Cameroun - Sécurité. Palais de l'Unité. Chantal Biya limoge toute sa garde rapprochée

  • Le Courrier |
  • Publié : Mercredi le 11 Janvier 2017 23:38:17 |
  • 9573 hits |
  • Société |

L’ensemble des éléments de la Direction de la sécurité présidentielle affectés à la résidence privée du couple présidentiel ont été reversés dans leurs unités d’origine sur ordre de la première dame. Le trafic et la fuite d’informations à caractères confidentielles seraient à l’origine de leur éviction.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

Etoudi : chantal biya se débarrasse de ses anciens cerbères

De retour de son récent séjour privé en Suisse, paul barthélémy biya bi mvondo assam a décidé de nettoyer de fond en comble son entourage sécuritaire domestique.

De fait, toute la sécurité rapprochée du chef de l’etat, constituée des éléments du premier groupement de protection et de sécurité de la Direction de Sécurité présidentielle (Dsp) affectés à l’Annexe n° 3, c’est-à-dire sa résidence privée, a été selon une source sécuritaire, balayée et délestée de tous ses anges gardiens.

Des indiscrétions informées au sein du palais de l’Unité à Yaoundé, prétendent que ce ménage a été décidé sur ordre de son épouse chantal pulchérie vigouroux biya (Hp2).

Cette disposition énergique et inhabituelle, s’est applique également aux éléments envoyés en mission d’alors. Ils ont eux aussi immédiatement été reversés dans leurs unités d’origine des forces de défense et de sécurité.

Dans ce lot, figure le Sous-lieutenant mindja, aide de camp de la première Dame. De cette purge présidentielle à la Direction de la Sécurité présidentielle, les seuls rescapés, seraient le chef de sa sécurité le lieutenant- colonel de gendarmerie etienne Honlong (fidèle et loyal ange gardien) et le chauffeur de la première dame, chantal pulchérie vigouroux biya.

Cette opération est la preuve que la first lady tient à mettre un point d’honneur dans une opération de toilettage de son entourage sécuritaire immédiat, y compris celui de son époux paul barthélemy biya bi mvondo assam. les raisons de ce vaste chamboulement dans la sécurité du couple présidentiel, seraient «des constats de trafic et fuites d’informations sensibles à caractères confidentielles de l’Annexe 3, des accointances établies avec certains mouvements activistes du Code basé en europe, réputé hostile au Chef de l’Etat, à travers des manifestations bruyantes et récurrentes devant l’hôtel Intercontinental de Genève en Suisse lors des séjours privés du président de la République en Suisse, et surtout l’étalage dans les réseaux sociaux des tribulations de la fille cadette du couple présidentiel Brenda Anastasie Eyenga Biya, aux Etats-Unis d’Amériques».

Selon des informations du journal de la rue Rudolph douala manga bell de Messa à Yaoundé, des investigations minutieuses avaient été menées depuis longtemps par les services de renseignements de la Dsp, sous la conduite personnelle du général de division ivo desancio Yenwo, le patron de la Direction de la Sécurité présidentielle, et qui ont confirmées dans les conclusions des enquêtes, les soupçons qui pesaient sur tous les anciens cerbères affectés à la sécurité rapprochée de la résidence privée du couple présidentiel.

Des commentaires avisés en haut lieu veulent trouver à ce nettoyage de la garde rapprochée du chef de l’exécutif camerounais, un moyen de pression pour incliner le président de la République à se débarrasser de certains de ses proches collaborateurs de la présidence de la République, dans le viseur de la première dame, chantal pulchérie vigouroux biya.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Sécurité

