Cameroun - Politique. Le Jerry Rawlings camerounais doit vite se lever pour sauver l’unité nationale et redonner l’espoir au peuple

  • C.P: Léon Tuam |
  • Publié : Vendredi le 02 Décembre 2016 07:16:58 |
  • 10554 hits |
  • Opinion |

Les Camerounais ne sont pas des pantins que des criminels au pouvoir doivent après 34 ans continuer de maltraiter, de diviser, d’emprisonner, de réifier et tenter de manipuler pour dresser les uns contre les autres.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


L’heure de mettre fin à la grande humiliation des Camerounais est arrivée. Tous les vrais patriotes camerounais doivent se lever pour se dépêtrer de Paul Biya et de son système. La moindre marche-arrière alourdira nos souffrances.


Le Cameroun ne manque pas de Sauveur. Mais ce Sauveur doit passer par les sorties et actions populaires des patriotes pour atteindre son but, qui consiste en la  neutralisation définitive de Biya. Les uns et les autres doivent suivre l’exemple des compatriotes du nord-ouest et du sud-ouest.


Que le fédéralisme soit revendiqué au Cameroun n’est que normal. Que les gens demandent de meilleures conditions d’études ou de vie dans leur pays n’est que normal. Que des gens revendiquent la justice sociale, la fin de la corruption, des pillages et du favoritisme dans leur pays n’est que normal.


Les Camerounais, qu’ils soient francophones, anglophones, du nord, de l’est, du sud ou de l’ouest, doivent éviter que des gens qui ont ruiné leur pays les dressent contre leurs frères et sœurs. Non, non aux manipulations.


Les ennemis du peuple sont en déroute et agonisent. Douala doit être dehors, Yaoundé doit être dehors, Bafoussam doit être dehors, étudiants, paysans, commerçants, enseignants, etc. tous doivent se lever pour agir et accélérer l’action du Sauveur qui, soyons-en sûrs, veille dans l’ombre.


Les imposteurs au pouvoir ont détruit et volé jusqu’à l’espoir au peuple, et l’unité nationale est dorénavant terriblement menacée. Nous ne pouvons plus souffrir la perte de la moindre parcelle de ce très cher pays. Que tout le pays se mette debout, et que vite arrive le Jerry Rawlings camerounais. Pas de pitié pour les traîtres et fossoyeurs du peuple.

Léon Tuam
02 décembre 2016

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (2148)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (5059)
Cameroun - Politique : Préparation du budget 2018: les directives du chef de l’Etat (6298)
Cameroun - Politique : Partis politiques: l’effervescence (7498)
Cameroun - Politique : Paul Eric Kingue: «Nous sommes un parti républicain» (8289)
Cameroun - Politique : Les Camerounais pessimistes sur l’avenir du pays auront raison dans un an et demi (14432)
Cameroun - Politique : Le CPP exclut Ndebi Jean Roger Gérard de ses rangs (11529)
Cameroun - Politique : Y a-t-il trop de partis politiques au Cameroun ? (6156)
Cameroun - Politique : Paul Eric Kingué lance son parti politique (14105)
Cameroun - Politique : La police disperse une conférence de presse d’Amnesty à Yaoundé (17115)
Cameroun - Politique : Boycott de la fête nationale : foncièrement antipatriotique (7287)
Cameroun - Politique : A ETOUDI. La garden-party sous haute-surveillance (7138)
Cameroun - Politique : Une réception fusionnelle au palais (3603)
Cameroun - Politique : Fête de l'unité: faste et solennité (5792)
Cameroun - Politique : SUD,Fête de l’unité : la coopération transfrontalière en marche (5802)
Cameroun - Politique : Ne me souhaitez pas Bonne Fête de l'Unité, je ne participe pas au cirque pour oublier nos Martyrs (6765)
Cameroun - Politique : Le Cameroun célèbre samedi les 45 ans de l’Etat unitaire (11591)
Cameroun - Politique : Plan de circulation à Yaoundé (10708)
Cameroun - Politique : Programme officiel de la 45e édition de la fête nationale (10985)
Cameroun - Politique : Qui veut et peut vraiment déstabiliser le Cameroun ? (6043)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (1253)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (1253)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (1299)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (1269)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (1364)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (1512)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (1513)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (2148)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (4976)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (4952)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (5071)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (5059)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (5432)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (5004)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (4849)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4397)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (4358)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (2149)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (1730)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (6099)