Jeudi le 29 Décembre 2016 18:33:31 Monica NKODO | Cameroon-tribune Culture

Cameroun - Musique. Musique: sous le charme d’Elena Serna

La jeune chanteuse italo-camerounaise a dévoilé son style musical à travers une tournée de spectacles entre Yaoundé et Douala.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |


Grave et terriblement sensuelle, la voix d’Elena Serna transporte le public du cabaret Yao Bà dans une dimension apaisante. Le jazz, style qu’elle s’est choisi et qui porte son Extended Play (EP) intitulé «Five tracks from Paris to Montreal», lui va si bien. L’artiste italo-camerounaise de 23 ans était la vedette d’une série de dates entre Douala et Yaoundé. Dans la nuit du 22 décembre, elle s’est produite au Yao Bà, après avoir révélé son talent à Douala. Dans la capitale économique, elle a fait la première partie du concert de la chanteuse Tao à l’Institut français du Cameroun à Douala (IFC) le 2 décembre dernier, et est passée par le Bolongi, l’Opium, le Sénat. A Yaoundé, c’est O’Maeva le 8 décembre, puis le 28 décembre au restaurant Mamma Mia que les amateurs de jazz ont rencontré Elena Serna.


Ses morceaux sont en français, en anglais et souvent en camfranglais dans le texte. Elle présente ses propres créations, alliance de jazz, blues, soul, R&B et hip hop, se baladant entre «Crazy about you», « If it means something », «Let it shine» composée avec le groupe The Realz M.A.D., «Please baby¼ de page 213 950 F 427 875  F », «One time», «Chanter ma chose» et le très dansant «Fera, fera pas». Elena a également servi des reprises à sa sauce. Elle s’approprie «Rehab» de la regrettée Amy Winehouse ou encore «Why don’t you do right», le fameux standard de jazz. Un concert live plein de rebondissements. Elena Serna sait entretenir son public et rend la scène captive de sa présence. Sensible sur certains morceaux, elle est généreuse lorsque le rythme devient plus enlevé, se révélant bonne danseuse. «La musique que je fais me parle», avoue-t-elle.


Produit du Studio international de Vanina Mareschal, école des arts de la scène à Paris où elle se forme pendant trois ans, Elena Serna est une artiste polyvalente. Jazz et musique classique, danse classique et contemporaine, piano, etc. : elle touche à tout, sans oublier le théâtre. S’il y a deux ans, on la détecte dans une comédie musicale adaptée de sa pièce «Rendez-vous avec les morts», Elena écrit et joue également dans des pièces de théâtre à Paris. Elle est à l’affiche de «Tellement cabaret» et «Les reines de Paris» à vivre dès janvier prochain. Sa musique est quant à elle disponible sur la Toile à travers les plateformes YouTube et Soundcloud.