Emeutes Bamenda. Problème anglophone: La mise au point de René Sadi

  • Ben Christy Moudio | La Nouvelle Expression |
  • Publié : Vendredi le 23 Décembre 2016 08:25:18 |
  • 6750 hits |
  • Opinion |

La deuxième conférence semestrielle des Gouverneurs s’est ouverte ce mardi 20 décembre 2016. Une ouverture aux relents de rappel de l’Etat unitaire.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Le chef de terre  de la région du Nord-Ouest Adolphe Lélé Lafrique et son homologue du Sud-Ouest Bernard Okalia Bilaï n’ont pas pipé mot au cours du lancement de la concertation qui a cours à l’hôtel de ville de Yaoundé. C’est que, a argué Bernard Okalia Bilaï pour expliquer « son mutisme »: «nous avons reçu pour instruction de ne pas parler». Parler de la situation sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest en d’autres termes.

Toutefois, celui qui ne s’est pas privé, c’est le Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation (Minatd) René Emmanuel Sadi. Le  patron  des gouverneurs s’est en effet exprimé sur la crise en cours dans les parties de culture anglo-saxonne du pays.  «Autant nous déplorons les pertes en vies humaines, enregistrées notamment à Bamenda au cours de ces évènements malheureux, autant nous condamnons avec la dernière énergie tous ces actes de vandalisme qui n’ont pas lieu d’être  dans une République  où le chef de l’Etat, son Excellence Paul Biya prône sans cesse le dialogue et la concertation…», a déclaré le Minatd. Condamnant en outre le sort qui a été réservé aux emblèmes nationaux : «l’on ne peut que déplorer la désacralisation des emblèmes et symboles de l’Etat, en l’occurrence le drapeau national qui, de tout temps et sous tous les cieux, constitue un élément de ralliement méritant  la déférence et le respect».

René Emmanuel Sadi ne s’est dès lors pas privé de s’opposer à un quelconque projet de retour au  fédéralisme ou de sécessionnisme. « …L’on devrait, à chaque fois souligner à grand trait la nécessité du respect du caractère unitaire de l’Etat, de la nature indivisible  du Cameroun et de l’intégrité territoriale qui constituent , pour tous les Camerounais, des valeurs sacrées au demeurant consacrées par la Constitution, notre loi fondamentale qui s’oppose à nous ». «Il en est de même de notre volonté de vivre ensemble, ainsi que des valeurs d’unité nationale, de cohésion sociale, de paix et d’intégration nationale qui à l’évidence constituent de précieux acquis du gouvernement et du régime du Renouveau», a en outre ajouté le Minatd.

 

Budget programme

 

Cette mise au point du Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation n’a rien à voir avec la ligne directrice des travaux qui se déroulent. En effet, le thème de la seconde concertation semestrielle des Chefs de terre est «Autorités administratives, réforme du Budget-Programme et performance de l’Administration publique ». Une thématique qui laisse transparaitre l’examen de la mise en application du Budget programme par les administrations publiques et l’octroi d’outils susceptibles d’améliorer leurs performances au cours de ces travaux. L’on sait en effet que l’exercice 2017 rentre dans le deuxième triennat de programmation conformément à la loi de décembre 2007 portant régime financier de l’Etat entrée en vigueur en janvier 2013.

 

