Cameroun - Politique. La décision de destitution du Chef EFFA est illégale

cameroun24.net Le 7 décembre 2019 10516 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La destitution d'un chef est juridiquement encadrée.



Il ne peut être destitué qu'en cas de fautes DANS L'EXERCICE DE SES FONCTIONS, inefficacité ou exactions contre ses populations.

Le décret portant organisation des chefferies traditionnelles au Cameroun exclut de facto et de JURE toute sanction fondée sur des actes ou fautes commis hors l'exercice de ses fonctions.

On dira en droit que les actes détachables de la fonction de chef ne sont pas des causes de sa destitution .

Par exemple ses activités politiques de citoyen et toutes les supposés fautes commises à cet effet.

Conséquence cette décision du Ministre de l'administration territoriale destituant sa majesté Effa pour des faits d'incitation à l'insurrection, participation à une marche interdite, est visceralement illégale voire injustifiée.


Article 29 du Décret du 15 juillet modifié :

"En cas de faute dans l’exercice de leurs fonctions, en cas d’inefficacité, d’inertie ou d’exactions à l’égard des populations, les Chefs Traditionnels encourent les sanctions suivantes :
- rappel à l’ordre ;
- avertissement ;
- blâme simple ;
- blâme avec suspension pendant 3 mois au plus de la totalité des allocations ;
- destitution ;

Les sanctions disciplinaires qui précèdent ne peuvent être infligées que si le Chef a été préalablement appelé à donner des explications sur son comportement, son inefficacité ou son inertie."

Me Christian Ntimbane Bomo

Lire aussi : L'évacuation sanitaire du Président du Sénat en Europe confirmée
Lire aussi : Un parti «fantôme» légalisé par le ministre de l'Administration Territoriale
Lire aussi : Jean Claude Shanda Tonme cré son parti politique

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Cabral LIBII

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé