)
Femmes : Manger de la viande transformée peut aggraver les symptômes d’asthme (3698)
Cameroun - Energie : Communiqué de la Société Nationale des Hydrocarbures (3479)
Cameroun - Logement : Effondrements d’immeubles: des normes à construire (3396)
USA : Abrogation de l’Obamacare: le « non » du Congrès (3331)
International : Anne Hidalgo était à Douala (3437)
Crise Anglophone : La crise anglophone continue de faire les choux gras de la presse camerounaise (3396)
Cameroun - Tchad : Le Cameroun et le Tchad se concertent au sujet de la construction d’un pont entre les deux pays (3321)
International : Avant que les pays attaqués n’aillent en guerre contre les groupes terroristes (3080)
Cameroun - Sécurité : Haute trahison au port de Douala : que font Bolloré, SGS, douane…pour laisser passer des armes comme dans une passoire ? (3697)
Lions en Club : Lions Indomptables: Arnauld Djoum, le retour à la case de départ (5378)