Chan 2020. Lions A’: « on risque jouer des matches à Douala » déclare le Coach Clément Arroga

cameroun24.net Le 8 janvier 5422 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Présent à Douala ce mardi 7 janvier 2020 pour débuter le 3e stage des Lions A’ en vue de la préparation pour le Championnat d’Afrique des Nations 2020 (CHAN 2020), Yves Clément Arroga, le sélectionneur des Lions A’ a répondu à nos questions à la fin de la séance d’entrainement à l’annexe du stade omnisport de Douala.


Votre première journée de travail à Douala. Quel est votre premier sentiment ?

Le sentiment est celui d’un travailleur qui est en train de travailler, c’est tout. Nous nous sentons bien que ce soit à Douala ou à Yaoundé. Que ce soit à Limbé ou n’importe où nous sommes au Cameroun, et nous sommes appelés à travailler davantage pour avoir une belle équipe.

A quoi a consisté la séance d’aujourd’hui ?

La séance d’aujourd’hui était de voir les nouveaux qui sont entrés là. Voir physiquement comment ils sont. Et aussi les anciens qui ont été avec moi au premier stage, au deuxième stage. Des séances sur le jeu, implémenter notre modèle de jeu qui est basé sur la possession du ballon, la récupération, le pressing haut. Nous sommes dans notre thème.

Pourquoi avez-vous choisi la ville de Douala pour ce stage ?

La ville de Douala pour l’acclimatation. Sûrement, on risque jouer des matches à Douala. L’équipe doit être prête pour toutes les intempéries. C’est ça qui nous amène ici. Nous sommes fiers d’être là, en plus Douala c’est une ville footballistique. Si on voit un peu l’historique du football camerounais, on va se rendre compte qu’il y a plein des joueurs internationaux qui sortent de Douala.

Pour sortir, est-ce que lors du prochain regroupement des Lions A’ on aura encore de nouveaux joueurs ou alors vous avez déjà votre noyau du groupe ?

On a un noyau qui est déjà constitué, après on est en train de colmater les brèches. Puisqu’on a un match le 24 janvier prochain avec le Tchad. Nous sommes déjà en train de travailler dessus. Ici à Douala sûrement ou à Limbé, je ne sais pas encore. Sûrement ici. Nous sommes là pour avoir une équipe déjà compétitive.

Propos recueillis par Léger Tientcheu 

Lire aussi : La CAF n'exclut pas de reporter le CHAN 2020 en 2021
Lire aussi : La CAF reporte officiellement le CHAN 2020
Lire aussi : Le ministre camerounais des sports annonce le report du Chan 2020

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Chan 2020

DANS LA MEME RUBRIQUE : Sport

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Cabral LIBII

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé