Cameroun - Livre. La « plus grande librairie flottante du monde » accoste à Douala

  • Josiane Kouagheu | LeMonde |
  • Publié : Jeudi le 25 Aout 2016 17:08:02 |
  • 16421 hits |
  • Culture |

File d’attente pour monter à bord du « Logos-Hope », « la plus grande librairie du monde », en août 2016.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Les yeux rivés sur l’écran fissuré de son Smartphone, Serena Wendeu pianote nerveusement. Par moments, elle soulève la tête, jette un coup d’œil sur la file d’attente qui se prolonge et piaffe. Voilà quarante-cinq minutes que cette étudiante en communication d’entreprise « attend son tour avec impatience ».

Comme elle, de nombreuses personnes sont alignées à l’entrée du port autonome de Douala, capitale économique du Cameroun. Tous veulent visiter le Logos-Hope, « la plus grande librairie flottante au monde ». « Mes amis sont venus il y a quatre jours et m’ont dit que le bateau était immense. Je vais aussi le voir aujourd’hui, explique la jeune femme de 26 ans, à la coupe afro. Ils ont même acheté des livres moins chers, ont bu du café international et pris des glaces. » L’étudiante ne veut rien rater de ce programme.


Pour sa première visite au Cameroun, le Logos-Hope est ouvert au public depuis le 12 août et larguera les amarres le 28. Ce navire appartenant à GBA Ships, une organisation internationale à but non lucratif basée en Allemagne, propose à son bord 5 000 livres dans des domaines variés tels que la science, le christianisme, les sports, la technologie, les livres pour enfants…
« Nous avons 400 bénévoles de 60 nationalités »

« Notre but n’est pas seulement de vendre des livres à bas prix dans les ports du monde entier. Nous partageons aussi l’espoir, la connaissance et montrons la valeur du vivre ensemble aux personnes que nous rencontrons, assure Ivy Chiu, responsable de la communication du Logos-Hope. Nous avons 400 volontaires de 60 nationalités qui discutent avec les visiteurs. »

À bord de cet ancien ferry construit en 1973, acheté et rénové par GBA Ships grâce à des dons en 2004 puis mis en circulation dès février 2009, comme librairie flottante humanitaire, les livres se vendent par unité : 100 unit valant 1 200 FCFA (environ 2 euros). À bord, les visiteurs déambulent d’un rayon à l’autre.


La majorité des livres disponibles est en anglais. Une « grosse » déception pour Serena. « Je ne maîtrise vraiment pas cette langue, avoue-t-elle, penaude. Je pensais m’y mettre après ma licence. » Le seul rayon « français » disponible regorge d’ouvrages sur les espèces en voie de disparition. Il y a aussi « Merci Madiba – Mémoires d’Abílio Soeiro – Un Hommage à Nelson Mandela ». « Il coûte 1 000 unit, soit 12 000 FCFA. C’est trop cher », soupire-t-elle. Elle se contentera d’acheter des gadgets : cartes postales, bloc-notes, stylos… estampillés Logos-Hope.
Aider les orphelinats

Accompagné de ses deux garçons, Raymond ne tient pas compte de la « langue ». Son panier déborde de livres pour enfants et adultes, et il règle une facture de 24 500 FCFA. « Nous ne pouvons pas dire avec exactitude le nombre de personnes qui sont déjà venues, ni le nombre de livres déjà vendus », précise Ivy Chiu. La responsable de la communication explique que l’argent récolté servira à des œuvres caritatives, au Cameroun et ailleurs.

« Avant d’arriver ici, nous avons envoyé une équipe pour visiter les orphelinats et autres associations avec lesquels travailler. Actuellement, cinq de nos bénévoles sont en train de travailler dans une communauté. Nous avons encore quelques jours pour vendre  », espère-t-elle. Depuis 1970, plus de 45 millions de visiteurs auraient gravi les passerelles des quatre bateaux de l’organisation dans plus de 150 pays à travers le monde, dont le Gabon et la Namibie.

