Cameroun - Sud. Mvila: Budget d’investissement public : comment vaincre la mal façon

  • Jacques Pierre SEH à Ebolowa |
  • Publié : Dimanche le 27 Avril 2014 14:34:08 |
  • 32998 hits |
  • Société |

cameroun24.net - Le comité départemental de suivi du budget d’investissement public s’est tenu le 24 avril dernier dans la salle de conférences de la délégation départemental du ministère de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire ( minepat) avec pour point à l’ordre le bilan des trois premiers mois de l’exercice budgétaire 2014.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Pour les membres de ce comité de suivi  trois mois après, le taux d’exécution physico financière reste à 0%. Ce qui d’après Emmanuel Ngoh président du comité se justifie avec la rallonge de l’exercice antérieur accordée pour les trois premiers mois de cette année. Le temps nécessaire  a été mis au suivi des projets engagés qui à l’instant sont en nette  évolution. L’objectif étant d’atteindre au moins 90% de taux d’exécution physique  de toutes ces réalisations. Pour l’exercice 2014, le département de la Mvila a bénéficié de 115 projets, pour une enveloppe de 1.5 milliards FCFA environ. Ces projets doivent apporter le bien-être dans le quotidien des citoyens. A cet effet, les prestataires ont un grand rôle à jouer de par leurs façons de réaliser ces ouvrages. Le président s’est  scandalisé en posant cette question aux participants de savoir « comment l’école primaire de Bilon un quartier d’Ebolowa, dans laquelle il a suivi son cycle primaire existe depuis 1958. Le seul signe d’usure à ce jour n’est qu’au niveau des fenêtres et des portes, le reste à savoir toitures et murs sont toujours intacts sans fissures. Il poursuit avec l’exemple des écoles Japonaises, pour s’exclamer quelle expertise ceux là avaient pour réaliser de tels ouvrages qui tiennent dans le temps et dans la qualité ».  
Jules Biang un membre de la société civile, qui trouve la cause dans la longue chaîne de complicité qui se joue au niveau de la passation de ces marchés. Pour lui, l’objectif n’est pas la réalisation d’un ouvrage de qualité, mais dans quelle marge bénéficiaire après l’exécution d’un marché. Ce qui ouvre alors une porte pour la mal façon.  Puisqu’il faut satisfaire toute la chaîne, pour être maintenu dans le circuit et se faire rapidement payer, voilà la cause réelle de la malfaçon rétorque Jean Paul Mguiamba, membre du comité de développement d’Efoulan.
Il faut noter qu’au niveau du département de la Mvila, seuls les marchés ont pu être passés pour l’instant avec l’espoir qu’ils seront exécutés dans les délais et avec la façon.
En terme des recommandations, le comité de suivi voudrait  que l’état renforce l’action des comités de suivi, en les dotant des moyens y afférents. Que le délai de garantie des ouvrages soit amené à 02 ans, ceci pour avoir une bonne marge d’appréciation de l’ouvrage. Puisqu’à ce jour, on parle des chantiers abandonnés seulement, on ne regarde pas encore les chantiers mal faits pourtant, ces actions combinées devront permettre d’extirper les mauvais prestataires du circuit des marchés publics. La mission de la direction générale de l’économie qui descend sur le terrain dans les prochains jours devra se pencher  même sur les détails pour cerner la difficulté.
Décidément, à l’état actuel de l’exécution du bip, l’avancée vers le bien- être des populations semble  ne pas passer par cet investissement public, car  entre chantier abandonné et chantier mal exécuté la distance est très courte.