SUR LE MEME SUJET : Emeutes Bamenda

Emeutes Bamenda : De nombreuses violations des droits de l’homme dénoncées en zone anglophone (rapport) (926)
Emeutes Bamenda : Cameroun : un mois sans Internet pour l’Ouest anglophone (6510)
Emeutes Bamenda : Cameroun : 31 activistes anglophones attendent d’être jugés par le tribunal militaire (officiel) (7478)
Emeutes Bamenda : Cameroun : des parlementaires du parti au pouvoir appellent Paul Biya à envisager la libération des leaders anglophones (4748)
Emeutes Bamenda : Au Cameroun, la censure d’Internet ruine les start-up de la « Silicon Mountain » (4264)
Emeutes Bamenda : Crise anglophose: Des citoyens proposent des solutions (6276)
Emeutes Bamenda : Cameroun: des leaders anglophones jugés (7009)
Emeutes Bamenda : Cameroun: nouveau renvoi du procès de trois figures de la contestation anglophone (6343)
Emeutes Bamenda : Ouverture du procès de trois présumés terroristes dans le cadre de la crise anglophone au Cameroun (6535)
Emeutes Bamenda : Cameroun : Biya s’en prend aux « extrémistes » des régions anglophones (4182)
Emeutes Bamenda : Cameroun : nouvelles violences et poursuite de l'opération ``villes mortes`` à Bamenda (médias) (10239)
Emeutes Bamenda : Cameroun : timide reprise des cours dans les écoles des régions anglophones (9006)
Emeutes Bamenda : Coupure de l’Internet : 500 millions f cfa de pertes pour les entreprises de la partie anglohopone camerounaise (11304)
Emeutes Bamenda : Crise anglophone: Moukandjo prône l’apaisement (6056)
Emeutes Bamenda : Cameroun : les entreprises ont perdu 44 millions FCfa après 15 jours sans Internet dans les régions anglophones (10866)
Emeutes Bamenda : The ongoing harsh crackdown on Anglophone protesters in Cameroon will produce but a bitter result (5005)
Emeutes Bamenda : Cameroun : le procès de trois activistes anglophones renvoyé au 13 février (12976)
Emeutes Bamenda : Crise Anglophne: Fame Ndongo se dédouane (3822)
Emeutes Bamenda : Lions’ Victory Shakes Bamenda (3883)
Emeutes Bamenda : Le pouvoir rampant de Yaoundé n’aura le dessus ni sur les régions anglophones ni sur le reste du pays (3695)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Femmes : 5 astuces pour perdre du poids sans s’en rendre compte (415)
Sciences : La durée de la vie humaine aurait atteint ses limites (étude) (557)
Cameroun - Economie : La promesse pour laquelle Paul Biya a trahi son peuple en signant les APE (651)
CEMAC : Daniel Ona Ondo, nouveau président de la Commission de la Cemac, est chargé d’organiser la libre-circulation (606)
Cameroun - Jeunesse : SUD,Entrepreneuriat jeune : Le réseau parlementaire espérance jeunesse de l’assemblée nationale sur le terrain de la sensibilisation (3519)
Femmes : 10 critères qui définissent un sommeil de qualité (4280)
Sciences : Découverte d'un septième continent (4314)
CEMAC : La Cemac va inclure la RD Congo dans le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (4317)
Cameroun - Justice : A la prison de Yaoundé, les chanceux dorment assis, les autres debout (3680)
Cameroun - Femmes : Procédures judiciaires après les violences à Bamenda et Buéa: la présomption d’innocence respectée (4361)
CEMAC : L’Union européenne met un terme aux négociations d’un Accord de partenariat économique avec la Cemac (4423)
Cameroun - Communication : Diversité des titres en couverture des journaux camerounais (4281)
Emeutes Bamenda : Cameroun : des parlementaires du parti au pouvoir appellent Paul Biya à envisager la libération des leaders anglophones (4748)
Noah : La relève de Yannick Noah est assurée (4161)
Noah : Cameroun : l’héritage de Simon Noah Bikié (4308)
Emeutes Bamenda : Au Cameroun, la censure d’Internet ruine les start-up de la « Silicon Mountain » (4264)
France : Paris ne « tolèrera aucune ingérence » (4212)
Faits divers : Affaire Samuel Eto'o - Nathalie Koah: ''Eto'o blanc comme Neige '' (4814)
Football : *VOICI POURQUOI LE FOOTBALL EST DANGEREUX POUR LES PAYS PAUVRES.* (4322)
CEMAC : Les patronats d'Afrique centrale pour la levée des entraves au commerce intracommunautaire (5763)