Le SDF et le Rdpc dans les rues de Buea

Emeutes Bamenda. Le SDF et le Rdpc dans les rues de Buea

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Les deux principaux partis politiques du pays ont organisé des manifestations pour un retour à la paix dans la capitale de la région du sud-ouest.

A défaut de marcher dans les rues de Bamenda comme ils l’avaient annoncé il y a quelques semaines, c’est finalement le 5 décembre à Buea que les 18 députés du SDF ont organisé leur première marche populaire pour soutenir les émeutiers violentés par les forces de l’ordre.

L’annonce avait été faite par l’instante dirigeante du parti leader de l’opposition en fin de semaine dernière. La même annonce confirmait la présence de John Fru Ndi à la tête de cette marche. Le président national du SDF a effectivement pris part à cette marche populaire qui est partie du stade Molyko pour les services du gouverneur.

Tout au long de la procession, la foule enthousiaste reprenait des chants populaires sous les klaxons des voitures qui suivaient les manifestants.

Le SDF espérait rassembler 10 000 personnes pour cette marche. Il faut attendre les premières estimations pour savoir si ce nombre a été atteint. Tout comme il faut aussi attendre de voir si cette marche a été bénéfique pour un retour à l’ordre à Buea. Sur les réseaux sociaux, les premières impressions ne doutent pas de ce que cette marche populaire a été très courue à Buea. Les élus du SDF ne comptent d’ailleurs pas s’arrêter à cette initiative. Car ils promettent de soutenir les enseignants et les avocats anglophones en grève jusqu’au bout. Dans la mesure où seuls les avocats continuent d’observer la grève, il faut parier que le SDF redescende dans la rue pour une autre marche…

De son côté, le Rdpc, le parti au pouvoir, n’entend pas rester atone.

Alors que nous mettions sous presse, une note du responsable régional du Sud-Ouest annonçait la tenue d’un grand meeting cet après-midi du 6 décembre au lieudit Bongo Square. En fait la note indique que ce meeting sera organisé alors même que le secrétaire général du Comité central du Rdpc, Jean Nkuete, visite la région du Sud-Ouest. Le parti attendait aussi une mobilisation populaire et la présence d’élus locaux du parti.

L’objet de ce rassemblement : dire non aux violences.

Société

Lire aussi