Cameroun - Politique. RDPC - Mfoundi VI: un militant fait de l’agitation

  • Rousseau-Joël FOUTE | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mardi le 26 Juillet 2016 17:04:33 |
  • 10877 hits |
  • Opinion |

Enquête sur le cas du nommé Eloi Bonaventure Bidoung qui, sans remplir les conditions requises, ambitionne d’être candidat à la présidence nationale du RDPC.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Le nommé Eloi Bonaventure Bidoung, alias « Saint Eloi », militant de base du Comité de base RDPC de Melen 3A, et 3e adjoint au maire de la commune de Yaoundé VI, multiplie des sorties médiatiques dans la perspective du prochain Congrès du parti. En effet, depuis le début de l’année, il affirme avoir commis deux tribunes : une contre les appels à candidature du président national du RDPC dans le cadre de la présidentielle de 2018, et l’autre dans laquelle il s’insurge contre la nomination des délégués permanents du Comité central dans les régions et les départements et par la même occasion, annonce sa candidature  à la présidence nationale du RDPC lors du Congrès attendu. Une ambition qui suscite la vive réaction de sa hiérarchie.                                                                                                                           Paul Martin Lolo, président de la section RDPC du Mfoundi VI et maire de la commune de Yaoundé VI,  déclare que le 24 mars 2016, lors du  meeting organisé pour célébrer l’anniversaire du parti, « nous  nous sommes exprimés sur ces sorties par la production d’une motion de soutien au président national du RDPC lui demandant de se représenter à la prochaine élection présidentielle ». Ensuite, en réaction à la candidature annoncée d’Eloi Bonaventure Bidoung à la présidence nationale du RDPC, le président de la section RDPC du Mfoundi VI brandit le communiqué publié à l’issue de la réunion tenue sur cette question à Etoug-Ebe le 13 juillet 2016. On peut ainsi lire que « les membres des bureaux des sections RDPC, OFRDPC, OJRDPC et les présidents des 11e, 12e et 13e sous-sections du Mfoundi VI, dans le souci de rétablir la vérité, tiennent d’abord à se désolidariser, se démarquer de ce comportement singulier…qu’affiche ce militant frondeur, extrêmement impopulaire dont le dernier fait d’arme politique reste sa cuisante défaite comme candidat malheureux à la présidence de la 11e sous-section RDPC lors des dernières opérations de renouvellement des organes de base de notre parti…Enfin, ils tiennent à réitérer haut et fort leur ferme attachement et leur indéfectible engagement à rester fidèle à leur président national, Paul Biya ».                                                                                                                                              Malgré cette  opposition, Eloi Bonaventure Bidoung n’en démord pas. Mais, dans quel cadre légal s’inscrivent ses critiques et son projet de candidature à la présidence du RDPC ? Sur les observations qu’il fait après la récente nomination des délégués du parti, il semble ignorer, comme l’indique dans une tribune libre Christophe Mien Zok, directeur des organes de presse, de l’information et de la propagande du Comité central du RDPC, que l’instauration des coordinations régionales et départementales (article 28 des statuts) date du Congrès de 1996. L’alinéa3 de cet article dispose : « Le chef de la délégation, les membres, les chargés de mission sont nommés par décision du président national ». Ces dispositions ont été insérées dans les textes de base en 1999. Ce sont donc ces textes non encore modifiés qui sont appliqués. Enfin, sur sa candidature, M. Bidoung n’est pas éligible à la présidence nationale du parti car il ne remplit pas les conditions requises pour être délégué au Congrès du parti (article 20 des statuts du parti).            

