Crise Anglophone. Pour reconstruire l’hôpital de Kumba brûlé par les sécessionnistes, l’État camerounais débloque 650 millions FCFA

cameroun24.net Lundi le 07 Octobre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda (photo), annonce de bonnes nouvelles concernant l’hôpital de district de Kumba, ville située à environ 70 km au nord de Buea, la capitale régionale du Sud-Ouest. C’est l’une des villes les plus touchées par le conflit entre l’armée et des sécessionnistes qui réclament, depuis 2016, l’indépendance des deux régions anglophones de l’ouest du Cameroun.



« Je viens de signer le marché public relatif à la reconstruction de l’hôpital de district de Kumba, notamment le bloc qui avait été brûlé par les sécessionnistes, pour un montant de 650 millions de FCFA », peut-on lire sur le compte Twitter de ce membre du gouvernement écrit IC.

Cette nouvelle intervient pratiquement huit mois après l’incendie criminel de cet établissement hospitalier. À la même occasion, les groupes armés avaient tué quatre personnes, dont deux malades brulés vifs sur leurs lits. Selon le bilan officiel, il y a en plus eu plusieurs blessés et des infirmiers kidnappés.

La Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés a fermement condamné cet acte tout en regrettant que « les mesures sécuritaires adéquates n’aient pas été prises pour protéger ce lieu stratégique ».

S.A.
 

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé