Cameroun - Femmes. Le Centre et l’Est ont leurs Miss pour le concours Miss Cameroun 2020

cameroun24.net Il y a 6 j 27567 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Leaticia Laure Bella Awono et Theresa Ange Ngassi ont été élues au cours de la finale régionale dimanche 3 novembre à Yaoundé.

Leaticia Laure Bella Awono, miss de la région du Centre et Theresa Ange Ngassi pour l’Est ont décroché leur ticket pour la finale nationale du concours miss Cameroun 2020. Une édition qui se déroulera le 28 décembre prochain à Yaoundé. Dimanche 3 novembre, dans une salle archicomble de dames et hommes en costumes et robes chics, elles ont reçu leurs couronnes et écharpes. C’était à minuit ce lundi, en présence du comité d’organisation de miss Cameroun. Entourées de leurs dauphines, elles sont chacune reparties avec la somme respectives de : 150 000 Fcfa, 100 000Fcfa et 50 000 Fcfa. Amis, parents et fans club ont vécu une grande soirée. Au nombre de 24, ces filles aux allures fines et élancées ont esquissé un défilé magnifique sur leur talons. Devant deux jurys chapeautés par Aimé Caroline Nseke, miss Cameroun 2018 pour la finale du Centre et Honoré Nguetsa, président du groupe Colisé/luxor hôtel pour l’Est. Elles ont dû prouver leurs performances en quatre passages, parmi lesquels : Le passage en tenue traditionnelles, maillots de bain, tenues de villes et enfin de soirée. Pendant ces différentes étapes, l’expression en langue maternelle, en langue anglaise et française, leurs prestations traditionnelles et leurs projets ont constitué les principaux critères de sélections. Et naturellement, à chaque passage, ces beautés étaient applaudies. Pour les galvaniser, au passage les fans club leurs glissaient des blagues ou des piques écrit Le Jour.

D’aucun ont fait des classements après avoir admiré les filles passer. Ils ne sont pas tous rentrés déçus. C’est le cas de Sylvie Talom, une passionnée qui avait jeté son dévolu sur Leaticia Laure Bella Owono, la gagnante du Centre et de ses dauphines. « Je savais que parmi cette douzaine, le 1 et 3 allient être les gagnantes. Vous savez cela se distingue par la prestance. Elles avaient une aura. Et puis le physique par rapport à l’harmonie des formes compte. Cela s’est vu dans la démarche. Ces filles se ressemblaient, elles avaient toutes semblaient, elles avaient toutes un visage doux mais Leaticia Laure Bella Awono s’est plus distinguée à ce niveau. Son visage était plus doux, elle était plus jolie. Et puis la manière de s’exprimer, être éloquent compte », a décrit la passionnée, le sourire au bout des lèvres. La maman de miss Centre Yvette Awono, stressée au début a sauté de joie à la fin. Retenant son souffle, c’est avec une immense joie qu’elle a dévoilé son identité à ses voisines de bancs. « Je n’étais pas sûre, j’avais beaucoup d’appréhensions, la compétition était rude. Toutes les filles étaient très belles et intelligentes. Mais je crois que le secret de ma fille est qu’elle est restée naturelle. Toujours douce, elle n’a rien forcé », s’est félicitée Yvette Awono.

Guillaume Aimée Mete et Vicky Tetga

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Femmes

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le célibat des prêtres assouplit par l'Eglise catholique

    La décision a été adoptée par vote, à la fin d'une assemblée du Vatican sur l'Amazonie, où il y a une grave pénurie de prêtres.

  • Le Grand Christian cardinal Tumi

    Le général de Gaulle disait un jour que « la vieillesse, c’est le naufrage.» Maintenant que j’ai 50 ans, je commence à voir ce qu’il voulait dire, l’ancien président français. L’autre jour, j’ai vu le...

  • Polémique : Marlène Emvoutou répond aux internautes

    Suite à sa sortie polémique sur le livre 'RENAITRE' de Nathalie Nkoah et la violente réplique des internautes, elle adresse une réponse collective.

  • Polémique: Marlène Emvoutou lance des flèches sur Nathalie Koah !

    «Quand on a pas le baccalauréat, c'est difficile décrire soi-même un livre. Elle doit plutôt écrire sur le sexe, au lieu de Plagier Marion Bartoli » dixit Marlène Emvoutou

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé