Cameroun - Transports. Pénétrante ouest: Quand l’arrêté préfectoral est foulé aux pieds

  • Linda Mbiapa | La Nouvelle Expression |
  • Publié : Mardi le 12 Janvier 2016 13:00:59 |
  • 30150 hits |
  • Société |

Les embouteillages ont repris de plus belle sur cet axe de la ville de Douala. Les camionneurs continuent de circuler à longueur de journée au gré de leurs fantaisies.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Il est 15h minutes vendredi le 8 janvier 2016 lorsque La Nouvelle Expression effectue une descente sur  la pénétrante ouest vers la sortie de a ville. Sous un soleil ardent, la circulation est très loin d’être fluide sur le pont. Place aux embouteillages causant d’énormes désagréments aux usagers de la route. Une file interminable de véhicules de toute taille surtout les camions et gros porteurs transportant de la marchandise, avance au ralenti. Aucun homme en tenue n’est visible sur les lieux. Rien ne laisse présager un respect de la décision préfectorale qui interdisait à compter de ce vendredi 8 janvier 2016 dès 14h, la circulation des camions. Pourtant joint au téléphone le matin du même jour, Paul Naseri Bea, Préfet du département du Wouri, a laissé entendre que «la mesure imposant aux camionneurs de ne point circuler les vendredi, samedi et dimanche, de 14h à 22h, prenait effet dès le vendredi 8 janvier». Ce qui n’a pas été le cas au moment où nous allions sous presse. Un fait qui constitue la première cause principale des embouteillages qui vont désormais du  Rond-point Deïdo à Bekoko.

Interrogés par La Nouvelle Expression, certains transporteurs déclarent ne pas être au courant d’une quelconque décision administrative : « nous ne sommes pas informés. Quand le préfet a-t-il imposé des heures où nous devons circuler ? Si cela avait été le cas, nous pensons que des policiers devaient en ce moment (Ndlr : mi-journée du vendredi dernier) être sur le pont pour faire appliquer la nouvelle mesure ». Une autre frange, par contre, avoue avoir eu vent de l’information mais « vous savez qu’au Cameroun, pour que les choses marchent, il faut le fouet. Tant qu’on ne ressent pas la détermination de l’administration à faire appliquer l’arrêté préfectoral, les camionneurs vont continuer à défier l’autorité ».

 

Le calvaire d’une traversée

 

La peur bleue des embouteillages a d’ailleurs déjà imposé une autre habitude à nombre de travailleurs. Après une laborieuse et éprouvante journée de travail, ils sont souvent obligés de tourner en rond en ville. Pour attendre jusqu’à 22h. Le temps que la circulation soit fluide. Les débits de boissons et autres lieux de plaisir peuvent se féliciter de recruter massivement parmi ces prisonniers des embouteillages très souvent coincés pendant des heures pour parcourir 2km. Et il faut voter un budget conséquent pour meubler tout ce temps. Par ailleurs, les autres axes célèbres qui donnent des crampes d’estomac aux usagers dans la capitale économique du Cameroun, aux heures de pointe, particulièrement, ont pour nom : Mobil Bonakouamouang, Feux rouges Bessengue, Ecole publique Deido, Rond-point Deido, Marché central, Route Akwa Nord, Dogbong, Ndokoti, Marché Mboppi, Village, Ancien Messapresse, dans la zone portuaire, où des conteneurs attendent souvent d’interminables et d’épuisantes heures pour sortir livrer leurs cargaisons. Alors que le temps des transporteurs, ici, est très compté. Les populations de Bonabéri croisent les doigts et attendent que le Préfet passe à la phase de répression de sorte à contraindre les uns et les autres au respect de l’arrêté.

 

Des ouvriers sur le chantier interpellés

 

Les populations qui vivent du côté de Bonabéri se plaignent non seulement des embouteillages sur le pont du Wouri et de la traversée difficile, mais aussi elles sont exposées aux intempéries de la saison sèche. « Nous inhalons la poussière en cette période. Même les aliments que nous consommons, et qui sont commercialisés en bordures de route comme la viande sont néfastes à la santé à cause de la poussière», déplorent des citoyens. Ces derniers, profitant de l’occasion qui leur est offerte de s’exprimer, appellent les ouvriers sur le chantier à venir en aide aux populations : « Ils ont tout l’équipage nécessaire pour au moins arroser les routes et assurer un bien être aux riverains. C’est tout ce que nous attendons d’eux ». Une doléance compréhensible d’autant plus que lorsqu'une personne inhale la poussière, des particules suspendues dans l'air pénètrent dans le nez, mais seulement une partie d'entre elles atteignent les poumons. «Le nez est un filtre efficace. La majorité des grosses particules y sont bloquées jusqu'à ce qu'elles en soient expulsées mécaniquement, au moment où l'on se mouche ou que l'on éternue. Certaines particules très fines réussissent à traverser la cavité nasale pour atteindre la région où la trachée se divise en deux conduits qui descendent jusqu'aux poumons. Conséquence, l’individu risque d’être malade parce que les poumons sont poussiéreux», explique un enseignant chercheur ayant requis l’anonymat.

