Cameroun - Livre. Lueur du rêve américain

  • Monica NKODO | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mercredi le 28 Septembre 2016 16:30:41 |
  • 15977 hits |
  • Culture |

Le roman phénomène « Voici venir les rêveurs » de l’auteure camerounaise Imbolo Mbue offre une immersion.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Le mystère enfin élucidé. « Voici venir les rêveurs », le roman de la Camerounaise Imbolo Mbue, fantasme de tous les dévoreurs de bouquins, est de sortie. Entre les batailles d’éditeurs à la foire internationale du livre de Francfort et l’annonce de l’achat faramineux de son manuscrit par l’Américain Random House (avec une avance d’un million de dollars, environ 500 millions F), l’appétit suscité depuis deux ans est sur le point d’être assouvi. Le livre prodige est entre les mains, et la frénésie n’est encore que plus grande. Drôle de sentiment provoqué par ce roman publié en France par les éditions Belfond pour lequel tout l’univers de la littérature s’est mis en branle.

Se forger sa propre opinion, objective et sans influence, relève du défi, tant le roman d’Imbolo Mbue, 33 ans, nouvelle recrue étonnante du monde littéraire, a fait parler de lui, alors que personne n’en avait lu une seule ligne. L’euphorie de la découverte est elle aussi estompée, notamment par les nombreux détails révélés par la presse. Vous êtes une de ces personnes tentées de flanquer une gifle à ce copain qui a déjà lu un roman et qui ne peut s’empêcher d’en raconter le contenu ? Avec « Voici venir les rêveurs », la situation est presque la même. On sait, bien avant d’avoir ouvert la première page, que Jende Jonga est le héros du roman, qu’il a quitté le Cameroun pour une vie meilleure aux Etats-Unis ; qu’il est le chauffeur de Clark Edwards, un ponte de la finance ; qu’il va remuer ciel et terre pour obtenir une « Green Card »… Peut-être ! Ce roman de 432 pages n’aurait pas fait tant de bruits s’il n’avait que ces miettes à offrir.

Traduit de l’anglais par Sarah Tardy, le texte de Imbolo Mbue garde force et justesse. Le film de la vie de Jende, de sa femme Neni et de leur fils Liomi, se déroule avec empathie, et pourtant beaucoup d’espoir. Le rêve américain, ou du moins le chemin pour l’atteindre, n’a rien d’amusant, mais sur certaines séquences, l’humour est de mise. Un éclat dans ce chemin ténébreux vers la lumière. Imbolo Mbue joue sur sa capacité inouïe à narrer les personnages, les lieux, les circonstances, au point de faire grelotter le lecteur par sa description du froid de New York, de rendre plus réelles que jamais ces maisons en briques du district de New Town. Elle nous tient la main dans les artères de Harlem et nous guide au milieu des gratte-ciels interminables de Manhattan. Au fil du roman, on se prend d’amitié pour Jende Jonga, on souffre avec lui de ses péripéties, de sa relation mitigée avec son patron. Arrivera-t-il à son but, devenir citoyen américain ? On veut tant qu’il réussisse.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Livre

Cameroun - Livre : Inspiré de faits réels… (8697)
Cameroun - Livre : Mariage polygamique (16006)
Cameroun - Livre : Chaos libyen: Hugues François Onana dénonce l’Occident (18543)
Cameroun - Livre : Alcools: sobriété d’un poète (12314)
Cameroun - Livre : Blick Bassy: le « bluesman » à la fine plume (18701)
Cameroun - Livre : Jeunes auteurs: le deuxième concours littéraire lancé (21825)
Cameroun - Livre : Education nationale du Cameroun : le projet de livres scolaires numériques gratuits pour tous en bonne voie… (13221)
Cameroun - Livre : Culture camerounaise: les grandes figures dans un coffret (12822)
Cameroun - Livre : Guerre du Cameroun : défier l’oubli (19341)
Cameroun - Livre : Dédicace: pour l’amour de Lucie (15327)
Cameroun - Livre : Sports: le nouveau « But » d’Omam Biyick (13994)
Cameroun - Livre : Livre: la beauté des mots et des sentiments (13272)
Cameroun - Livre : La Matière de l’absence de Patrick Chamoiseau (11913)
Cameroun - Livre : Livres: Le bourreau est un proche (14824)
Cameroun - Livre : Ces liens empoisonnés (13869)
Cameroun - Livre : Le « Biblio Bus » s’ouvre à Mfou (13062)
Cameroun - Livre : Lueur du rêve américain (15979)
Cameroun - Livre : Voilà pourquoi il faut lire des livres compliqués aux enfants (16499)
Cameroun - Livre : Voici venir les rêveurs d'ImboloMbue ou quand trop de publicité gâche le succès d’un livre. (16244)
Cameroun - Livre : Chronique : lorsque Christiane Taubira nous parle de sa mère… (15539)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Cameroun - Musique : Musique camerounaise:les jeunes au pied du mur (7698)
Cameroun - Réligion : Pr. Jean Paul Messina: « Que le christianisme intègre les réalités africaines » (8786)
Cameroun - Livre : Inspiré de faits réels… (8697)
Cameroun - Nécrologie : Nécrologie: la chanteuse Lisa T est décédée (9741)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (11420)
Cameroun - Musique : Communiqué de Olympic Gaming suite à l'agression de l'artiste camerounais Maahlox Levibeur (11575)
Cameroun - Réligion : Douala, la deuxième ville du Cameroun, au rythme du Ramadan (12106)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (13571)
Cameroun - Réligion : SUD,Ramadan 2017: Dons offerts aux femmes musulmanes à Ebolowa (12961)
Cameroun - Education : Don d’ordinateurs du chef de l’Etat: l’enrôlement des étudiants est lancé (14457)
Cameroun - Musique : Salatiel: Serial lover (14428)
Cameroun - Livre : Mariage polygamique (16006)
Cameroun - Education : CEP 2017: 183 candidats bakas à l’Est (17159)
Cameroun - Education : Vers l’épilogue d’une année agitée (17181)
Cameroun - Culture : Histoire du Cameroun: les grandes lignes d’un héritage (17010)
Cameroun - Réligion : DÉCÈS DE MGR BALA. Des insectes au service des enquêtes (21311)
Cameroun - Economie : Jamais sans ma tontine (19421)
Cameroun - Musique : Rencontre à Miami Beach (Floride, États-Unis d’Amérique) avec l’artiste InorieFotso, à l’occasion de la sortie de son nouvel album. (23991)
Cameroun - Musique : Rap : Benash, dans les pas de Booba (19121)
Cameroun - Réligion : Ils sont morts dans leur soutane (23439)