Cameroun - Communication. Le statut de la Première dame et la sécurité en couverture des journaux camerounais

  • APA |
  • Publié : Jeudi le 03 Novembre 2016 18:44:01 |
  • 5905 hits |
  • Opinion |

Les contours du colloque scientifique en cours à l’université de Yaoundé, située en banlieue de la capitale, Yaoundé, consacré aux actions sociales de Chantal Biya, la première dame ainsi que des sujets liés à la sécurité, on retenu l’attention des journaux camerounais parus jeudi.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à




Des universitaires lancent une campagne visant à accorder un statut officiel à Chantal Biya, s’exclame The Guardian qui soupçonne une instrumentalisation de l’intelligentsia du pays à des fins politiques.

«Les universitaires pour un statut de la première dame», confirme le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune, expliquant que le sujet a été évoqué la veille au cours d’un échange ayant démontré qu’au-delà de l’humanitaire, c’est toute une machine qui fonctionne derrière l’épouse du chef de l’Etat et qui, au-delà de l’humanitaire, déteint sur le politico-diplomatique pour finalement prendre une connotation publique tout court.

Il est en effet attendu de cette rencontre, confirme Emergence, qu’elle débouche sur un appel à un statut constitutionnel de la première dame.

Chantal Biya est donc «mangée à toutes les sauces», ironise Mutations, constatant que son action sociale, loin d’être désintéressée, est purement politique.

«C’est une action clairement publique, puisqu’en réalité elle agit pour le compte du président de la République.

La première dame est donc un double du chef de l’Etat.

C’est un vicaire, ce qui veut dire qu’elle tient son pouvoir d’un pontife et c’est un élément qui permettrait de résoudre les polémiques sur son statut», explique dans ce journal l’universitaire Mathias Eric Owona Nguini, l’un des panélistes de ce colloque du reste fort controversé.

Sur le front de la sécurité, L’œil du Sahel révèle que des fonctionnaires camerounais sont actuellement détenus au Tchad voisin : en compagnie de responsables de la Commission du bassin du Lac Tchad (CBLT) faisant partie d'une mission pluridisciplinaire et naviguant sur le fleuve Logone, ont été arrêtés mercredi au niveau d’un village par les forces de sécurité tchadiennes et sont détenus dans la localité de Kataoa.

Il leur est reproché à ces officiels d'avoir navigué sur le fleuve sans l'autorisation du ministère tchadien de la Défense.

Un haut cadre de la défense en délicatesse avec la justice française, selon l’hebdomadaire le Courrier, c’est le lieutenant-colonel Ghislain Joël Mboutou Ele, attaché de défense du Cameroun auprès du royaume du Maroc, présenté comme «l’homme de main de Mebe Ngo’o», l’ex-ministre de la Défense et qui vient d’être inculpé par la justice française pour abus de biens sociaux, blanchiment aggravé et répété d’argent en bande organisée et tentative de corruption sur des fonctionnaires de police judiciaire.

Interpellé le 4 octobre 2016 à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle de Paris, l’homme, qui était en possession de 2 millions d’euros en liquide, est aussi soupçonné de transactions occultes.

Et, alors que la justice camerounaise vient d’être saisie par commission rogatoire à son sujet, le lieutenant-colonel est accusé d’avoir tenté de corrompre et de suborner des fonctionnaires de police judiciaire dans l’exercice de leurs fonctions, de s’être rendu coupable de blanchiment aggravé et ré-pété de capitaux en bande organisée, en coaction avec une entreprise de vente d’armes.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication

Cameroun - Communication : Cameroun: une radio fermée (4914)
Cameroun - Communication : Cameroun : RSF dénonce «l 'opacité des décisions et les pratiques équivoques» du régulateur des médias (15634)
Cameroun - Communication : Litige : Canal 2 international a payé ses loyers (5970)
Cameroun - Communication : Sanctions du régulateur des médias et crise en zone anglophone au menu des journaux camerounais (5632)
Cameroun - Communication : Le régulateur des médias sanctionne la CRTV (12979)
Cameroun - Communication : Cameroun : 2 journaux et 1 journaliste interdits d’activité, encore des sanctions en cascade prononcées par le Cnc (11774)
Cameroun - Communication : Revendications anglophones et CAN dames au menu de la presse camerounaise (5543)
Cameroun - Communication : Réseaux sociaux: je communique, donc je suis mais comment et avec quelles conséquences? (7177)
Cameroun - Communication : Les malaises sociaux en couverture des journaux camerounais (6965)
Cameroun - Communication : La diversité en couverture des journaux camerounais (5650)
Cameroun - Communication : Les réseaux sociaux. Un couteau à double tranchant ? (5440)
Cameroun - Communication : Les Camerounais sont de gros consommateurs de réseaux sociaux, selon Mediamétrie (10792)
Cameroun - Communication : La diversité s'affiche en couverture des journaux camerounais (6067)
Cameroun - Communication : Les 34 ans de magistère de Biya en couverture des journaux camerounais (6327)
Cameroun - Communication : Le statut de la Première dame et la sécurité en couverture des journaux camerounais (5907)
Cameroun - Communication : Drame ferroviaire et économie en couverture des journaux camerounais (5462)
Cameroun - Communication : Dérives sur les réseaux sociaux : la cote d’alerte (9444)
Cameroun - Communication : La controverse s ' installe dans les journaux camerounais, au lendemain de la tragédie ferroviaire (5344)
Cameroun - Communication : La politique et l'économie en couverture des journaux camerounais (5951)
Cameroun - Communication : Parlez-vous le camerounais? (12577)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Can 2017 : Thierry Metomo : « Il est possible pour les Lions d’être leaders » (99)
Emeutes Bamenda : Issa tchiroma Bakary : « il n’y aura ni fédéralisme, ni sécession » (115)
Gambie : Le Parlement prolonge le mandat de Jammeh (133)
Sciences : Et l’animal le plus féroce est… le suricate (129)
Emeutes Bamenda : Problème anglophone : Le gouvernement à l’épreuve du dialogue républicain (144)
Can 2017 : Christian Bassogog : « On espère faire mieux » (982)
Cameroun - Télécommunication : Minette Libom li Likeng: « Nous voulons encourager un usage sain des réseaux sociaux » (983)
Can 2017 : Thierry Metomo : « La victoire est possible si les attaquants sont plus réalistes » (952)
Can 2017 : Geremi Njitap : « Les lions ont des armes pour faire la différence » (1454)
Kenya : Une député propose la grève du sexe (1291)
Gambie : Gambie : le Nigeria déploie un navire de guerre (1077)
Côte d'ivoire : Côte d’Ivoire : un député de Bouaké enlevé par des soldats puis relâché (1038)
International : Africans in USA should not join anti-Trump protesters at any time (995)
Cameroun - Education : KUNGABA FONGOH Leonel: ''La situation sociopolitique que traverse le Cameroun depuis quelques années est très critique'' (1090)
Emeutes Bamenda : CAMEROUN, QUESTION ANGLOPHONE : LA DÉCLARATION DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE DU BENELUX ET DE FRANCE (1263)
Cameroun - Energie : La société Britannique Joule Africa lance les études pour une centrale de 458 MW dans le Nord-Ouest du Cameroun (3337)
Accident Train Camrail : Cameroun : les victimes de la catastrophe ferroviaire d’Eseka s’adressent aux candidats à la présidentielle française (3329)
Côte d'ivoire : Côte d’Ivoire: les militaires passent à la caisse International (3273)
Cameroun - Santé : Hôpitaux publics: le mot d’ordre de grève levé Societé (3361)
Femmes : Bouton de fièvre: comment le camoufler? (3185)