Cameroun - Culture. Ngondo: que la lumière soit!

  • Mireille ONANA MEBENGA | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mercredi le 07 Décembre 2016 12:25:27 |
  • 17871 hits |
  • Culture |

Les fils et filles Sawa doivent de lutter contre la division, les conflits, etc. et préserver l’héritage culturel.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Si le Ngondo, fête traditionnelle du peuple Sawa, a drainé moins de monde sur les berges du Wouri ce 4 décembre 2016, jour de l’apothéose, que les années passées, le côté culturel a été à la hauteur. Avec, pour invités, de belles chorégraphies, des combats de lutte traditionnelle âprement disputés, etc.


Tout commence à 10h, avec l’arrivée des chefs traditionnels des sept cantons, du ministre des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi, de celui des Enseignements secondaires, Jean-Ernest Massena Ngalle Bibehe, du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua et de bien d’autres personnalités. Premier arrêt, la remise d’une distinction honorifique au président en exercice du Ngondo, Mbody Epée, au nom de l’association, qui a été élevée au rang de chevalier  de l’Ordre de la Valeur. Puis place à la lutte traditionnelle, avec pour vainqueur final le représentant du canton Deido, Patrice Malo, au détriment de celui d’Akwa, Ngolle Lobe – le vainqueur empochait ainsi 300.000F et le trophée, après plusieurs tentatives infructueuses.


La course de pirogues, autre attraction du Ngondo, va prendre le relais en attendant le message des ancêtres.  Au départ, sept embarcations, représentant les sept cantons. Au finish, les pagayeurs du canton Bassa Wouri l’ont remporté haut la main devant le canton Bele-Bele, 2e, et Jebale, 3e.


Le message du Ngondo 2016 est axé sur « Nwaye », qui veut dire la lumière. Il prône la paix et l’amour entre les fils et les filles Sawa. C’est pourquoi dans  son intervention le Minac a insisté sur ce que doit être le Ngondo. Pour  le ministre, il doit être fédérateur et mobilisateur. La lumière dont il est question ici doit éclairer le peuple Sawa pour qu’il ne tombe pas dans l’obscurité de la division, des conflits fratricides. Le Pr Mouelle Kombi a aussi insisté sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour sauvegarder l’héritage culturel. Pour terminer, il a précisé que le Ngondo est une association qui doit accompagner l’Etat. Le seul hic à cette belle fête, et que beaucoup ont relevé, la non-présentation de la Miss Ngondo 2016.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Culture

Cameroun - Culture : Etoile montante : entre peau et pinceau (10466)
Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (15002)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (15792)
Cameroun - Culture : SUD,Le brassage de cultures pour le vivre ensemble en marche (13929)
Cameroun - Culture : Patrimoine culturel national: les bases de l’inventaire fixées (13368)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (17569)
Cameroun - Culture : La culture comme rempart (20542)
Cameroun - Culture : Canal 2’Or 2017: Chantal Biya félicite les artistes (19717)
Cameroun - Culture : Les vainqueurs de Canal 2’Or acte 11 (21831)
Cameroun - Culture : ''Sans femme, on n'a que la moitié de ce qu'on veut'' (14132)
Cameroun - Culture : SUD,Le Cameroun culturel à Ebolowa (18107)
Cameroun - Culture : Mboa BD 2016: Le 9e art explose (13712)
Cameroun - Culture : Nguon 2016: un patrimoine à préserver (21040)
Cameroun - Culture : Festival culturel du peuple Baham: hymne à l’autonomisation (18732)
Cameroun - Culture : Ngondo: que la lumière soit! (17873)
Cameroun - Culture : Arts et culture: cap sur les infrastructures (15544)
Cameroun - Culture : SUD,La chefferie de Mebae confirme son option d’ouverture et d’intégration nationale (13636)
Cameroun - Culture : Clôture du FENAC: le show des « Seigneurs » de la basse (16787)
Cameroun - Culture : Mouhtar Ousmane Mey: « La participation au FENAC a été intense et positive » (16828)
Cameroun - Culture : Audrey Inès Mpot, Miss FENAC (16332)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Cameroun - Réligion : Ramadan 2017: on se prépare (1811)
Cameroun - Tourisme : SUD,Biodiversité : Quand les chefs traditionnels s’y intéressent. (2590)
Réligion : «Des revenus divins» pour l’Église d’Angleterre, le meilleur investisseur du Royaume-Uni (2635)
Cameroun - Jeunesse : La start-up africaine de la semaine : Noohkema, le lion des jeux vidéos (6127)
Cameroun - Sciences : Deux équipes camerounaises finalistes du concours Bots for Messenger organisé par Facebook (5404)
USA : Une star du porno US attaquée par un requin en plein tournage (5987)
Livre : Cameroun : l’incroyable histoire du médecin français qui, tel un roi, dirigea le Haut-Nyong dans les années 1940 (5443)
Cameroun - Communication : Aimée-Catherine Moukoury : une passionée à Canal 2 (6218)
Cameroun - Communication : Gare aux « fake news » (6033)
Cameroun - Politique : Communauté Bamendjou: Sa majesté Sokoudjou remercie Biya pour sa distinction (6902)
Cameroun - Education : Entrée en 6e, Common Entrance: près de 250 000 candidats ont composé (6628)
Cameroun - Communication : Messapresse, filiale du groupe français Presstalis au Cameroun, veut augmenter son capital de 40 à 490 millions de FCFA (6564)
Livre : « Les temps de la cruauté » de Gary Victor (6367)
Cameroun - Femmes : Harcèlement sexuel : Les parents interpellés (6991)
Cameroun - Musique : Z-Tra: la Go qui peut... (7930)
Cameroun - Musique : Sanzy Viany: la voix envoûtante (7454)
Cameroun - Réligion : Massi Gams pour une décolonisation de l’Evangile (7883)
Cameroun - Education : Orthoga'ffe: la leçon en humour (10499)
Cameroun - Culture : Etoile montante : entre peau et pinceau (10466)
CEEAC : La Ceeac ressuscite le Centre international des civilisations Bantus (9719)