Législatives et Municipales 2020. Le ministre de l'Administration Territorial fait le bilan de la journée d'élection partielle dans le NOSO

cameroun24.net Le 22 mars 9771 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'intégralité de la déclaration de Paul Atanga Nji parvenu à la rédaction de cameroun24.


Déclaration du Ministre de l’Administration Territoriale à l’issue des élections législatives partielles dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Yaoundé, le 22 mars 2020

Mesdames et Messieurs les journalistes, Mesdames, Messieurs,

Suite à la décision du Conseil Constitutionnel portant annulation des élections législatives du 9 février 2020 dans certaines circonscriptions dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le Président de la République, S.E. M. Paul BIYA, a convoqué, pour le 22 mars 2020, les électeurs dans dix (10) circonscriptions de la Région du Nord-Ouest et une (01) circonscription de la Région du Sud-Ouest, en vue de procéder à nouveau, à l’élection de leurs députés à l’Assemblée Nationale.

Je rappelle que les circonscriptions électorales suivantes étaient concernées par ce nouveau scrutin : Menchum-Nord, Menchum-Sud, Mezam-Centre, Mezam-Nord, Mezam-Sud, Bui-Centre, Bui-Sud, Bui-Ouest, Momo-Est et Momo-Ouest dans la Région du Nord-Ouest ; Lebialem, dans la Région du Sud-Ouest. La campagne électorale s’est déroulée de manière satisfaisante sur l’ensemble des circonscriptions sus-évoquées.

Les élections ont bel et bien eu lieu ce dimanche, 22 mars 2020. Conformément aux textes en vigueur, les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures et ont fermé à 18 heures.

Le dépouillement des bulletins de vote a débuté dès la fermeture des bureaux de vote et se poursuivra jusqu’à la fin, suivi de la signature des procès-verbaux par tous les acteurs concernés. Après l’exploitation des rapports des autorités administratives après la fermeture des bureaux de vote, le Ministre de l’Administration Territoriale, Agent du Gouvernement dans le processus électoral, peut affirmer sans ambages, que le scrutin de ce jour s’est déroulé dans le calme et la transparence.

Aucun incident majeur susceptible d’entacher le bon déroulement de ces élections ou leur crédibilité n’a été signalé par les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre.

Dans l’accomplissement de sa mission, ELECAM a bénéficié, comme par le passé, d’un encadrement sécuritaire optimal de la part des autorités administratives et des Forces de défense et de sécurité, à la satisfaction de tous les acteurs politiques intéressés. Les observateurs accrédités, qui ont bien voulu se déployer sur le terrain, ont effectué leur travail en toute liberté.

Les résultats du scrutin seront proclamés par le Conseil Constitutionnel, seul Organe habilité en la matière, conformément à la loi.

Je vous remercie de votre aimable attention./-

Lire aussi : Les militants du MRC libérés ce jour par le tribunal de Banganté
Lire aussi : La requête du SDF rejetée : Le RDPC remporte les 13 sièges
Lire aussi : Elections partielles au NOSO : 9,5% de participation

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Législatives et Municipales 2020

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5362
Décès 175
Guéri: 1996
Actif : 3191
Source MINSANTE
Mise à jour 27/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Cabral LIBII

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé