Cameroun - Nigeria. Le Cameroun dément avoir refoulé des réfugiés nigérians fuyant Boko Haram

  • Investir au Cameroun |
  • Publié : Mercredi le 22 Mars 2017 19:32:02 |
  • 9283 hits |
  • Opinion |

Issa Tchiroma, le ministre de de la Communication apporte un démenti au porte-parole du Haut-commissariat des réfugiés (HCR) Babar Baloch , qui a déclaré au cours d’une conférence de presse le 21 mars 2017 à Genève : « A l’intérieur du Nigéria, les équipes du HCR ont reçu des témoignages au sujet des troupes camerounaises ayant renvoyé des réfugiés contre leur gré – sans même leur laisser le temps de récupérer leurs biens ».

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Issa Tchiroma Bakary, de son côté, martèle : « Je démens formellement cette rumeur selon laquelle le Cameroun aurait forcé des réfugiés nigérians à rentrer au Nigeria. Le Cameroun a signé récemment l’Accord tripartite relatif au rapatriement librement consenti des réfugiés nigérians vivant au Cameroun. Et le Cameroun respecte ses engagements. »

Babar Baloch, lui, persiste et signe que, cette année, le Cameroun a déjà procédé au retour forcé vers le Nigéria de plus de 2600 réfugiés qui avait trouvé refuge dans des villages frontaliers. L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés se dit particulièrement préoccupée par le fait que ces retours forcés se sont poursuivis sans relâche après la signature d’un accord tripartite par les gouvernements du Nigéria et du Cameroun ainsi que le HCR, à Yaoundé le 2 mars dernier, pour faciliter le retour librement consenti des réfugiés nigérians lorsque les conditions le permettent.

« Le HCR se félicite de la générosité du gouvernement camerounais et des communautés locales qui accueillent plus de 85 000 réfugiés nigérians et appelle toutefois le gouvernement camerounais à honorer ses obligations découlant des législations internationales et régionales sur la protection des réfugiés, ainsi que de la loi camerounaise », a conclu Babar Baloch.

S.A

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Nigeria

Cameroun - Nigeria : Plus de 4000 Nigérians en proie à des affrontements ethniques se réfugient au Cameroun (19769)
Cameroun - Nigeria : Cameroon-Nigeria: Stolen Nigerian Vessel Handed Back (7532)
Cameroun - Nigeria : Le Cameroun dément avoir refoulé des réfugiés nigérians fuyant Boko Haram (9285)
Cameroun - Nigeria : Le rapatriement forcé de Nigérians par le Cameroun est une violation du droit international (UNHCR) (12585)
Cameroun - Nigeria : Le Cameroun a rapatrié ''de force'' plus de 2.600 réfugiés nigérians (HCR) (10213)
Cameroun - Nigeria : Rétablissement de la circulation entre le Cameroun et le Nigeria (8226)
Cameroun - Nigeria : Le Conseil fédéral nigérian approuve un projet de 24,8 milliards de FCfa pour construire un pont frontalier avec le Cameroun (10566)
Cameroun - Nigeria : Un douanier nigérian arrêté par la gendarmerie (9347)
Cameroun - Nigeria : Le Cameroun rapatrie près de 500 réfugiés Nigerians (10550)
Cameroun - Nigeria : La marine camerounaise arraisonne un navire volé et recherché au Nigéria depuis juin 2016 (18526)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

International : Une société du Liberia serait derrière la cyberattaque en Allemagne (1093)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : l’Afrique du Sud promet de soutenir la construction d’une unité de transformation de manioc à Ogandi (1132)
Côte d'ivoire : Côte d'Ivoire: Soro ''demande pardon'' à Gbagbo (3701)
Côte d'ivoire : Côte d'Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon" à Gbagbo pour une réconciliation (3586)
Cameroun - Justice : Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort (5229)
Cameroun - Economie : La responsabilité sociétale des entreprises au menu d’une réunion à Yaoundé (6048)
Côte d'ivoire : CPI: les juges réexamineront la demande de libération de Gbagbo (8676)
Cameroun - Economie : Pourquoi le Cameroun s’endette-t-il autant et si rapidement… (Décryptage) (8531)
Côte d'ivoire : CPI: décision attendue sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo (7026)
Cameroun - Réligion : Les évêques du Cameroun, entre le marteau (des pouvoirs publics) et l’enclume (des croyants et des citoyens) (7670)