. L'avocat Me Christian Bomo Ntimbane dénonce le jeu trouble de certains partis politiques

cameroun24.net Le 3 janvier 12635 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans son éclairage publié ce matin, il trace la ligne de démarcation entre les trois grands blocs qui animent la vie politique au Cameroun. Pour lui, Le MRC est le véritable parti d'opposition au régime RDPC. L'intégralité de son message parvenu à notre rédaction.



 MON MESSAGE DE VÉRITÉ À CEUX QUI VEULENT MILITER DANS UN PARTI POLITIQUE EN 2020.



Chers compatriotes

La géographie politique du Cameroun démontre de façon claire qu'il y a deux forces politiques concurrentes au Cameroun.

Il y a d'un côté le parti au pouvoir le Rdpc et ses partis satellites qui l'accompagnent.

Ces partis satellites sont ceux qu'on appelle patriotes ou républicains.

Ce sont ces partis qui vont participer aux élections du 09 février 2020 pour accompagner et légitimer la victoire du Rdpc à ces elections contre attribution de quelques postes de députés et conseillers municipaux.

Vous devez savoir que le Rdpc est déjà assuré de gagner avant élection 134 sièges sur les 180 à l'Assemblée nationale.

Or c'est à l'Assemblée où s'exerce le pouvoir.

De l'autre côté, il y a le MRC. C'est le seul parti d'opposition à l'heure actuelle au Cameroun.

Au milieu de ces deux partis se trouve la société civile critique à laquelle j'appartiens.

Ne vous faites donc plus d'illusions de croire militer dans un parti d'opposition si vous n'êtes pas dans le MRC.

Je redis tous ces autres partis sont des partis satellites du Rdpc. Des pions du Rdpc.

Je comprends le flou dans lequel plusieurs d'entre vous vont se retrouver, ne sachant plus où aller ou quoi faire.

Gardez juste votre liberté d'esprit. Prenez position pour la vérité.

Le combat politique peut aussi se mèner par les idées qu'on porte en dehors de tout appareil politique.

Mais le plus grand drame serait de croire qu'on est dans un parti d'opposition alors qu'on est un sous marin du parti au pouvoir.

Mieux encore ceux qui sont du parti au pouvoir ou de ceux qui affichent qu'ils sont de la majorité présidentielle, en y assumant leur militantisme, que d'être dupés et manipulés dans un parti satellite du Rdpc se présentant comme de l'opposition. Ce ne sont pas des partis d'opposition.

Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera.

C'est mon devoir de vous dire la vérité.

Me Christian Bomo Ntimbane

Lire aussi : Le Directeur de l'Hôpital Régional de Nkongsamba limogé
Lire aussi : Le député Jean Michel NINTCHEU dénonce la fermeture de la polyclinique Marie O
Lire aussi : Le trésorier du MRC poursuivit pour blanchiment, escroquerie: une enquête ouverte

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET :

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Cabral LIBII

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé