Crise Anglophone. Personnels judiciaires anglophones:le recrutement se peaufine

  • Elise ZIEMINE NGOUMOU | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mercredi le 12 Avril 2017 08:33:36 |
  • 8573 hits |
  • Opinion |

L’opération de recrutement sera bientôt lancée

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


 Une première réunion s’est tenue vendredi au ministère de la Justice. Une seconde annoncée ce mercredi au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra). Michel Ange Angouing, le chef de département, par ailleurs président de la commission ad hoc et les membres, vont pouvoir bientôt préciser le processus de recrutement spécial des personnels judicaires anglophones pour les ressorts des Cours d'appel du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, récemment annoncé.


Depuis l’annonce de l’opération en effet, tout ce que l’opinion sait, c’est que ce sont des auditeurs de justice et élèves greffiers d'expression anglaise, qui vont être recrutés à l'Ecole nationale d'administration et de magistrature (Enam). Ceci au cours des exercices 2017 à 2020. Mais comment ? Y aura-il un concours spécial ? Combien de places seront disponibles ? « C’est pour apporter des réponses à toutes ces questions que la commission est au travail depuis la semaine dernière. Précisément depuis le 7 avril, lendemain de sa constitution. L’objectif visé est de rendre public dans les plus brefs délais, les modalités de ce recrutement spécial et surtout d’annoncer aux Camerounais la date du concours pour que les concernés se préparent », explique une source introduite. Et sur la date probable de cette annonce, notre source refuse de se prononcer. « C’est peut-être au terme de la réunion de ce mercredi que beaucoup de choses seront mises en place. La commission a été constituée le 6 avril avec en son sein les représentants de plusieurs administrations. Il fallait bien qu’ils se réunissent, réfléchissent sur la question et mettent en place les critères de ce recrutement. Ce travail n’était pas faisable en un jour et une fois terminé, le processus de ce recrutement massif sera enclenché », relève la source.


D’après l’arrêté signé par le Minfopra le 6 avril dernier, la commission est chargée de concevoir, de coordonner et d'évaluer les opérations concourant à ce recrutement. L’instance a ainsi pour mission d’adopter le chronogramme d'exécution du recrutement, de proposer les critères de sélection, de réceptionner et d’examiner les dossiers de candidature, de superviser les épreuves écrites et orales, de vérifier l'authenticité des diplômes exigés et de proposer la liste des candidats sélectionnés le moment venu. Ce recrutement spécial, de l’avis de nombreux observateurs, fait partie des réponses du gouvernement aux revendications des avocats et magistrats anglophones.
 

 

Réactions

 

Talla Aghaa Christopher: “It’s A Laudable Initiative”

Lawyer


“I must applaud the move taken by the Head of State recently to appease or answer the worries or grievances of Common Law Lawyers. The creation of a common Law Bench at the Supreme Court, a Common Law Department in ENAM, the imminent recruitment of legal and judicial personnel of Anglophone expression to close the gap with their Francophone counterparts is a good move. However, despite the fact that this is coming a little late and taking into consideration that it is better late than never, we expect that the move should be implemented through Decrees, Laws and texts of application. As a matter of fact, we still expect the Head of State to act like a true father of the nation and grant Amnesty to the arrested and return the internet facility in Anglophone Cameroon.”

 

Pascal Nanje Meloko: “This Is Time For Action”

Barrister


“First of all, I commend the decision of the Head of State for the initiative. But I will go further to say that the decision has not been authentic and that it is still a blanket which is intended just to satisfy the common law lawyers because of the strike action. We all know that Cameroon is being ruled by decrees, most of them coming from the President himself so if he wants to solve those problems he should put it into a decree. As of now I know what he had said is a mere promise which may finally not be executed. This is the time of action. The President should act with actions and not promise. My opinion is that, the decision for lawyers to resume work is not coming from the leadership of the common law lawyers. We have a group of leaders who started the strike and if the lawyers have to resume work a communiqué must come from them and not from somewhere else.”

 

Tabot Lawson Bakia: “It Will Create Employment”

Politician


"I think the Head of State’s decision for the recruitment of more court personnel is very important because it will go a long way to solve some of the problems of our common law lawyers. Our children too will be employed and our system too has been given recognition by the Head of State. I believe with this move, our Courts will now resume as our lawyers will go back to Court. I want to thank the Head of State for the wonderful concern he has for the Anglophone problem. I pray the lawyers also should appreciate the Head of State for this initiative even though they are still demanding more. Like for the recruitment, I am appealing to those concerned to do just what the Head of State has asked them to do and not to create more problems. If our Courts open their doors or resume by May 2, 2017 we will be very happy because the lawyers have been out of the court for too long”

 

 Ndoki Mukete: “A Good Decision”

Politician


“The decision of the Head of State to recruit more legal personnel into the Courts of the South West and North West Regions is a good one but it should not take long. Our Courts have been for long with this problem of lack of qualified staff or personnel. I want to say that the decision is welcoming. Some of these Ministers should be able to see fast, far and take quick decisions else they will be considered as people trying to plot the Head of State.”

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

Crise Anglophone : Menaces et agressions contre les élèves: inacceptable ! (8560)
Crise Anglophone : North West, South West Regions: Several GCE Candidates Write in Douala (7325)
Crise Anglophone : Agressions contre des candidats aux examens: la Commission nationale des droits de l’Homme condamne (8160)
Crise Anglophone : Violences dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest: Les prévenus restent en détention (19380)
Crise Anglophone : Cameroun : les leaders de la contestation anglophone restent en prison (16511)
Crise Anglophone : Cameroun : liberté provisoire rejetée pour trois leaders anglophones (11997)
Crise Anglophone : Cameroun : les leaders de la contestation anglophone retrouveront-ils la liberté ? (6625)
Crise Anglophone : Exclusif: 4 enseignants et un employé d'ELECAM libérés (10272)
Crise Anglophone : Cameroun: décision le 7 juin sur la libération de militants anglophones (19483)
Crise Anglophone : Cameroun: La polémique que couve le recrutement spécial « langue anglaise » à l'Enam (9678)
Crise Anglophone : Cameroun : une école réduite en cendres dans la ville frondeuse de Bamenda (6570)
Crise Anglophone : Vivre-ensemble: atout à consolider (4749)
Crise Anglophone : Cameroun : « Leur emprisonnement est politique », explique l’avocat des leaders anglophones (6007)
Crise Anglophone : Cameroun anglophone: les avocats n’ont pas repris le chemin des tribunaux (5880)
Crise Anglophone : Les évêques appellent au renforcement de l’unité nationale (4192)
Crise Anglophone : Cameroun anglophone: les avocats vont-ils vraiment reprendre le travail? (6643)
Crise Anglophone : Cameroun: les évêques lancent un appel à l'unité (6734)
Crise Anglophone : Cameroun: report du procès des leaders de la contestation anglophone (11970)
Crise Anglophone : Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme: la Commission nationale à pied d'oeuvre (7447)
Crise Anglophone : Bilingualism, Mutliculturalism:Commission Begins Work Tomorrow (8172)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : CMR-ALL : La réaction des entraineurs (2522)
CC Russie 2018 : J. Remy Ngono : Les Allemands mangent la sauce des Lions boucanés pour le Ramadan. (4747)
Congo : ''Biens mal acquis'': mise en examen de la fille et du gendre de Sassou Nguesso (4684)
CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (10833)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (10693)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (10707)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (10534)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (6860)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (7790)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (7030)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (7959)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (8076)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (8046)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (8181)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (8227)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (8910)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (8108)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (7980)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (7526)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (7466)