Cameroun - Politique. La chute de Paul Biya avec ses hyènes est désormais le ciment de l’unité nationale en danger

  • C.P: Léon Tuam |
  • Publié : Mercredi le 14 Décembre 2016 07:09:25 |
  • 8025 hits |
  • Opinion |

Avant qu’il ne soit trop tard au Cameroun. Que tendent bien l’oreille tous ceux des Camerounais qui prononcent le mot « Cameroun » avec amour et en sont fiers (pas forcément parce qu’ils y trouvent déjà leur compte) mais parce qu’ils ont foi en son avenir sans Biya et les hyènes qui l’entourent.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Face aux revendications justes et paisibles au départ des compatriotes du nord-ouest et du sud-ouest, les imposteurs au pouvoir n’ont daigné prêter la moindre oreille jusqu’à ce que les mécontents se montrent radicaux, et le pouvoir les a réduits au silence par sa barbarie habituelle.

Aux vrais patriotes camerounais, je voudrais dire que ce pouvoir n’a pas gagné, et que l’unité nationale est encore plus en danger. Ce qui n’était au départ que de simples revendications légitimes a été récupéré et nous ne sommes plus loin de la sécession. Le pays a besoin de ses Sauveurs.

Les Camerounais négligent l’agenda de partition du pays pourtant déjà bien avancé dans ces régions, et soutenu par des pays qui y ont même fait circuler en catimini des missions militaires et peuvent les inonder d’armes. Les populations réprimées et massacrées sont pourtant celles sur qui un pouvoir responsable devrait s’appuyer pour déraciner ces velléités sécessionnistes.

Qu’attend-on encore d’un pouvoir qui a signé les APE avec l’UE pour détruire le pays et la sous-région, a remis les transports ferroviaires, les ports et de vastes étendues de terre dans les mains des étrangers, et a liquidé l’électricité, la forêt, l’eau, les banques, etc. de la nation ?Le pays a besoin de ses Sauveurs.

Les autres régions doivent travailler avec ces deux autres de façon concrète et illico pour sauver le pays ; le peuple fait face à la trahison des dirigeants qui se sont imposés à eux. Les voies de communications, la qualité d’eau dans ce pays d’eau et le service d’électricité disent que le peuple n’est pas leur priorité.

Sachant la nature je-m’en-foutiste de Biya, en avril 2014,le texte « Paul Biya se comporte tel ce singe qui tient fort son enfant sans sante à ce que s’en suit la putréfaction totale »exhorte le peuple de l’évincer avec ses griots. Le premier acte sensé et salutaire des patriotes camerounais est dans ce devoir impérieux.

Léon Tuam
14 décembre 2016

 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (2148)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (5059)
Cameroun - Politique : Préparation du budget 2018: les directives du chef de l’Etat (6298)
Cameroun - Politique : Partis politiques: l’effervescence (7498)
Cameroun - Politique : Paul Eric Kingue: «Nous sommes un parti républicain» (8289)
Cameroun - Politique : Les Camerounais pessimistes sur l’avenir du pays auront raison dans un an et demi (14432)
Cameroun - Politique : Le CPP exclut Ndebi Jean Roger Gérard de ses rangs (11529)
Cameroun - Politique : Y a-t-il trop de partis politiques au Cameroun ? (6156)
Cameroun - Politique : Paul Eric Kingué lance son parti politique (14105)
Cameroun - Politique : La police disperse une conférence de presse d’Amnesty à Yaoundé (17115)
Cameroun - Politique : Boycott de la fête nationale : foncièrement antipatriotique (7287)
Cameroun - Politique : A ETOUDI. La garden-party sous haute-surveillance (7138)
Cameroun - Politique : Une réception fusionnelle au palais (3603)
Cameroun - Politique : Fête de l'unité: faste et solennité (5792)
Cameroun - Politique : SUD,Fête de l’unité : la coopération transfrontalière en marche (5802)
Cameroun - Politique : Ne me souhaitez pas Bonne Fête de l'Unité, je ne participe pas au cirque pour oublier nos Martyrs (6765)
Cameroun - Politique : Le Cameroun célèbre samedi les 45 ans de l’Etat unitaire (11591)
Cameroun - Politique : Plan de circulation à Yaoundé (10708)
Cameroun - Politique : Programme officiel de la 45e édition de la fête nationale (10985)
Cameroun - Politique : Qui veut et peut vraiment déstabiliser le Cameroun ? (6043)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (1253)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (1253)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (1299)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (1271)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (1364)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (1512)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (1513)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (2148)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (4976)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (4952)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (5071)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (5059)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (5432)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (5004)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (4849)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4397)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (4358)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (2151)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (1730)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (6099)