Cameroun - Sécurité : La marine camerounaise se dote d’un nouveau patrouilleur (2870)
Cameroun - Sécurité : Haute trahison au port de Douala : que font Bolloré, SGS, douane…pour laisser passer des armes comme dans une passoire ? (3525)
Cameroun - Sécurité : Sécurité maritime : début à Douala de la 8è édition de l’opération « Obangame Express» (7758)
Cameroun - Sécurité : Cameroun: La mort se négocie dans les bars de Yaoundé (10413)
Cameroun - Sécurité : Prises d’otages : Négociation avortée pour la libération d’un enseignant (10531)
Cameroun - Sécurité : Cameroun - Début de mutinerie à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé: Les anciens barons du régime et d’autres détenus VIP en danger ? (8830)
Cameroun - Sécurité : Le Cameroun 6e importateur d’armes lourdes en Afrique (9552)
Cameroun - Sécurité : Le Cameroun dans le top 10 des plus gros importateurs d’armes lourdes en Afrique (9275)
Cameroun - Sécurité : Le Cameroun, comme d’autres pays dans le monde, pourrait être confronté à des risques sécuritaires en 2017 (8092)
Cameroun - Sécurité : Accident de camions militaires à Olembe: la plupart des blessés ont pu rejoindre Koutaba (6696)
Cameroun - Sécurité : Le chinois Huawei désigné pour le système intelligent de vidéosurveillance au Cameroun (9535)
Cameroun - Sécurité : Crash de Bogo: l’enquête évolue (10761)
Cameroun - Sécurité : Recrutement militaire: prise d’armes à Yaoundé (8286)
Cameroun - Sécurité : Recrutement dans les forces de défense: les admis attendus ce jour (8973)
Cameroun - Sécurité : Recrutement dans les forces de Défense: les résultats disponibles (7994)
Cameroun - Sécurité : Recrutements dans les forces de Défense: gare à l’arnaque sur les réseaux sociaux (6759)
Cameroun - Sécurité : Est: Cinq coupeurs de route neutralisés (11807)
Cameroun - Sécurité : Cinq preneurs d’otages centrafricains arrêtés au Cameroun (11040)
Cameroun - Sécurité : Circulation routière: des policiers menacés (12575)
Cameroun - Sécurité : La dgsn veut brouiller les télécommunications du minpostel ? (8334)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Economie : MTN-Orange-Express Union : La bataille du transfert d’argent aura lieu (1499)
Cameroun - Faits divers : Maroua: incendie au lycée bilingue (1616)
International : Le Cameroun veut adhérer à la Convention sur l’utilisation des communications électroniques dans les contrats internationaux (1532)
Opération Epervier : Cameroun: Mandat d'arrêt contre l'ex-ministre des Finances Essimi Menye (2187)
Crise Anglophone : Education dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest: opération rattrapage (2088)
Cameroun - Energie : Eneo, filiale du britannique Actis, annonce la pleine puissance retrouvée de la centrale de Limbé, à 85 MW (1953)
Cameroun - Gabon : Un consortium d’entreprises italiennes veut financer la construction d’une route reliant le Cameroun au Gabon (1996)
Cameroun - Faits divers : Ngonsoa: deux domiciles et un commerce calcinés (3114)
Cameroun - Sécurité : La marine camerounaise se dote d’un nouveau patrouilleur (2870)
Cameroun - Faits divers : Yaoundé: un présumé meurtrier aux arrêts (2900)
Côte d'ivoire : Procès Simone Gbagbo: l'ex-première dame acquittée de crime contre l'humanité (3156)
Cameroun - Faits divers : Devant le juge pour vol de poulets (4285)
Affaire Ibrahim Bello : Ombessa: l’affaire Ibrahim Bello (4459)
Cameroun - Faits divers : Batouri: braquage manqué chez un opérateur économique (4719)
Cameroun - Economie : Cameroun : un répertoire des sources d’appuis financiers et non financiers mis à la disposition des PME (3808)
Cameroun - Energie : La Banque mondiale débloque 500 000 $ pour la surveillance des industries extractives en Afrique francophone (3712)
Cameroun - Transports : Réduction de 21% de la masse salariale de la Camair-Co (officiel) (3980)
CEMAC : La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac (5488)
Lutte contre Boko Haram : L’armée libère 8 otages au Cameroun (5919)
Cameroun - Energie : Guerre de communiqués autour de l’exploitation gazière au Cameroun (5407)