Cameroun - Politique. Gouvernement : Comment Paul Biya a humilié Moukoko Mbonjo et Adoum Garoua

  • Nana Paul Sabin | La Nouvelle Expression |
  • Publié : Lundi le 05 Octobre 2015 17:17:51 |
  • 25873 hits |
  • Opinion |

Le chef de l’Etat Paul Biya, a pris la décision de réorganiser le gouvernement au moment où deux de ses ministres limogés, étaient les hôtes des rendez-vous internationaux de premier plan!

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Comme très souvent, Paul Biya n’a pas effectué le déplacement des Etats-Unis pour assister à l’Assemblée générale annuellement de l’Organisation des Nations unies. Le chef de l’Etat camerounais a personnellement désigné Pierre Moukoko Mbonjo, le ministre des relations extérieures pour le représenter. Ce dernier avait entre autres missions, présenter la situation de la guerre que le Cameroun et les autres pays du Bassin du Lac Tchad mènent contre Boko Haram et convaincre  la communauté internationale de soutenir le Cameroun et les pays victimes des exactions de la secte islamiste d’origine nigériane.  

Le chef de la diplomatie camerounaise n’a pas pu porter  jusqu’au bout sa charge de représentant du chef de l’Etat Camerounais. Et pour cause, dans la réorganisation du gouvernement effectuée par Paul Biya dans l’après midi du vendredi 02 octobre 2015, Pierre Moukoko Mbonjo a perdu son poste de Ministre des relations extérieures. La nouvelle est tombée alors que ce dernier s’apprêtait à monter à la tribune de la 70e sessions de l’Assemblée générale des Nations unies pour une déclaration solennelle.  Ayant perdu toute légitimité,  le désormais ex-chef de la diplomatie camerounaise a quitté la salle sur la pointe des pieds et sa déclaration a été purement et simplement annulée. Avant de subir l’humiliation de ce vendredi 02 octobre, l’ex star de la musique camerounaise avait lu le 26 septembre 2015 au nom de Paul Biya, une déclaration au cours d’une séance plénière de cette 70e Assemblée générale de l’Onu.

A cette occasion, Pierre Moukoko Mbonjo avait «attiré l’attention de l’Assemblée sur le fait que son pays qui a connu la stabilité et la paix pendant des décennies, était confronté à l’insécurité provoquée par le désordre régnant en République centrafricaine et les attaques de Boko Haram. Ces agressions, selon le ministre camerounais, ont eu pour conséquences de perturber la vie économique et sociale des régions concernées, d’y instaurer un climat d’insécurité et de provoquer un afflux de centaines de milliers de réfugiés. M. Moukoko Mbonjo s’est ainsi réjoui que l’engagement renouvelé des Nations Unies en faveur de la paix, de la sécurité et des droits de l’homme constitue l’ossature du Programme pour le développement durable à l’horizon 2030. Ce Programme, a-t-il ajouté, a le mérite d’affirmer que personne ne sera laissé pour compte. «Je renouvelle ici la proposition du Cameroun de voir créer une instance internationale d’éthique chargée de promouvoir entre les nations et à l’intérieur de celles-ci des valeurs humaines fondamentales et universelles», rapporte le site officiel de l’Organisation des Nations unies. C’était là, l’un des derniers actes officiels de Pierre Moukoko Mbonjo en sa qualité de ministre des relations extérieures.

Son ex confrère au sein du gouvernement camerounais, Adoum Garoua, a subi presque la même humiliation. En sa qualité de ministre des sports et de l’éducation physique, il était en pleine réunion préparatoire de la finale de la Coupe d’Afrique des nations de basket-ball Dames (Afrobasket 2015), quand le décret du chef de l’Etat est tombé, mettant fin à ses fonctions du patron des sports camerounais. Dans l’impossibilité d’installer dare-dare son successeur Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, le premier ministre chef du gouvernement a désigné Grégoire Owona, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, pour aller présider l’ultime match d’une compétition continentale qui a vu la participation de douze pays. Une cérémonie de clôture déroulée en l’absence d’Adoum Garoua qui avait procédé une semaine plus tôt au lancement de la compétition. Tambour battant…
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