Josiane Kouagheu contributrice Le Monde Afrique, à Douala, au Cameroun

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Livre

Cameroun - Livre : Blick Bassy: le « bluesman » à la fine plume (10911)
Cameroun - Livre : Jeunes auteurs: le deuxième concours littéraire lancé (19224)
Cameroun - Livre : Education nationale du Cameroun : le projet de livres scolaires numériques gratuits pour tous en bonne voie… (10955)
Cameroun - Livre : Culture camerounaise: les grandes figures dans un coffret (10615)
Cameroun - Livre : Guerre du Cameroun : défier l’oubli (17254)
Cameroun - Livre : Dédicace: pour l’amour de Lucie (13043)
Cameroun - Livre : Sports: le nouveau « But » d’Omam Biyick (11830)
Cameroun - Livre : Livre: la beauté des mots et des sentiments (10905)
Cameroun - Livre : La Matière de l’absence de Patrick Chamoiseau (9730)
Cameroun - Livre : Livres: Le bourreau est un proche (12636)
Cameroun - Livre : Ces liens empoisonnés (11867)
Cameroun - Livre : Le « Biblio Bus » s’ouvre à Mfou (10877)
Cameroun - Livre : Lueur du rêve américain (13828)
Cameroun - Livre : Voilà pourquoi il faut lire des livres compliqués aux enfants (14399)
Cameroun - Livre : Voici venir les rêveurs d'ImboloMbue ou quand trop de publicité gâche le succès d’un livre. (14023)
Cameroun - Livre : Chronique : lorsque Christiane Taubira nous parle de sa mère… (12838)
Cameroun - Livre : Benoît XVI sort de sa réserve (12974)
Cameroun - Livre : La « plus grande librairie flottante du monde » accoste à Douala (16423)
Cameroun - Livre : Histoire d’un enfant esclave (16554)
Cameroun - Livre : Le style chez Calixthe Beyala – Appel à candidature. (16697)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Livre : Entretien avec Carole Zalberg, pour son livre « Je dansais ». (1466)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur de l’art musical: les artistes pour un nouveau départ (1709)
Cameroun - Réligion : Pédophilie dans l’Église : le silence coupable de l’archevêque camerounais Joseph Atanga (1951)
Cameroun - Femmes : Cameroun: Pour améliorer leurs capacités sexuelles, les camerounais mélangent le « Matango » aux écorces d'arbres (3671)
Cameroun - Musique : Cameroun: Le leader des X-Maleya met un terme à la rumeur sur leurs rapports tendus avec Samuel Eto'o …Explications (4527)
Crise Anglophone : Cameroun : le Syndicat des enseignants du supérieur suspend son mort d’ordre de grève en zone anglophone (2754)
Cameroun - Musique : Lève le doigt, le Clip Officiel de Teddy Benzo en featuring avec Iba One (3142)
Femmes : 7 erreurs qu’on a toutes faites avec notre fond de teint (5656)
Cameroun - Réligion : Paul Biya et le pape François saluent « la coexistence pacifique » des religions au Cameroun (5997)
Religion : Cameroun : rencontre prévue entre Paul Biya et le pape François (6860)
Cameroun - Cinéma : Le phénomène Télénovelas (14159)
Cameroun - Livre : Blick Bassy: le « bluesman » à la fine plume (10911)
Cameroun - Communication : Aide publique à la communication privée: 250 millions de F pour 168 demandes (11209)
Cameroun - Musique : Cameroun : il était une fois, le rap kamer (11321)
Cameroun - Communication : Média et paix: des Awards envisagés au Cameroun (11869)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (11865)
Afrique : “Félicité”: When A Woman Is Determined (11696)
Cameroun - Musique : Un Tenor en « kaba Ngondo (13179)
Can 2017 : Zambie: la langue anglaise, toute une histoire (12633)
Cameroun - Femmes : SUD,Des mariages groupés célébrés à Ebolowa 1er. (13174)