Cameroun - Communication. Les 34 ans de magistère de Biya en couverture des journaux camerounais

  • APA |
  • Publié : Lundi le 07 Novembre 2016 17:07:16 |
  • 6327 hits |
  • Société |

Les journaux camerounais parus lundi se sont appesantis sur le bilan des 34 ans de pouvoir du chef de l’Etat célébrés la veille.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



S’écartant délibérément de l’inventaire de ses confrères, le bihebdomadaire a choisi de publier intégralement la lettre de l’actuel président à son prédécesseur, Ahmadou Ahidjo, moins de deux mois après le passage de témoin.

« Les mots, Monsieur le Président, sont impuissants à traduire avec la fidélité et la force nécessaires les sentiments profonds de reconnaissance et de gratitude du Cameroun pour l’œuvre colossale accomplie de main de maître par vous, au profit de la nation camerounaise. Je m’efforcerai, en ce qui me concerne de rester fidèle à ce qui me paraît être l’essentiel de vos enseignements : passion pour l’unité nationale, culte de l’État, défense jalouse de la souveraineté du Cameroun et du bien-être de ses habitants», écrivait ainsi Paul Biya le 30 décembre 1982.

Pour l’hebdomadaire Germinal, ce Paul Biya, qui a en réalité trahi le serment fait à son «illustre prédécesseur», est également «un homme dépassé, du passé et du passif».

«Depuis le 6 novembre 1982, l’histoire du Renouveau-RDPC qui ne suscite plus le rêve du fait de ses tares congénitales, s’inscrit en lettres de sang. Depuis 34 ans, les différents discours et les très rares prises de parole publique de Paul Biya sont des gloses de conscience d’un muet, des aveux d’impuissance et d’incapacité d’un homme qui a coulé le Cameroun et qui veut maintenir les Camerounais immergés (noyés) dans la gadoue, les sectes, la corruption, la gabegie, l’inertie, le désastre économique, l’insécurité généralisée… jusqu’en 2035», écrit Germinal.

L’homme en est même arrivé, renchérit le quotidien à capitaux privés Emergence, à confondre le palais présidentiel au siège du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), dont il est également le leader.

Jeudi dernier, s’emporte la publication, il a organisé au Palais de l’unité une réunion du bureau politique de sa formation : «Après 34 ans de pouvoir, l’homme du 6 novembre 1982 a été incapable d’offrir à son propre parti un siège digne de ce nom à même de recevoir ses grands-messes politiques.»

«Qu’a fait Paul Biya de ses 34 ans de pouvoir ?», interroge Le Jour pour qui les attentes des Camerounais ont été largement déçus.

« 6 novembre 1982-6 novembre 2016 : 34 ans +d’épuration+ politique au Cameroun », titre pour sa part Le Messager : «Prévarication, incivisme, dérapage comportemental et illisibilité de la perspective politique sont des caractéristiques les plus visibles du Renouveau.»

Pourtant, répond en écho le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune, un regard rétrospectif sur les 34 années écoulées depuis l’accession à la magistrature suprême du président Paul Biya met en lumière maints acquis probants d’une diplomatie rayonnante, conduite plus volontiers dans la discrétion mais efficace, à en juger par les nombreux bons fruits.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication

Cameroun - Communication : Cameroun: une radio fermée (4914)
Cameroun - Communication : Cameroun : RSF dénonce «l 'opacité des décisions et les pratiques équivoques» du régulateur des médias (15634)
Cameroun - Communication : Litige : Canal 2 international a payé ses loyers (5970)
Cameroun - Communication : Sanctions du régulateur des médias et crise en zone anglophone au menu des journaux camerounais (5632)
Cameroun - Communication : Le régulateur des médias sanctionne la CRTV (12981)
Cameroun - Communication : Cameroun : 2 journaux et 1 journaliste interdits d’activité, encore des sanctions en cascade prononcées par le Cnc (11776)
Cameroun - Communication : Revendications anglophones et CAN dames au menu de la presse camerounaise (5543)
Cameroun - Communication : Réseaux sociaux: je communique, donc je suis mais comment et avec quelles conséquences? (7177)
Cameroun - Communication : Les malaises sociaux en couverture des journaux camerounais (6965)
Cameroun - Communication : La diversité en couverture des journaux camerounais (5650)
Cameroun - Communication : Les réseaux sociaux. Un couteau à double tranchant ? (5440)
Cameroun - Communication : Les Camerounais sont de gros consommateurs de réseaux sociaux, selon Mediamétrie (10792)
Cameroun - Communication : La diversité s'affiche en couverture des journaux camerounais (6067)
Cameroun - Communication : Les 34 ans de magistère de Biya en couverture des journaux camerounais (6329)
Cameroun - Communication : Le statut de la Première dame et la sécurité en couverture des journaux camerounais (5907)
Cameroun - Communication : Drame ferroviaire et économie en couverture des journaux camerounais (5462)
Cameroun - Communication : Dérives sur les réseaux sociaux : la cote d’alerte (9444)
Cameroun - Communication : La controverse s ' installe dans les journaux camerounais, au lendemain de la tragédie ferroviaire (5344)
Cameroun - Communication : La politique et l'économie en couverture des journaux camerounais (5951)
Cameroun - Communication : Parlez-vous le camerounais? (12577)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Emeutes Bamenda : Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest: le gouvernement dénonce la surenchère (143)
Emeutes Bamenda : Problème anglophone: Les villes mortes en attendant… (179)
Cameroun - Politique : Ouest: Les maires boudent Fotso Victor (233)
Emeutes Bamenda : Cameroun: deux organisations anglophones interdites d'activités (244)
Emeutes Bamenda : Cameroun : le gouvernement confirme l’interdiction des activités de mouvements sécessionnistes anglophones (856)
Emeutes Bamenda : Le gouvernement camerounais explique les freins à la sortie de crise dans les régions anglophones (1774)
Emeutes Bamenda : Préoccupations des enseignants anglophones: les recommandations transmises au PM (1576)
Cameroun - Transports : Un parc automobile qui ne rassure pas (1555)
Cameroun - Consommation : Viande de bœuf, poisson: quels prix en 2017 ? (1564)
Cameroun - Travaux publics : L’entreprise Atidolf Nigeria lance les travaux d’une route de 72 km dans la région du Centre-Cameroun (2117)
CEMAC : La Banque mondiale prévoit une embellie de la croissance, de 2017 à 2019, pour 3 pays sur 6 de la Cemac (2082)
Côte d'ivoire : Nouvelle mutinerie en Côte d'Ivoire (2125)
Cameroun - Télécommunication : Le Cameroun ''assainit'' les réseaux sociaux (1760)
Cameroun - Agriculture : Une entreprise Malaisienne sollicitée pour la production de l’huile de palme au Cameroun (1817)
Cameroun - Agriculture : 5,3 milliards de FCFA pour la construction d’une usine de transformation de cacao au Cameroun (5166)
Emeutes Bamenda : Cameroun : Bamenda la frondeuse paralysée par un mot d’odre de «ville morte» (5380)
Cameroun - Economie : Cameroun : le GICAM au bord de l’implosion (5083)
Cameroun - Gouvernance : L’Etat camerounais va dépenser près de 1000 milliards de FCFA pour les salaires des fonctionnaires en 2017 (5709)
CEMAC : La Banque de développement de Chine prête 26 milliards de FCFA à la Bdeac pour développer les PME de la Cemac (5367)
Cameroun - Economie : 412 établissements de microfinance agréés au Cameroun pour l’année 2017 (4970)