Cameroun - Culture. Exposition: « Le feu », cet élément si parlant

  • Monica NKODO | Cameroon-tribune |
  • Publié : Jeudi le 20 Avril 2017 14:47:39 |
  • 4183 hits |
  • Culture |

Le plasticien camerounais Nestor Nkouandjang dévoile jusqu’au 30 avril une expo de céramique audacieuse à l’Institut français à Yaoundé

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


 

Sans le feu, que serait la céramique ? Rien, visiblement. Son effet puissant et dévastateur trouve une utilité, et même une nécessité, dans ce domaine particulier de la sculpture. Pas de feu, pas de vases, de statuettes, de décorations murales. Il constitue la norme incontournable de la cuisson de l’argile, qui après avoir été moulée par les mains agiles du sculpteur, prend forme de manière quasi éternelle dans le four ardent. C’est sur cette notion que Nestor Nkouandjang, artiste plasticien camerounais, s’appuie pour son exposition « Le feu », proposée à l’Institut français du Cameroun (IFC) à Yaoundé, jusqu’au 30 avril prochain. Dans le hall de l’IFC, elle trône avec des allures de mastodonte aux côtés de la dizaine d’autres réalisations actuelles comme anciennes du plasticien.


11 ans de travail pour accoucher de cet énorme bébé baptisé « Kemonde ». Une sculpture monumentale composée de plaques et autres formes céramiques ayant subi une cuisson à 1000 degrés Celsius. « Kemonde » signifie, d’après le mot de l’artiste, une vision « Kemite », « c’est-à-dire vision africaine du monde ». Cette œuvre au cœur de l’exposition est une association d’utile et d’agréable, mais avant tout, de portée historique. Deux poteaux faits de sculptures miniatures surplombent une base en forme de fourneau prêt à accueillir les objets en terre. L’artiste célèbre le feu, et souhaite raviver cette flamme qui réconcilie l’humanité. Les sommets des deux pilonnes au-dessus du couvercle toisent presque le visiteur. L’un d’eux dévoile une drôle de trinité formée d’un visage caucasien, d’un pharaon d’Egypte et d’une divinité hindoue, quand l’autre est dominé par une tête de dragon rappelant les contes et légendes asiatiques. Le tour du monde est alors effectué en une sculpture.


Diverses cultures, traditions et religions se bousculent. On est vite captivé par le million d’informations transmises  par « Kemonde ». Ce qui peut devenir embarrassant pour les plus pressés. Il est primordial de prendre son temps pour scruter et déceler cette idée de sphère, que Nestor Nkouandjang véhicule en se servant de plusieurs objets en forme de cercle. Ceci rappelle la terre et au-delà, ce principe de cycle, de roue qui tourne. L’Egypte antique est très présente dans cette forteresse qu’est « Kemonde », même s’il faut noter également une aura animale très forte, avec des têtes de lion, de gorille, de faucon, d’éléphant, grande gueule ouverte. Le plasticien appelle à la cohésion entre les multitudes de cultures et de croyances interreligieuses, pour que les hommes se rendent compte qu’en réalité, ils ne font qu’un.
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Culture

Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (4185)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (7020)
Cameroun - Culture : SUD,Le brassage de cultures pour le vivre ensemble en marche (12636)
Cameroun - Culture : Patrimoine culturel national: les bases de l’inventaire fixées (12146)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (16454)
Cameroun - Culture : La culture comme rempart (19473)
Cameroun - Culture : Canal 2’Or 2017: Chantal Biya félicite les artistes (18630)
Cameroun - Culture : Les vainqueurs de Canal 2’Or acte 11 (20673)
Cameroun - Culture : ''Sans femme, on n'a que la moitié de ce qu'on veut'' (13140)
Cameroun - Culture : SUD,Le Cameroun culturel à Ebolowa (16910)
Cameroun - Culture : Mboa BD 2016: Le 9e art explose (12653)
Cameroun - Culture : Nguon 2016: un patrimoine à préserver (19960)
Cameroun - Culture : Festival culturel du peuple Baham: hymne à l’autonomisation (17503)
Cameroun - Culture : Ngondo: que la lumière soit! (16728)
Cameroun - Culture : Arts et culture: cap sur les infrastructures (14453)
Cameroun - Culture : SUD,La chefferie de Mebae confirme son option d’ouverture et d’intégration nationale (12580)
Cameroun - Culture : Clôture du FENAC: le show des « Seigneurs » de la basse (15702)
Cameroun - Culture : Mouhtar Ousmane Mey: « La participation au FENAC a été intense et positive » (15713)
Cameroun - Culture : Audrey Inès Mpot, Miss FENAC (15273)
Cameroun - Culture : FENAC: la fête a été belle (13129)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Cameroun - Gouvernance : Réseaux sociaux: les administrations se connectent lentement (1103)
Cameroun - Education : Examens officiels : les épreuves pratiques démarrent ce jour (1125)
Cameroun - Musique : Ayissi Le Duc: 35 ans en dansant (3486)
Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (4185)
Crise Anglophone : Les journaux camerounais préoccupés par la situation de grande tension à Bamenda (5076)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (7020)
Cameroun - Réligion : Religion: Pâques, c’est dimanche (10495)
Cameroun - Communication : Cyber presse: le plagiat tisse sa toile (10350)
Cameroun - Réligion : Télévision: l’évangélisation gagne le petit écran (10356)
Cameroun - Musique : Were Were Liking: une autre vision de l’art (11200)
Cameroun - Cinéma : CAMIFF2017: Buea To Host Cameroon Film Festival (11243)
Cameroun - Livre : Chaos libyen: Hugues François Onana dénonce l’Occident (10856)
Cameroun - Réligion : Commission nationale du Hadj: six membres déchus (11635)
Cameroun - Réligion : Cameroun : le ticket de participation au Hadj augmente de 282.000 FCFA (11552)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur: deux semaines pour du concret (11638)
Cameroun - Musique : Kareyce Fotso: une polyglotte au micro (11705)
Cameroun - Réligion : Hadj 2017: les modalités du pèlerinage sont connues (12076)
Cameroun - Tourisme : Le WEF classe le Cameroun parmi les pays les moins compétitifs en Afrique au plan touristique (12276)
Cameroun - Faits divers : Cameroun : Pour une histoire d’argent, le journaliste Boris Bertolt et l’éditeur Haman Mana à couteaux tirés (13265)
Cameroun - Politique : 6 avril 1984 : Les mésaventures de Niat Njifenji et Meva’a m’Eboutou (13322)