Cameroun - Mines. Mines : enquête australienne sur les licences congolaises de Sundance

  • Benjamin Polle | Jeune Afrique |
  • Publié : Mardi le 30 Aout 2016 07:58:56 |
  • 9905 hits |
  • Opinion |

L'australien Sundance Ressources, en charge du gisement de fer géant de Mbalam (au Congo-Brazzaville) et de Nabeba (Cameroun), fait l'objet d'une enquête de la police fédérale australienne, après la diffusion de plusieurs documents faisant état d'un cas de corruption présumé avec des proches de hauts responsables congolais.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Une investigation a été ouverte par la police fédérale australienne après qu’une enquête diffusée par l’Australian Broadcasting Corporation (ABC) et le groupe australien de médias Fairfax a cité plusieurs documents internes au groupe minier, reconnaît Sundance Ressources dans un communiqué publié ce jeudi 25 août.

La junior minière indique avoir été contactée par la police fédérale australienne et se tenir prête à coopérer.

En cause, une rencontre présumée entre des représentants de la société et des proches de la famille Sassou Nguesso, dont il est fait état dans un dossier instruit et déposé au tribunal de Perth (Australie) par David Porter, un géologue employé par Sundance, qui a poursuivi la société pour des honoraires impayés.

Convention d’exploitation de juillet 2014

Selon le média australien The Age, ces documents datés de juillet 2006 indiquent que deux représentants de la société ont été détachés au Congo-Brazzaville et ont rencontré le fils du président congolais, Denis-Christel Sassou-Nguesso, et son neveu, Rodrigue Nguesso.

En l’échange de la concession minière, les deux proches du président auraient obtenu à titre gratuit une participation significative dans le projet minier. Une participation qui atteignait d’abord « un tiers des parts » de la filiale congolaise de Sundance, Congo Iron SA,  selon The Age. Puis 15 % au capital du groupe australien, à la suite d’une rétrocession partielle de cette première participation, selon le quotidien français Le Monde, qui indique avoir également eu accès aux documents.

Lors de la signature par l’État congolais de la convention d’exploitation de la mine de fer de Nabeba [PDF] avec Sundance, le 25 juillet 2014, le groupe australien était détenteur de 85 % des parts de sa filiale congolaise.

Interrogé par Le Monde, Denis-Christel Sassou Nguesso a indiqué ne pas avoir eu de liens avec la société.


« Ces allégations n’ont pas été confrontées à une cour de justice »

« Ces allégations n’ont pas été examinée dans le cadre d’une procédure de justice », a réagi l’état-major de Sundance, dont l’ancien management avait perdu la vie entre le Cameroun et Congo dans un crash d’avion en 2010. Le groupe est depuis dirigé par l’Australien Giulio Casello.

« Des premières recherches indiquent qu’une évaluation plus minutieuse est nécessaire pour déterminer la nature exacte des événements », écrit encore le groupe qui a par ailleurs annoncé la nomination d’un expert indépendant.

Les mines de Nabeba (Congo) et Mbalam (Cameroun) — dont le potentiel est estimé à 35 millions de tonnes par an de minerai de fer sur une période d’au moins dix ans — doivent en principe entrer en exploitation en 2019. Le projet est toutefois à l’arrêt.

De plus, les cours du fer demeurent atones : à 56 dollars la tonne en juillet 2016 contre 177 dollars en juillet 2011. Les pertes de la junior australienne s’aggravent : -78 millions de dollars au terme de l’exercice fiscal clos le 30 juin 2015, contre -32 millions de dollars lors de l’exercice précédent.

D’ailleurs, début 2016 les responsables du groupe minier ont annoncé un nouveau report du chantier de construction d’un terminal minier à Lolabe (sur le littoral atlantique camerounais) et d’une voie ferré sur 500 kilomètres jusqu’aux mines, que doit assurer China Gezhouba Group Company Ltd.
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Mines

Cameroun - Mines : Vers une production de plus de 7 millions de tonnes de ciment au Cameroun (7137)
Cameroun - Mines : Le Cameroun intègre l’Association africaine des producteurs de diamants (8132)
Cameroun - Mines : Exploitation minière : Mafia autour des pierres précieuses à l’Est (12342)
Cameroun - Mines : La société allemande Huesker vise le marché des matériaux géo-syntéthiques au Cameroun (7371)
Cameroun - Mines : L’Etat du Cameroun a reçu 3747,55 kilogrammes d’or en deux ans (9017)
Cameroun - Mines : Péril sur l’exploitation du gisement de calcaire de Mintom, dans le Sud-Cameroun (12355)
Cameroun - Mines : Ciment : environ 2,6 millions de tonnes de production annuelle au Cameroun, par quatre opérateurs (12409)
Cameroun - Mines : Le cimentier nigérian Dangote se défend d’être en entente illicite sur les prix du ciment avec ses concurrents camerounais (8025)
Cameroun - Mines : En moins de 2 ans, Dangote Cement a ravi à Lafarge-Holcim le leadership sur le marché camerounais du ciment (7354)
Cameroun - Mines : Le Cameroun lance une nouvelle campagne de prospection de sites miniers dans six régions du pays (13095)
Cameroun - Mines : Vers l'amélioration de l'information géologique au Cameroun (11719)
Cameroun - Mines : Le ministère des Mines va consacrer 53% de son budget en 2017 pour améliorer l’information minière et géologique (12009)
Cameroun - Mines : Des experts du Processus de Kimberly enquêtent sur le trafic des diamants centrafricains à l’Est-Cameroun (9912)
Cameroun - Mines : L'Association de femmes du secteur minier du Cameroun lance ses activités (12931)
Cameroun - Mines : Commercialisation illicite de diamant: le Cameroun réfute les accusations (9150)
Cameroun - Mines : Vers un nouveau code minier au Cameroun (11136)
Cameroun - Mines : Les aires protégées plombent l’activité minière dans la partie septentrionale du Cameroun (8254)
Cameroun - Mines : Vers une meilleure gestion des industries extractives au Cameroun (8684)
Cameroun - Mines : L'australien Sundance craint «un impact important» du retard d'exploitation d'une mine de fer entre la Cameroun et le Congo (11664)
Cameroun - Mines : Le Secrétariat permanent du Processus de Kimberly aidera à sortir l’or camerounais du maquis (10911)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Communication : Forte teneur d’économie en couverture des journaux camerounais (119)
Guinée Equatoriale : Procès Obiang: les accusations fracassantes d'un mercenaire contre Soros et Bourdon (2267)
Lutte contre Boko Haram : Huit soldats tchadiens tués au Nigéria (2269)
Inde : Inde : 7500 bourses d’étudiants pour les africains (2184)
CC Russie 2018 : CMR-ALL : La réaction des entraineurs (7055)
CC Russie 2018 : J. Remy Ngono : Les Allemands mangent la sauce des Lions boucanés pour le Ramadan. (8976)
Congo : ''Biens mal acquis'': mise en examen de la fille et du gendre de Sassou Nguesso (7390)
CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (11801)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (11664)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (11667)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (11504)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (7804)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (8736)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (7985)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (8931)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (9016)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (8983)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (9140)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (9185)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (9907)