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

Cameroun - Politique : La police disperse une conférence de presse d’Amnesty à Yaoundé (3862)
Cameroun - Politique : Boycott de la fête nationale : foncièrement antipatriotique (2529)
Cameroun - Politique : A ETOUDI. La garden-party sous haute-surveillance (5864)
Cameroun - Politique : Une réception fusionnelle au palais (2550)
Cameroun - Politique : Fête de l'unité: faste et solennité (4517)
Cameroun - Politique : SUD,Fête de l’unité : la coopération transfrontalière en marche (4526)
Cameroun - Politique : Ne me souhaitez pas Bonne Fête de l'Unité, je ne participe pas au cirque pour oublier nos Martyrs (5671)
Cameroun - Politique : Le Cameroun célèbre samedi les 45 ans de l’Etat unitaire (10345)
Cameroun - Politique : Plan de circulation à Yaoundé (9478)
Cameroun - Politique : Programme officiel de la 45e édition de la fête nationale (9769)
Cameroun - Politique : Qui veut et peut vraiment déstabiliser le Cameroun ? (4914)
Cameroun - Politique : Communauté Bamendjou: Sa majesté Sokoudjou remercie Biya pour sa distinction (6902)
Cameroun - Politique : Appel au boycott De la fête De l’unité. Ces milliards de Fcfa qui décrédibilisent Fru Ndi et le Sdf (8026)
Cameroun - Politique : SUD,20 mai 2017 : la région se mobilise pour un éclat particulier dans le Sud (5826)
Cameroun - Politique : SUD,Le village Konda dans la Mvila fête l’unité nationale avant la fête (6448)
Cameroun - Politique : Cameroun: Boycott de la fête nationale, tirs groupés de la presse pro Biya, contre le leader de l'opposition (6434)
Cameroun - Politique : 20 MAI 2017. Au carrefour des luttes et du chantage (4652)
Cameroun - Politique : Cameroun :des partis de l’opposition annoncent le boycott des festivités de l’État unitaire (6465)
Cameroun - Politique : L’unité nationale ne se décrète pas et n’est pas une Loterie (6409)
Cameroun - Politique : RDPC MFOUNDI II : Luc Assamba et Ngah Koumda à couteaux tirés (6377)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Cameroun - Economie : ÉCONOMIE. DISONS LA VÉRITÉ SUR EXPRESS UNION ! (235)
Femmes : Graphologie: quand l’écriture trahit vos traits de personnalité (1326)
Sciences : Comment les services secrets profiteront de l’ordinateur quantique (922)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : une conférence d’Amnesty interdite (1020)
Côte d'ivoire : La Secrétaire générale de la Francophonie condamne les violences en Côte d'Ivoire (1843)
Accident Train Camrail : Accident férroviaire d'Eséka: le chef a parlé (1974)
Accident Train Camrail : Camrail : pour les avocats des victimes, « le verrou qui bloquait l’action judiciaire contre Bolloré a sauté » (2012)
Lutte contre Boko Haram : Amnesty International dénonce l'interdiction d'une conférence de presse à Yaoundé (1982)
International : Ghebreyesus, un Africain à la tête de l'OMS (1986)
Cameroun - Norvège : La Norvège veut densifier sa coopération économique avec le Cameroun, en ouvrant un Consulat à Douala (2174)
Cameroun - Politique : Boycott de la fête nationale : foncièrement antipatriotique (2529)
Cameroun - Football : Pierre Laurent Tamo : « Pour arriver au professionnalisme, la structuration administrative de notre football est un processus non négociable » (2549)
Accident Train Camrail : Camrail-Enquête: Biya a reçu le rapport (1941)
Accident Train Camrail : Eseka Train Accident: Head Of State Reacts To Enquiry Results (1926)
Côte d'ivoire : Prisonniers politiques, mutineries, climat social en Côte d’Ivoire. Toussaint Alain : « Le gouvernement doit assumer ses responsabilités » (2812)
Accident Train Camrail : Rapport Commission d'Enquête suite à l'accident ferroviaire survenu à Eseka (3909)
Cameroun - Diaspora : Les autorités ivoiriennes interdisent l'organisation du forum international de la diaspora camerounaise: Le communiqué du comité d'organisation (2871)
Cameroun - Football Féminin : Football Féminin :La problématique d’une nouvelle dynamique, avec une présidente imposée par la Fecafoot (3051)
Cameroun - Sport : ACNOA-AIPS : Deux candidatures, deux mesures et bonjour le gaspillage… (2968)
UK : Le nom du suspect de l’attaque terroriste de Manchester dévoilé (3424)