 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Sud

Cameroun - Sud : SUD,Ebolowa : Le village artisanal régional s’ouvre au public (18875)
Cameroun - Sud : Mouvement de gouverneurs: Jules Marcellin Ndjaga à la retraite, les populations exultent (31681)
Cameroun - Sud : SUD,Ebolowa : le CEAC de Ngalan ouvre ses portes au public (37345)
Cameroun - Sud : SUD, Le chef de division régional des anciens combattants et victimes de guerre prend fonction (37365)
Cameroun - Sud : SUD, Les organisations de producteurs créent leur cadre de concertation (35511)
Cameroun - Sud : SUD, Amélioration de la gouvernance des collectivités territoriales décentralisées : les organisations nationales de la société civile capitalisent leurs actions (36443)
Cameroun - Sud : SUD, Le minmap Sud a un nouveau délégué (39942)
Cameroun - Sud : SUD, Sangmélima : Les jeunes mis en contribution pour l’entretien des artères de la ville (38005)
Cameroun - Sud : SUD,La situation des personnes âgées au centre des débats à Ebolowa. (37292)
Cameroun - Sud : SUD, Ebolowa :les élèves étalent leur génie dans les métiers (37131)
Cameroun - Sud : SUD, Ebolowa : Partenariat collège régional d’agriculture et les collectivités du Sud en marche (39526)
Cameroun - Sud : SUD: Exploitation du fer de Mbalam : bientôt 510 kilomètres de voie ferrée (39762)
Cameroun - Sud : SUD: Route Mengong Sangmélima : les travaux doivent reprendre dans une vingtaine de jours (39784)
Cameroun - Sud : SUD: La norme et la qualité deux valeurs à conquérir pour l’industrie Camerounaise (38593)
Cameroun - Sud : SUD,Budget 2015 : améliorer la mise en œuvre des projets structurants. (38999)
Cameroun - Sud : SUD: La problématique foncière au centre des débats à Ebolowa (37236)
Cameroun - Sud : SUD: Foire agropastorale régionale : les producteurs revendiquent plus d’encadrement de proximité. (37198)
Cameroun - Sud : SUD: 6.807 milliards Fcfa pour l’investissement dans le Sud en 2015 (37656)
Cameroun - Sud : SUD: Les gisements de fer de Djoum et d’Akom II bientôt en exploitation (45138)
Cameroun - Sud : SUD: Ibrahim Mbombo Njoya sultan à Kyé-ossi (37765)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Crise Anglophone : Cameroun/crise anglophone: procès pour ''terrorisme'' devant le tribunal militaire (1431)
Cameroun - Transports : Le Cameroun veut améliorer son potentiel logistique de transport pour valoriser sa position stratégique dans la Cemac (1429)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : 4,5 millions de plants de cacaoyers et caféiers seront mis à la disposition des producteurs en 2017 (1366)
Cameroun - Agriculture : Le PIDMA lance une campagne de sensibilisation des producteurs de maïs, manioc et sorgho sur les dangers des moisissures (1413)
Cameroun - Pêche : Cameroun : 400 millions d’amende infligée à des bateaux chinois et nigérians (1446)
Crise Anglophone : Cameroun : le Canada comme médiateur de la crise anglophone ? (1489)
CEMAC : Politique monétaire : la Beac serre la vis (1437)
Cameroun - Sécurité : Sécurité maritime : début à Douala de la 8è édition de l’opération « Obangame Express» (1646)
Cameroun - Elevage : Abattoir industriel et frigorifique de Ngaoundéré: déjà fait ! (2981)
Cameroun - Télécommunication : Cameroun : le taux d’équipement du smartphone a bondi de 68% en 2013 à 72% en 2016 (4029)
Cameroun - Pêche : SUD,Les pisciculteurs à pied d’œuvre dans le Dja et Lobo (3968)
Cameroun - Energie : SUD, Coopération : La BAD rétrocède des ouvrages d’eau potable aux communes du Sud (3957)
Cameroun - Faits divers : Jugés pour loyer impayé (5516)
CEMAC : La Beac table sur un taux de croissance de la Cemac à 1,7% en 2017 (4976)
Cameroun - Faits divers : Bonapriso: trois morts après la chute d’un mur (6673)
UK : Coups de feu à Westminster: 4 personnes décédées (5736)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : estimés à 8 milliards Fcfa, les vols du bétail pèsent 15% dans les pertes liées à la guerre contre Boko Haram (5814)
Cameroun - Russie : La Fédération de Russie lorgne sur le secteur de l’eau potable au Cameroun (5465)
Cameroun - Nigeria : Le rapatriement forcé de Nigérians par le Cameroun est une violation du droit international (UNHCR) (5315)
Cameroun - Transports : La CAMAIR-CO acquiert deux avions (5531)