Linda Mbiapa, stg

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Transports

Cameroun - Transports : Le Cameroun veut améliorer son potentiel logistique de transport pour valoriser sa position stratégique dans la Cemac (1423)
Cameroun - Transports : La CAMAIR-CO acquiert deux avions (5523)
Cameroun - Transports : Ernest Dikoum : « Nous venons d’acquérir les deux avions qui étaient en location » (3520)
Cameroun - Transports : Cameroun: la compagnie aérienne Camair-co au bord de la faillite (5815)
Cameroun - Transports : Signature d’un accord aérien entre le Cameroun et l’Arabie Saoudite (5830)
Cameroun - Transports : CAMAIR-CO augmente ses dessertes intérieures (8055)
Cameroun - Transports : Camair-co compte profiter du déficit du tranport par train (10504)
Cameroun - Transports : Camrail met temporairement hors service une partie de ses voitures voyageurs pour «anomalie sur des boîtes d’essieux» (5849)
Cameroun - Transports : L’opérateur Camrail modifie la composition de ses wagons pour des contraintes techniques (5832)
Cameroun - Transports : Yaoundé: de nouveaux bus opérationnels (8391)
Cameroun - Transports : Cameroun : Stecy SA, la nouvelle société de transport urbain de masse, est opérationnelle depuis le 13 février (7301)
Cameroun - Transports : Cameroun : premier anniversaire de deux MA60 chinois au service de la Camair-Co (10684)
Cameroun - Transports : Un parc automobile qui ne rassure pas (8750)
Cameroun - Transports : Quel sort pour les employés de Le Bus ? (13284)
Cameroun - Transports : Cameroun :grève avortée des transporteurs à Yaoundé (7232)
Cameroun - Transports : Camair Co récupère un Boeing 737 immobilisé en Afrique du Sud depuis des mois suite à un litige commercial (7426)
Cameroun - Transports : Transport urbain: de nouveaux bus pour Yaoundé (11589)
Cameroun - Transports : La dette de la CAMAIR-CO sera auditée (10983)
Cameroun - Transports : Le transporteur aérien camerounais Camair Co va auditer sa dette de 35 milliards de FCfa (12057)
Cameroun - Transports : La direction générale de CAMAIR-CO dément toute cessation d ' activités (11723)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Crise Anglophone : Cameroun/crise anglophone: procès pour ''terrorisme'' devant le tribunal militaire (1425)
Cameroun - Transports : Le Cameroun veut améliorer son potentiel logistique de transport pour valoriser sa position stratégique dans la Cemac (1423)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : 4,5 millions de plants de cacaoyers et caféiers seront mis à la disposition des producteurs en 2017 (1360)
Cameroun - Agriculture : Le PIDMA lance une campagne de sensibilisation des producteurs de maïs, manioc et sorgho sur les dangers des moisissures (1405)
Cameroun - Pêche : Cameroun : 400 millions d’amende infligée à des bateaux chinois et nigérians (1438)
Crise Anglophone : Cameroun : le Canada comme médiateur de la crise anglophone ? (1483)
CEMAC : Politique monétaire : la Beac serre la vis (1431)
Cameroun - Sécurité : Sécurité maritime : début à Douala de la 8è édition de l’opération « Obangame Express» (1628)
Cameroun - Elevage : Abattoir industriel et frigorifique de Ngaoundéré: déjà fait ! (2975)
Cameroun - Télécommunication : Cameroun : le taux d’équipement du smartphone a bondi de 68% en 2013 à 72% en 2016 (4023)
Cameroun - Pêche : SUD,Les pisciculteurs à pied d’œuvre dans le Dja et Lobo (3962)
Cameroun - Energie : SUD, Coopération : La BAD rétrocède des ouvrages d’eau potable aux communes du Sud (3951)
Cameroun - Faits divers : Jugés pour loyer impayé (5510)
CEMAC : La Beac table sur un taux de croissance de la Cemac à 1,7% en 2017 (4970)
Cameroun - Faits divers : Bonapriso: trois morts après la chute d’un mur (6665)
UK : Coups de feu à Westminster: 4 personnes décédées (5730)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : estimés à 8 milliards Fcfa, les vols du bétail pèsent 15% dans les pertes liées à la guerre contre Boko Haram (5808)
Cameroun - Russie : La Fédération de Russie lorgne sur le secteur de l’eau potable au Cameroun (5459)
Cameroun - Nigeria : Le rapatriement forcé de Nigérians par le Cameroun est une violation du droit international (UNHCR) (5309)
Cameroun - Transports : La CAMAIR-CO acquiert deux avions (5523)