Cameroun - Politique : Les 32 ans du parti au pouvoir en couverture des journaux camerounais (725)
Cameroun - Politique : National Assembly: Entire Bureau Re-elected (5153)
Cameroun - Politique : Sénat: Niat Njifenji réélu (5334)
Cameroun - Politique : Cameroun : les présidents de l’Assemblée et du Sénat reconduits (5184)
Cameroun - Politique : Cameroun : Niat et Cavaye restent présidents (6858)
Cameroun - Politique : Election des bureaux: jour de vérité (5578)
Cameroun - Politique : Haute Sanaga. Antoine Samba succombe aux guerres de positionnement des élites (5410)
Cameroun - Politique : Cameroun : quand les anciens de l’opposition s’accrochent (5232)
Cameroun - Politique : Retour sur la vie de Joseph Charles Doumba, vieux lion de la politique camerounaise (7189)
Cameroun - Politique : Cameroun : Nominations des préfets (8969)
Cameroun - Politique : Nommination d'un noveau Secrétaire Général des services du gouverneur du Nord-Ouest (5452)
Cameroun - Politique : Paul BIYA nomme Paul BEA gouverneur (5403)
Cameroun - Politique : Parlement: les enjeux de la session de mars (5847)
Cameroun - Politique : Les forces ennemies de mon pays de plus en plus arrivent de toutes parts (7890)
Cameroun - Politique : Présidentielle 2018 au Cameroun : « Même si l’opposition présentait Barack Obama, elle perdrait ! » (9763)
Cameroun - Politique : Le SDF reporte son «meeting géant» de samedi sur le fédéralisme et l'unité nationale (8565)
Cameroun - Politique : Cameroun : Akere Muna, futur candidat à la présidentielle ? (7897)
Cameroun - Politique : Etat civil: ces maux qui gangrènent le système (8341)
Cameroun - Politique : NUDP: Bello Bouba Re-elected National Chairman (8444)
Cameroun - Politique : SUD,Le social democratic front à la conquête de la région du Sud (8568)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Santé : L’hôpital de Bonassama parmi les 1ères structures de santé en Afrique à adopter l’intelligence artificielle pour améliorer les soins (650)
Cameroun - Finance : SCB Cameroun financera les importations en provenance des pays arabes grâce à des lignes de crédit de l’ITFC (654)
Cameroun - Politique : Les 32 ans du parti au pouvoir en couverture des journaux camerounais (725)
Cameroun - Diaspora : Lettre ouverte à Paul Biya, président de la république du Cameroun (1059)
Femmes : La sieste, le meilleur secret anti-âge? (1431)
Cameroun - Italie : « Ensemble, nous bâtirons un partenariat fort et efficace » (1594)
Cameroun - Communication : Crise anglophone et voyage présidentiel en Italie en couverture des journaux camerounais (2348)
Cameroun : une économie à toute épreuve ? : La Cameroon Tea Estate envisage de se tourner vers le haut de gamme (3200)
Cameroun - Sport : Jeux de la Francophonie: dossiers d’accréditation attendus avant le 25 mars (3609)
Afrique - Football : CAF : Issa Hayatou, enfin ! (3726)
Cameroun - Nigeria : Le Cameroun dément avoir refoulé des réfugiés nigérians fuyant Boko Haram (2751)
Cameroun - Industrie : Des opérateurs économiques camerounais prospectent en République tchèque (2718)
Cameroun - Transports : Ernest Dikoum : « Nous venons d’acquérir les deux avions qui étaient en location » (3349)
Femmes : C’est prouvé, avoir une vie sexuelle active rendrait plus heureux au travail (3073)
Cameroun : une économie à toute épreuve ? : Cameroun : ces entrepreneurs qui croient dans le développement de leur région d’origine (3255)
France : France : le ministre de l'Intérieur démissionne (3991)
Cameroun - Italie : Sergio Mattarella : « Une communauté camerounaise très appréciée en Italie » (3727)
Cameroun - Agriculture : SUD,154.7 Millions de FCFA pour booster la production agropastorale (4380)
France : France: le ministre de l'Intérieur a employé ses filles lycéennes (4465)
CEMAC : Sauver l'année scolaire, un enjeu majeur au Gabon et en Afrique centrale (4345)