Cameroun - Culture. Etoile montante : entre peau et pinceau

  • Gaël de SOUZA | Cameroon-tribune |
  • Publié : Vendredi le 12 Mai 2017 11:23:24 |
  • 15979 hits |
  • Culture |

A 30 ans, le « skin painter » camerounais Arnauld Clovis Keuleu fait sensation à travers l’expression de sa passion : le « Body painting ».

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Le corps humain le fascine, normal alors qu’il le sublime. Les néophytes ont beau faire grise mine, mais Keulion les propulse, artistiquement, encore plus loin qu’ils ne l’imaginent. Au milieu de ses pinceaux, pots et peaux (surtout afro), le « skin painter » gagne les coeurs entre formes et couleurs. Lors de soirées privées, défilés (mode), festivals…, Arnauld Clovis Keuleu Nguekam, de son vrai nom, est une réelle attraction. Il peint des corps au point de les faire fondre dans le décor. Il illustre subtilement des nus à vous faire tomber des nus. Justement, l’émerveillement du public a un effet « dopant » sur ce talent qui se bonifie avec le temps. Les formes géométriques qui font le charme de ses performances artistiques ont certainement un lien avec son background scientifique.

Titulaire d’un baccalauréat C, le natif de Douala (juillet 1987) a délaissé les Mathématiques pour les arts graphiques. En filière arts plastiques et histoire de l’art, c’est à l’université de Yaoundé I qu’il peaufine son art pictural en école doctorale. S’il définit le « Body painting » tel un rapport entre la peinture et la sculpture, ses oeuvres sont inspirées de la nature. Pour l’artiste situationniste : « La peinture particulièrement et l’oeuvre artistique en général prennent sens au gré de l’expression et du mouvement du modèle ». A ceux qui prétendent que le « Body painting » est un délire de l’occident, c’est sous un ton rassurant qu’il rappelle que cet art existe dans nos cultures depuis fort longtemps, bien avant nos grands-parents. En effet pour danser, opérer des rites sacrés, l’ont se peint de pigments, généralement blancs, dans certaines traditions africaines. Des exemples comme ceux-là, il en a des tas qui pourraient laisser sans voix. Sans voix pour observer le silence qu’il faut, pour réaliser de beaux tableaux à fleur de peaux.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Culture

Cameroun - Culture : Histoire du Cameroun: les grandes lignes d’un héritage (19089)
Cameroun - Culture : Concours littéraire national: le jury en place (24236)
Cameroun - Culture : Un bâtisseur s’en va (6155)
Cameroun - Culture : Etoile montante : entre peau et pinceau (15981)
Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (15865)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (16702)
Cameroun - Culture : SUD,Le brassage de cultures pour le vivre ensemble en marche (14745)
Cameroun - Culture : Patrimoine culturel national: les bases de l’inventaire fixées (14307)
Cameroun - Culture : Manuscrit francophone: un Camerounais primé (18370)
Cameroun - Culture : La culture comme rempart (21303)
Cameroun - Culture : Canal 2’Or 2017: Chantal Biya félicite les artistes (20431)
Cameroun - Culture : Les vainqueurs de Canal 2’Or acte 11 (22658)
Cameroun - Culture : ''Sans femme, on n'a que la moitié de ce qu'on veut'' (14933)
Cameroun - Culture : SUD,Le Cameroun culturel à Ebolowa (19000)
Cameroun - Culture : Mboa BD 2016: Le 9e art explose (14454)
Cameroun - Culture : Nguon 2016: un patrimoine à préserver (21814)
Cameroun - Culture : Festival culturel du peuple Baham: hymne à l’autonomisation (19497)
Cameroun - Culture : Ngondo: que la lumière soit! (18615)
Cameroun - Culture : Arts et culture: cap sur les infrastructures (16333)
Cameroun - Culture : SUD,La chefferie de Mebae confirme son option d’ouverture et d’intégration nationale (14402)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Cameroun - Education : Nomination d’un « Pro-Chancellor » et d’un président de conseil d’administration dans certaines universités d’Etat (4170)
Cameroun - Education : Nomination d’un « Vice-Chancellor » et de recteurs dans certaines universités d’Etat (4219)
Cameroun - Education : Nomination de responsables dans certaines universités d’Etat (4486)
Cameroun - Education : Nomination de responsables dans certaines universités d’Etat (4288)
Cameroun - Cinéma : Jean-Pierre Bekolo: « Our Wishes », une réalité (5799)
Cameroun - Musique : Musique camerounaise:les jeunes au pied du mur (9779)
Cameroun - Réligion : Pr. Jean Paul Messina: « Que le christianisme intègre les réalités africaines » (10890)
Cameroun - Livre : Inspiré de faits réels… (10764)
Cameroun - Nécrologie : Nécrologie: la chanteuse Lisa T est décédée (11909)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (13523)
Cameroun - Musique : Communiqué de Olympic Gaming suite à l'agression de l'artiste camerounais Maahlox Levibeur (13628)
Cameroun - Réligion : Douala, la deuxième ville du Cameroun, au rythme du Ramadan (14195)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (15665)
Cameroun - Réligion : SUD,Ramadan 2017: Dons offerts aux femmes musulmanes à Ebolowa (15055)
Cameroun - Education : Don d’ordinateurs du chef de l’Etat: l’enrôlement des étudiants est lancé (16582)
Cameroun - Musique : Salatiel: Serial lover (16518)
Cameroun - Livre : Mariage polygamique (18073)
Cameroun - Education : CEP 2017: 183 candidats bakas à l’Est (19247)
Cameroun - Education : Vers l’épilogue d’une année agitée (19281)
Cameroun - Culture : Histoire du Cameroun: les grandes lignes d’un héritage (19089)