Humour. Humour : Nana Ardo brosse l’actu

  • Monica NKODO | Cameroon-tribune |
  • Publié : Jeudi le 29 Décembre 2016 08:39:54 |
  • 14999 hits |
  • Culture |

Le comédien explore nombre de domaines dans son nouveau spectacle « Réchauffement médico-scientifique » joué les 21 et 22 décembre à Yaoundé.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Du magistrat au médecin. Nana Ardo aime bien s’infiltrer dans les corporations pour glisser ses messages et offrir sa vision de la société. Cette fois, il enfile le costume du Dr Z. Un homme excentrique, spécialiste de toutes les formes de médecines imaginables. Il est psychiatre à ses heures, ou gynécologue quand l’environnement qui l’entoure demande qu’il le soit. Un véritable médecin à tout faire. Son traitement, il l’administre à des personnes en quête de bien-être mental cela s’entend, même si il faut beaucoup de persévérance pour qu’elles l’admettent. Le diagnostic semble tout trouvé : pour Nana Ardo, le monde perd la boule. Normal, l’humoriste habite sur une planète où le pays le plus puissant a « élu Trump comme président ».


Dans cette nouvelle pièce intitulée « Réchauffement médico-scientifique » et jouée du 21 au 22 décembre dernier au Laboratoire de Théâtre OTHNI à Yaoundé, il balaie l’actualité nationale et internationale, de la débâcle d’Hilary Clinton au décès de Fidel Castro, le tout sous les traits d’un médecin qui aime son thé très sucré, mais qui met en garde ses patients contre le diabète. Pourquoi avoir choisi de porter une blouse pour énumérer tous ces travers, entre échecs politiques, chansons camerounaises aux textes discutables, relations extraconjugales ?  « Si je passe du corps des magistrats (Ndlr : dans ses dernières pièces) à celui des médecins, c’est parce que j’ai voulu parler des branches de la médecine qui sont pratiques pour évoquer différents pans de la société », explique l’artiste.


Son spectacle a un autre volet plus sensible. « Je voudrais que ceux qui l’exercent, respectent la profession de médecin, et que la médecine soit plus humaine », ajoute Nana Ardo. Fruit d’un texte écrit lors des Chantiers dramatiques d’Assahoun au Togo en août 2016, le spectacle de Nana Ardo, était présenté les 21 et 22 décembre dernier à Yaoundé, entre séquences drôles et d’autres beaucoup moins. C’était la grande première pour ce spectacle qu’il compte améliorer. L’année 2017 s’annonce chargée pour l’humoriste qui se rendra au Bénin. Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, il se produira à l’occasion du festival d’humour « Bonjour Bénin 2017 » à Cotonou du 9 au 14 janvier prochain et animera un atelier pour les comédiens béninois.

SUR LE MEME SUJET : Humour

Humour : Un BACHELIER en quête d'une femme (3403)
Humour : Un drageur pas comme les autres (4753)
Humour : Interpretation de l'horloge (4530)
Humour : Infidélité: Qui trompe qui !!! épisode 22 (7592)
Humour : Un danseur de zouk love pas comme les autres (10245)
Humour : Les jaloux ... épisode 2 !!! (19880)
Humour : Chez le marabout ... épisode 3 (19976)
Humour : Cadeau de la St Valentin (22293)
Humour : Un boulanger pas comme les autres (24408)
Humour : Ce couple cherche son bébé (34122)
Humour : Humour. L'argent rend beau ... épisode 2 !!! (36652)
Humour : Une affaire de régime (36440)
Humour : Quand un gars veut montrer à la petite qu'il est prêt à tout pour elle !!! ... épisode 3 (38107)
Humour : Humour. Popol et chantoux dance (video) (39799)
Humour : Quand une femme enceinte un homme ça donne ... (39026)
Humour : Humour: Recherche d'emploi (40180)
Humour : Quand un patron fuit le fisc (43244)
Humour : Humour : Nana Ardo brosse l’actu (15001)
Humour : Tasse de thé ... épisode 2 !!! (45022)
Humour : Le sel dans la sauce (48212)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Humour

Livre : Entretien avec Carole Zalberg, pour son livre « Je dansais ». (1231)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur de l’art musical: les artistes pour un nouveau départ (1585)
Cameroun - Réligion : Pédophilie dans l’Église : le silence coupable de l’archevêque camerounais Joseph Atanga (1820)
Cameroun - Femmes : Cameroun: Pour améliorer leurs capacités sexuelles, les camerounais mélangent le « Matango » aux écorces d'arbres (3545)
Cameroun - Musique : Cameroun: Le leader des X-Maleya met un terme à la rumeur sur leurs rapports tendus avec Samuel Eto'o …Explications (4400)
Crise Anglophone : Cameroun : le Syndicat des enseignants du supérieur suspend son mort d’ordre de grève en zone anglophone (2631)
Cameroun - Musique : Lève le doigt, le Clip Officiel de Teddy Benzo en featuring avec Iba One (3018)
Femmes : 7 erreurs qu’on a toutes faites avec notre fond de teint (5534)
Cameroun - Réligion : Paul Biya et le pape François saluent « la coexistence pacifique » des religions au Cameroun (5876)
Religion : Cameroun : rencontre prévue entre Paul Biya et le pape François (6740)
Cameroun - Cinéma : Le phénomène Télénovelas (14039)
Cameroun - Livre : Blick Bassy: le « bluesman » à la fine plume (10791)
Cameroun - Communication : Aide publique à la communication privée: 250 millions de F pour 168 demandes (11079)
Cameroun - Musique : Cameroun : il était une fois, le rap kamer (11193)
Cameroun - Communication : Média et paix: des Awards envisagés au Cameroun (11736)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (11740)
Afrique : “Félicité”: When A Woman Is Determined (11571)
Cameroun - Musique : Un Tenor en « kaba Ngondo (13051)
Can 2017 : Zambie: la langue anglaise, toute une histoire (12512)
Cameroun - Femmes : SUD,Des mariages groupés célébrés à Ebolowa 1er. (13052)