Gabon. Le président gabonais Ali Bongo nomme son fils pour l'aider dans «la conduite de toutes les affaires de l'Etat»

cameroun24.net Le 5 décembre 2019 5210 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le fils aîné d'Ali Bongo Ondimba, Noureddin Bongo Valentin, a été nommé jeudi «coordinateur des affaires présidentielles», où il sera chargé «d'assister le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l'Etat» lit-on dans une dépêche de l'AFP.


Cette annonce a été faite jeudi par le porte-parole du gouvernement, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, à l'issue d'un conseil des ministres, au moment où le Gabon s'est lancé dans une vaste opération anticorruption visant l'ex-chef de cabinet de la présidence, Brice Laccruche Alihanga.

Cet ancien homme fort de la politique gabonaise a été limogé début novembre à la surprise générale, alors que son influence n'avait cessé de grandir après l'accident vasculaire cérébral (AVC) de M. Bongo survenu fin octobre 2018. Il a été interpellé mardi pour des faits présumés de détournements de fonds publics notamment.

Le poste de coordinateur général des affaires présidentielles, qu'occupe désormais Noureddin Bongo, a été créé à l'issue de ce conseil des ministres. Sa mission: "assiste(r) le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l'Etat et veille(r) à la stricte application de ses décisions". Il dispose ainsi d'un cabinet.

Noureddin Bongo épaulera donc Ali Bongo, élu en 2009 à la tête du Gabon, après le décès de son père, Omar Bongo, qui a dirigé le pays durant 42 ans.

Cette annonce intervient après le lancement de la grande opération anticorruption, baptisée "Scorpion", qui a mené à l'interpellation de plus de vingt hauts responsables de l'administration, proches de M. Laccruche. Une partie de l'opposition avait alors affirmé que les récents bouleversements témoignaient d'un "pouvoir grandissant" de l'épouse du chef de l'Etat, Sylvia Bongo, et de leur fils Noureddin.

Lire aussi : Une famille camerounaise décède au Gabon dans des circonstances troubles
Lire aussi : Incarcération de Brice Laccruche Alihanga au Gabon
Lire aussi : Le président gabonais Ali Bongo nomme son fils pour l'aider dans «la conduite de toutes les affaires de l'Etat»

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Gabon

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5362
Décès 175
Guéri: 1996
Actif : 3191
Source MINSANTE
Mise à jour 27/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Après le vol dont il a été victime, quelques documents de David Eboutou retrouvés

    Le journaliste en appelle à la solidarité des uns et des autres à travers cette publication relayée par cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé