Cameroun - Consommation. Grandes surfaces: la percée du « made in Cameroon

  • Sandrine AVOMO | Cameroon-tribune |
  • Publié : Jeudi le 16 Mars 2017 08:41:37 |
  • 7410 hits |
  • Opinion |

Les produits transformés localement font leur entrée dans les rayons jusque-là réservés aux produits importés.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



«Les produits du Cameroun ont la cote ». Ces propos d’un responsable de supermarché à Yaoundé témoignent de l’engouement des consommateurs pour le « made in Cameroon ». Ces produits gagnent progressivement des places dans les marchés et les grandes surfaces commerciales. Dans les rayons des supermarchés par exemple, l’agro-industrie locale s’impose peu à peu. Les pâtes alimentaires, les biscuits, les chips de plantain, l’arachide sous diverses formes, et même des croquettes de manioc sont disponibles.


Selon Yannick Wandjé, responsable du rayon confiserie à Mahima Warda,  « la confiserie locale se porte bien ». La preuve, ajoute-t-il «  je suis en train d’approvisionner le rayon ». Et que dire de notre chocolat ? « Il est très sollicité par les expatriés qui apprécient sa teneur en cacao et son goût », renseigne Raoul Nzuassa Nzengue, directeur adjoint du supermarché Casino à Yaoundé.


Les boissons locales ne se sont pas en reste. Les marques d’eau minérale estampillées Cameroun inondent les espaces des supermarchés et se vendent même dans la rue. Les vins « made in Cameroon » séduisent également. Mais Ful Peter consommateur se plaint de ne pouvoir trouver une bouteille de vin de palme dans un supermarché. Parmi les produits de consommation courante manufacturés localement, le café sous toutes ses formes tient la dragée haute. Les variétés robusta et arabica trônent fièrement dans les rayons et attirent les clients pour leur arôme si particulier. Dans ce success story des produits camerounais qui ont la cote, le poivre de Penja  jouit d’une réputation qui va au-delà des frontières nationales.
 L’industrie cosmétique camerounaise a aussi le vent en poupe. Les laits de beauté et autres produits de toilette ont gagné les cœurs des consommateurs et font les affaires des commerçants. Un responsable du supermarché Mahima assure que : « les laits de toilette du Cameroun se font recette et cela nous permet de faire des bénéfices ». Pour Edwige, « ce sont des produits adaptés aux peaux noires ». Les couches jetables pour enfants et adultes, des serviettes hygiéniques et le papier toilette sont aussi autant de produits que l’industrie cosmétique locale met à la disposition des consommateurs.


Dans les rues de la capitale, la fièvre du patriotisme économique semble s’emparer des consommateurs. « À priori, ce qui est fabriqué au Cameroun pour moi est meilleur. Et je n’achète un produit étranger que s’il n’y a pas son équivalent au Cameroun », nous confie Patrick M, tout en s’abreuvant d’une bouteille de jus de « foléré ». Un « foléré » que maman Marie souhaite vendre à une plus grande échelle si les moyens le lui permettent : « il faut que le monde entier goûte à çaC’est très bon ».« Les produits du Cameroun ont la cote ». Ces propos d’un responsable de supermarché à Yaoundé témoignent de l’engouement des consommateurs pour le « made in Cameroon ». Ces produits gagnent progressivement des places dans les marchés et les grandes surfaces commerciales. Dans les rayons des supermarchés par exemple, l’agro-industrie locale s’impose peu à peu. Les pâtes alimentaires, les biscuits, les chips de plantain, l’arachide sous diverses formes, et même des croquettes de manioc sont disponibles.


Selon Yannick Wandjé, responsable du rayon confiserie à Mahima Warda,  « la confiserie locale se porte bien ». La preuve, ajoute-t-il «  je suis en train d’approvisionner le rayon ». Et que dire de notre chocolat ? « Il est très sollicité par les expatriés qui apprécient sa teneur en cacao et son goût », renseigne Raoul Nzuassa Nzengue, directeur adjoint du supermarché Casino à Yaoundé.


Les boissons locales ne se sont pas en reste. Les marques d’eau minérale estampillées Cameroun inondent les espaces des supermarchés et se vendent même dans la rue. Les vins « made in Cameroon » séduisent également. Mais Ful Peter consommateur se plaint de ne pouvoir trouver une bouteille de vin de palme dans un supermarché. Parmi les produits de consommation courante manufacturés localement, le café sous toutes ses formes tient la dragée haute. Les variétés robusta et arabica trônent fièrement dans les rayons et attirent les clients pour leur arôme si particulier. Dans ce success story des produits camerounais qui ont la cote, le poivre de Penja  jouit d’une réputation qui va au-delà des frontières nationales.
 L’industrie cosmétique camerounaise a aussi le vent en poupe. Les laits de beauté et autres produits de toilette ont gagné les cœurs des consommateurs et font les affaires des commerçants. Un responsable du supermarché Mahima assure que : « les laits de toilette du Cameroun se font recette et cela nous permet de faire des bénéfices ». Pour Edwige, « ce sont des produits adaptés aux peaux noires ». Les couches jetables pour enfants et adultes, des serviettes hygiéniques et le papier toilette sont aussi autant de produits que l’industrie cosmétique locale met à la disposition des consommateurs.


Dans les rues de la capitale, la fièvre du patriotisme économique semble s’emparer des consommateurs. « À priori, ce qui est fabriqué au Cameroun pour moi est meilleur. Et je n’achète un produit étranger que s’il n’y a pas son équivalent au Cameroun », nous confie Patrick M, tout en s’abreuvant d’une bouteille de jus de « foléré ». Un « foléré » que maman Marie souhaite vendre à une plus grande échelle si les moyens le lui permettent : « il faut que le monde entier goûte à ça. C’est très bon »

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Consommation

Cameroun - Consommation : Le Cameroun, premier consommateur de bière en Afrique centrale et de l'Ouest (6674)
Cameroun - Consommation : La Fnac ouvre sa première boutique au Cameroun dans la ville de Douala, le 26 avril 2017 (3627)
Cameroun - Consommation : Dans 24 mois, l’enseigne française Carrefour ouvrira au Cameroun un centre commercial de 30 milliards de FCfa (10933)
Cameroun - Consommation : Cameroun : 32 000 tonnes de sucre disponibles pour approvisionner le marché local (5456)
Cameroun - Consommation : Cameroun : près de 10% de la population touchée par l’insécurité alimentaire (6650)
Cameroun - Consommation : Pas de risque de pénurie de sucre au Cameroun, selon le producteur (10385)
Cameroun - Consommation : Grandes surfaces: la percée du « made in Cameroon (7412)
Cameroun - Consommation : Le gouvernement est invité à lever l’interdiction des importations de sucre pour éviter une pénurie (6834)
Cameroun - Consommation : Buea, Bafoussam, Ngaoundéré et Yaoundé ont connu les plus grosses inflations à la consommation en 2016 (11002)
Cameroun - Consommation : L’oignon rouge plus accessible (8002)
Cameroun - Consommation : Marchés: la tomate flambe (9134)
Cameroun - Consommation : 1300 exposants attendus au 6è Salon international du Cameroun (5357)
Cameroun - Consommation : La contrebande sur le ciment Dangote fait chuter les prix dans la partie septentrionale du Cameroun (16522)
Cameroun - Consommation : Toyota, leader du marché de l’auto d’occasion au Cameroun (enquête) (5861)
Cameroun - Consommation : Le camerounais Green Oil construit un centre emplisseur d'une capacité de 5000 bouteilles de gaz domestique par jour (6935)
Cameroun - Consommation : Hausse des prix des céréales au Cameroun (6791)
Cameroun - Consommation : De faux sacs de ciment saisis au Cameroun (9394)
Cameroun - Consommation : Viande de bœuf, poisson: quels prix en 2017 ? (10226)
Cameroun - Consommation : Consommation : Cimencam accuse Dangote de contrebande (15643)
Cameroun - Consommation : Marchés: Vers une augmentation du prix du poisson (12901)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

International : Facebook et Google arnaqués: un préjudice de 100 millions (1063)
Lutte contre Boko Haram : Les Etats-Unis soutiennent la lutte du Cameroun contre Boko Haram (1119)
Cameroun - Boxe : Issa Hamza: « J’ai interrompu ma carrière pour des raisons médicales » (1463)
Ligue des champions CAF : Ligue des champions : Minkreo Birwe reste optimiste, malgré tout (1454)
Afrique - Football : Thomas Nkono : « Je suis le seul Africain qui exerce des responsabilités dans un club de Liga » (1587)
Afrique : Thierry Mbepgue: «La jeunesse africaine est prête à défendre sa souveraineté» (2091)
Cameroun - Energie : La société espagnole BTD-Projectos décroche un marché de plus de 15 milliards de FCFA à l’Est-Cameroun (2021)
Cameroun - Environnement : Cameroun : 7,5 milliards de pertes à cause du commerce illicite du bois (1949)
: Cameroun: Cabral Libii officiellement candidat à la présidentielle 2018 (3555)
Cameroun - Emploi : Des postes à pourvoir (2650)
Cameroun - Gouvernance : Alhadji Mohamadou ABBO, le milliardaire homme d’affaires qui fait la fierté du Cameroun (2464)
Centrafrique : RCA: retrait des forces spéciales américaines (3120)
Afrique : Cameroun : Vera Songwe, première femme à diriger la Commission économique pour l’Afrique (2347)
Cameroun - Sécurité : Nouveau système d’identification: le PM prescrit la poursuite harmonieuse du processus (2451)
Crise Anglophone : Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme: la Commission nationale à pied d'oeuvre (2271)
Cameroun - Communication : Le limogeage du patron des élections se paie la couverture des journaux camerounais (2320)
Françafrique : France contre Afrique : Prélude aux règlements de compte (2119)
Cameroun - Diaspora : Belgique: Souffle nouveau au sein du Mouvement de Février 2008 au Cameroun: Des résolutions fortes annoncées (3538)
Cameroun - Transports : Qu'est ce que l'Assurance Automobile ? (3589)
Elecam : Conseil électoral d’Elecam: de nouveaux hommes (3830)