Cameroun - Cinéma. Première: les vampires d’Agnès

  • Carine TSIELE | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mardi le 06 Septembre 2016 14:50:38 |
  • 14146 hits |
  • Culture |

Réalisé par Franck Thierry Lea Malle, le court métrage met en exergue la perception de la société rurale sur la maladie mentale.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


« Mes vampires ». Le titre fait penser à une série diffusée sur la chaîne de télévision NT1 : Vampire Diaries. Série télévisée dramatico-fantastique américaine, dans laquelle les créatures assoiffées de sang tuent font la guerre contre les humains sont en guerre. Loin de là, ce court métrage laisse pourtant entendre une autre réalité.


Il s’agit de l’histoire d’Agnès, persuadée de vivre dans un village plein de vampires et de sorciers. Elle arrive quand même à survivre tant bien que mal en les évitant. Jusqu’à l’arrivée d’un jeune étudiant dans le village. Convaincue que les « vampires » vont essayer de le tuer, Agnès décide de leur faire face. Dans la quête du salut du jeune homme, elle va découvrir que ces « vampires » n’existent que dans sa tête.


En réalité Agnès, souffre d’un problème mental, depuis cet accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, au cours duquel elle a eu un choc à la tête. Il a fallu l’arrivée dans le village du jeune vacancier pour convaincre sa tante de l’emmener dans un hôpital psychiatrique. Un dénouement heureux. A la fin du film c’est une Agnès guérie qu’on retrouve et cette dernière admet enfin que les habitants du village ne sont pas des vampires, mais ce sont des personnes qui l’aiment et ne veulent que son bien.


Le court métrage de Franck Thierry Lea Malle, dévoile la perception de la société rurale sur la maladie mentale. Le réalisateur veut ainsi faire comprendre au public qu’elle ne doit pas être perçue comme une manifestation de la sorcellerie. Cette œuvre de trente minutes lui a permis d’être en compétition aux Ecrans Noirs en juillet dernier, dans la catégorie du meilleur court métrage.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Cinéma

Cameroun - Cinéma : CAMIFF2017: Buea To Host Cameroon Film Festival (12590)
Cameroun - Cinéma : Martin Poulibe: l’expérience au service du 7e art (11645)
Cameroun - Cinéma : Le cauchemar de «Makeba » (8976)
Cameroun - Cinéma : Le phénomène Télénovelas (20805)
Cameroun - Cinéma : Gérard Essomba: A Major Attraction (18253)
Cameroun - Cinéma : Marché international du cinéma: Des affaires florissantes (17439)
Cameroun - Cinéma : Fespaco 2017: Les Camerounais sont bien là (14259)
Cameroun - Cinéma : Violences faites aux femmes: les tribulations d’un roi (12846)
Cameroun - Cinéma : Canal Olympia: Toujours pas de spectacle à Yaoundé (12144)
Cameroun - Cinéma : Le Cameroun présentera 10 films en compétition officielle au FESPACO (13670)
Cameroun - Cinéma : FESPACO 2017: le Cameroun en sélection officielle (12230)
Cameroun - Cinéma : Douala renoue avec le cinéma en salle (12070)
Cameroun - Cinéma : Cinéma: 200 recrues pour un film camerounais (11998)
Cameroun - Cinéma : Le groupe Vivendi annonce l’ouverture de la 2ème salle Canal Olympia du Cameroun, à Douala, le 18 janvier 2017 (11416)
Cameroun - Cinéma : Arthur Si Bita: l’homme derrière « Les coopérants » (16884)
Cameroun - Cinéma : Fenac : le cinéma en bonne place (14002)
Cameroun - Cinéma : Rencontre avec Jeanne Thérèse Mbenti alias Norma dans le film « Le Blanc d’Eyenga ». (11168)
Cameroun - Cinéma : Promotion du cinema: Yarha III est là (12108)
Cameroun - Cinéma : Yarha à sa troisième édition dès dimanche (14670)
Cameroun - Cinéma : Interview: “Men See Film Production As Meant For Them” (15686)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Cameroun - Musique : Gestion du droit d’auteur: la voie des droits voisins (1962)
Cameroun - Consommation : La Fnac ouvre sa première boutique au Cameroun dans la ville de Douala, le 26 avril 2017 (1954)
Cameroun - Gouvernance : Réseaux sociaux: les administrations se connectent lentement (2657)
Cameroun - Education : Examens officiels : les épreuves pratiques démarrent ce jour (2688)
Cameroun - Musique : Ayissi Le Duc: 35 ans en dansant (4854)
Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (5500)
Crise Anglophone : Les journaux camerounais préoccupés par la situation de grande tension à Bamenda (6458)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (8381)
Cameroun - Réligion : Religion: Pâques, c’est dimanche (11843)
Cameroun - Communication : Cyber presse: le plagiat tisse sa toile (11687)
Cameroun - Réligion : Télévision: l’évangélisation gagne le petit écran (11705)
Cameroun - Musique : Were Were Liking: une autre vision de l’art (12531)
Cameroun - Cinéma : CAMIFF2017: Buea To Host Cameroon Film Festival (12590)
Cameroun - Livre : Chaos libyen: Hugues François Onana dénonce l’Occident (12215)
Cameroun - Réligion : Commission nationale du Hadj: six membres déchus (12984)
Cameroun - Réligion : Cameroun : le ticket de participation au Hadj augmente de 282.000 FCFA (12888)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur: deux semaines pour du concret (12969)
Cameroun - Musique : Kareyce Fotso: une polyglotte au micro (13041)
Cameroun - Réligion : Hadj 2017: les modalités du pèlerinage sont connues (13414)
Cameroun - Tourisme : Le WEF classe le Cameroun parmi les pays les moins compétitifs en Afrique au plan touristique (13622)