Cameroun - Livre. Livres: Le bourreau est un proche

  • Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mercredi le 26 Octobre 2016 08:42:33 |
  • 12634 hits |
  • Culture |

Alain Georges Banassoubek retrace l’histoire de laure Emagna, abusée par son oncle Mobe pour briguer un mandat de député.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Les vicissitudes de la vie. Voilà en quelques mots le résumé du premier roman : « Jusqu’à la lie » d’Alain Georges Banassoubek. Un ouvrage qui dès le départ ne permet pas au lecteur de saisir le fil conducteur de l’histoire. Pour le comprendre, il faut être tenace jusqu’aux derniers chapitres où se dessine la trame. Ce roman de 166 pages raconte l’histoire de Laure Emagna, une jeune fille de 19 ans, exemplaire, qui avait conservé sa virginité comme la prunelle de ses yeux, contrairement aux jeunes filles de son âge. Du jour au lendemain, elle voit sa vie basculer. Au cours d’une nuit, elle fait un rêve prémonitoire dans lequel son oncle Mobe abuse d’elle. Un rêve qui finit par se réaliser, malgré les prières du pasteur.


Le personnage principal du roman est violé par son oncle maternel poussé par des forces occultes. L’objectif de ce dernier est de se faire élire député. Pour parvenir à ses fins, il est obligé de sacrifier l’existence de sa nièce. Après avoir commis son forfait malgré la résistance de sa proie, celle-ci est retrouvée sur le macadam par une patrouille de gendarmerie, puis transportée à l’hôpital de Milawa où le Dr Ekoga Landry la prend en charge.


 « Jusqu’à la lie » est un ouvrage qui décrypte les multiples facettes de l’être humain très souvent prêt à tout pour le pouvoir. Notamment ces tortionnaires qui font fi de l’excellence dans le recrutement des jeunes ou encore de ceux qui épient les autres tout en les piégeant dans l’exercice de leurs fonctions. Alain Georges Banassoubek, l’auteur, nous plonge tout simplement dans le quotidien de certaines familles qui abritent des loups sans le savoir. Pour cet ouvrage dont la compréhension est un peu difficile dans la mesure où les chapitres intermédiaires perdent quelque peu le lecteur, l’empêchant de suivre le fil de l’histoire. De même que la fin de cette tragédie  laisserait le lecteur sur sa faim.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Livre

Cameroun - Livre : Blick Bassy: le « bluesman » à la fine plume (10911)
Cameroun - Livre : Jeunes auteurs: le deuxième concours littéraire lancé (19224)
Cameroun - Livre : Education nationale du Cameroun : le projet de livres scolaires numériques gratuits pour tous en bonne voie… (10955)
Cameroun - Livre : Culture camerounaise: les grandes figures dans un coffret (10615)
Cameroun - Livre : Guerre du Cameroun : défier l’oubli (17254)
Cameroun - Livre : Dédicace: pour l’amour de Lucie (13043)
Cameroun - Livre : Sports: le nouveau « But » d’Omam Biyick (11830)
Cameroun - Livre : Livre: la beauté des mots et des sentiments (10905)
Cameroun - Livre : La Matière de l’absence de Patrick Chamoiseau (9730)
Cameroun - Livre : Livres: Le bourreau est un proche (12636)
Cameroun - Livre : Ces liens empoisonnés (11867)
Cameroun - Livre : Le « Biblio Bus » s’ouvre à Mfou (10877)
Cameroun - Livre : Lueur du rêve américain (13828)
Cameroun - Livre : Voilà pourquoi il faut lire des livres compliqués aux enfants (14399)
Cameroun - Livre : Voici venir les rêveurs d'ImboloMbue ou quand trop de publicité gâche le succès d’un livre. (14023)
Cameroun - Livre : Chronique : lorsque Christiane Taubira nous parle de sa mère… (12838)
Cameroun - Livre : Benoît XVI sort de sa réserve (12974)
Cameroun - Livre : La « plus grande librairie flottante du monde » accoste à Douala (16421)
Cameroun - Livre : Histoire d’un enfant esclave (16554)
Cameroun - Livre : Le style chez Calixthe Beyala – Appel à candidature. (16697)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Livre : Entretien avec Carole Zalberg, pour son livre « Je dansais ». (1466)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur de l’art musical: les artistes pour un nouveau départ (1709)
Cameroun - Réligion : Pédophilie dans l’Église : le silence coupable de l’archevêque camerounais Joseph Atanga (1951)
Cameroun - Femmes : Cameroun: Pour améliorer leurs capacités sexuelles, les camerounais mélangent le « Matango » aux écorces d'arbres (3671)
Cameroun - Musique : Cameroun: Le leader des X-Maleya met un terme à la rumeur sur leurs rapports tendus avec Samuel Eto'o …Explications (4527)
Crise Anglophone : Cameroun : le Syndicat des enseignants du supérieur suspend son mort d’ordre de grève en zone anglophone (2754)
Cameroun - Musique : Lève le doigt, le Clip Officiel de Teddy Benzo en featuring avec Iba One (3142)
Femmes : 7 erreurs qu’on a toutes faites avec notre fond de teint (5656)
Cameroun - Réligion : Paul Biya et le pape François saluent « la coexistence pacifique » des religions au Cameroun (5997)
Religion : Cameroun : rencontre prévue entre Paul Biya et le pape François (6860)
Cameroun - Cinéma : Le phénomène Télénovelas (14159)
Cameroun - Livre : Blick Bassy: le « bluesman » à la fine plume (10911)
Cameroun - Communication : Aide publique à la communication privée: 250 millions de F pour 168 demandes (11209)
Cameroun - Musique : Cameroun : il était une fois, le rap kamer (11321)
Cameroun - Communication : Média et paix: des Awards envisagés au Cameroun (11869)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (11865)
Afrique : “Félicité”: When A Woman Is Determined (11696)
Cameroun - Musique : Un Tenor en « kaba Ngondo (13179)
Can 2017 : Zambie: la langue anglaise, toute une histoire (12633)
Cameroun - Femmes : SUD,Des mariages groupés célébrés à Ebolowa 1er. (13174)