Afrique. Les camerounais dominent le top 20 des milliardaires de l’Afrique subsaharienne francophone en 2019

cameroun24.net Il y a 7 j 2157 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Comme c’est le cas depuis quelques années, le duo des plus riches d’Afrique subsaharienne francophone en 2019 est camerounais. Selon Forbes Afrique, Baba Danpullo (photo), le roi du thé, qui s’étripe depuis plusieurs mois avec ses partenaires vietnamiens pour le contrôle de Nexttel, le 3e opérateur du mobile au Cameroun, est toujours l’homme le plus riche de l’Afrique subsaharienne francophone en 2019.



Assis sur un matelas financier de 920 millions de dollars (plus de 500 milliards de FCFA), Baba Danpullo, qui est également présent dans l’immobilier, est talonné dans le classement Forbes 2019 par Paul Fokam Kammogne. Cet autre milliardaire camerounais, doté d’une fortune estimée à 900 millions de dollars (environ 495 milliards de FCFA), trône à la tête d’Afriland First Group, une holding bancaire qui dispose de onze filiales en Afrique et des bureaux en France et en Chine.

Paul Fokam Kammogne, qui vient de se séparer des MC2, le 2e plus grand réseau des établissements de microfinance du Cameroun qu’il a pourtant bâti, est également présent dans l’immobilier, l’assurance, l’industrie papetière, etc.

Mais, plus globalement, pas moins de sept milliardaires camerounais figurent dans le top 20 dressé par Forbes Afrique. En plus des deux cités plus haut, l’on retrouve Samuel Foyou, qui a racheté de nombreuses entreprises du groupe Fotso. Ce dernier s’apprête d’ailleurs à lancer la 4e société brassicole du Cameroun, ainsi qu’une chaîne hôtelière dénommée Chrystal Palace. Il y a aussi la famille Mukété, qui contrôle la part majoritaire des nationaux dans le capital de l’opérateur de mobile MTN Cameroon, leader du marché local.

 Dans le même classement, l’on retrouve le défunt Jean Samuel Noutchoguoin, qui a bâti un empire dans le secteur de l’élevage ; Nana Bouba, qui dispose du plus grand réseau de distribution des produits agroalimentaires au Cameroun (ses affaires ne seraient pas des plus prospères depuis quelques années, comme en témoigne la vente de certaines entreprises du groupe) ; et Sylvestre Ngouchinghe, qui contrôle 80% du marché du poisson congelé dans le pays.

Brice R. Mbodiam



Le top 20 des milliardaires d’Afrique subsaharienne francophone

1) Baba Danpullo (Cameroun) 920 millions de dollars

2) Paul Fokam Kammogne (Cameroun) 900 millions de dollars


3) La famille Rawji (RD Congo) 820 millions de dollars

4) George Forrest (RD Congo) 800 millions de dollars

5) Yilas Akbaraly (Madagascar) 710 millions dollars

6) Hassanein Hiridjee (Madagascar) 705 millions de dollars

7) Abdoulaye Diao (Sénégal) 540 millions de dollars

8) Christian Kerangali (Gabon) 520 millions de dollars

9) Yérim Sow (Sénégal) 510 millions de dollars

10) Willy Etoka (Congo) 500 millions de dollars

11) Iqbal Rahim (Madagascar) 419 millions de dollars

12) Famille Billon (Côte d’Ivoire) 410 millions de dollars

13) Samuel Foyou (Cameroun) 407 millions de dollars

14) Jean Kagou Diagou (Côte d’Ivoire) 405 millions de dollars

15) Patrice Talon (Bénin) 400 millions de dollars

16) Famille Mukete (Cameroun) 360 millions de dollars

17) Sébastien Ajavon (Bénin) 350 millions de dollars

18) Jean Samuel Noutchoguoin (Cameroun) 315 millions de dollars

19) Nana Bouba (Cameroun) 310 millions de dollars

20) Sylvestre Ngouchinghe (Cameroun) 280 millions de dollars

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Afrique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • En 19 ans d’activités, le centre d’arbitrage du Gicam a prononcé 75 sentences

    Le Centre de médiation et d'arbitrage du Groupement inter patronal du Cameroun a officiellement lancé ses opérations d'arbitrage, le 7 novembre 2019 à Douala relate Ecomatin.

  • Pénurie du gaz domestique à l’Extrême-Nord du Cameroun

    Depuis plus de deux semaines, il est très difficile de s’approvisionner en gaz domestique dans la ville de Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord du Cameroun, révèle le trihebdomadaire régional...

  • La croissance économique du Cameroun ralentit en 2019 à cause des défis sécuritaires et l’incendie à la Sonara

    Au sortir de la 5e revue de son programme économique et financier triennal (2017-2019) avec le Cameroun, le 8 novembre 2019, le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé son satisfécit sur la conduite de ce...

  • Plus de 143 infractions aux examens 2019 recencées par l’office du Baccalauréat

    Les membres du Conseil d’administration, réunis lors de la 63ème session ordinaire parlent de blâmes, suspensions et poursuites judiciaires.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé