Cameroun - Gouvernance. Le Cameroun choisit MTN Cameroon pour digitaliser sa Fonction publique

cameroun24.net Le 14 novembre 1651 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Un mémorandum d’entente a été signé à cet effet entre le ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative et l’entreprise leader du secteur des télécommunications, qui dame ainsi le pion à la concurrence.

Mercredi 13 novembre 2019, le leader du secteur des télécommunications au Cameroun a officiellement été présenté à Yaoundé comme l’entreprise qui va accompagner le processus de transformation digitale de la Fonction publique du pays. Un protocole d’accord a en effet été signé dans ce sens par le directeur général de MTN Cameroon, Hendrik Kasteel, et le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative (MINFOPRA), Joseph Lé. A travers ce protocole, le MINFOPRA va s’appuyer sur les technologies de l’information et de la communication, et surtout l’expertise de MTN pour améliorer la qualité de service rendu aux milliers centaines de milliers d’agents de l’Etat qui sollicitent ce département ministériel à travers les dix régions du pays indique encore Ecomatin.

De manière plus concrète, il est question de développer des solutions numériques pour fournir des moyens simples, rapides et sécurisés permettant aux agents de l’Etat ainsi qu’aux usagers d’obtenir des informations dont ils ont besoin. S’appuyant sur les technologies et l’expertise de MTN Cameroon, « cette digitalisation devrait permettre le traitement automatique des réclamations en ligne afin de désengorger les ministères, améliorer le système d’information et d’alerte pour mieux renseigner les usagers, éviter les files d’attente et les éventuels déplacements des fonctionnaires de leurs régions vers la capitale », indiquent les officiels.

« Nous espérons que ce partenariat avec MTN Cameroon va nous permettre d’atteindre nos objectifs d’efficacité, de réduction des coûts et surtout de satisfaction des agents de l’Etat », a déclaré Joseph Lé en substance, soutenant que l’amélioration du service publique et la satisfaction des usagers est une priorité absolue. De son côté, Hendrik Kasteel est revenu le défi qui incombe désormais à l’entreprise qu’il dirige. Pour lui, la signature de ce mémorandum d’entente est une opportunité pour MTN Cameroon de démontrer le savoir-faire de ses experts et la qualité de ses technologies, mais aussi un honneur de bénéficier de la confiance du gouvernement camerounais.

C’est en tout cas un grand coup que vient de réaliser la filiale camerounaise du géant sud-africain des télécoms Mobile Telephone Network. Et pour cause : le marché de la digitalisation a fait courir. Comme EcoMatin le relevait dans ses précédentes éditions, plusieurs entreprises étaient en lice. Des sources nous indiquaient alors que le ministre Joseph Lé avait reçu les tops management d’Orange Cameroun et MTN Cameroon, respectivement le 26 septembre et le 8 octobre dernier. Les échanges avaient porté essentiellement sur la digitalisation des services du MINFOPRA. Les deux opérateurs des télécoms n’étaient pas seuls. Le Marocain Arago Consulting, associé pour la cause à Epi-Use Labs–un développeur de solutions pour la protection de données stratégiques–, lorgnait aussi le marché. Au final, le gouvernement a choisi MTN Cameroon qui, au demeurant, avait été la première à manifester clairement son ambition d’accompagner la Fonction publique dans sa transformation digitale.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Gouvernance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Voici les partis qui ont introduit les recours au Conseil Constitutionnel

    Dans le cadre du contentieux pré-électoral qui s'ouvre bientôt, plusieurs partis de l'opposition ont déposé des recours devant l'organe juridictionnel habilité à les juger.

  • Le conseil de sécurité de l'ONU met la pression sur Paul BIYA

    Le conseil de sécurité de l'ONU a fait des recommandations au gouvernement camerounais pour la résolution des crises multiples qui secouent le pays.

  • Scène de Far-west dans la capitale camerounaise

    Un gang de malfrats affronte les gendarmes au quartier Elig-Edjoa à Yaoundé a appris cameroun24.

  • Près de 30 milliards FCFA récolté par le Cameroun au titre du droit de transit sur le pipeline Tchad-Cameroun en 2019

    Selon la Société nationale des hydrocarbures (SNH), au 31 octobre 2019, le Pipeline Tchad/Cameroun a généré des recettes de 29,97 milliards de FCFA au titre du droit de transit. Ces recettes sont en hausse de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé