Lundi le 17 Juillet 2017 04:32:40 James Kapnang Opinion

Cameroun - Football. Découverte: César Tchagha'a, l'historien du football, l'historien point...

César Tchagha'a! Son nom ne renvoie quasiment à rien. Pourtant depuis quelques semaines, ce brillant fils du Cameroun fait le "buzz" sur les réseaux sociaux.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Tout part d'une vidéo postée, le 20 juin de l'année courante sur facebook. Dans les images mobiles en question, le natif de Bépanda omnisports, un quartier de Douala au Cameroun relate l'épopée glorieuse des Lions Indomptables à la Coupe d'Afrique des nations 2000 au Nigéria. Zoom sur cette star d'un autre genre!

L'apparence timide, César Tchagha'a est inarrêtable quand il commence à parler de football. La foule qui se mue autour de lui, lors de ses envolées verbales ne perturbent guère cet historien des temps modernes. Au contraire. Il semble puiser son inspriration de ces fans, qui le regardent avec admiration. On dirait un pasteur sur une chaire s'adressant à ses ouailles. Puisque lancé, rien ni personne ne l'interrompt. Même pas les ovations des curieux, qui accompagnent ces récits des claquements des mains. C'est la messe! Le pasteur prêche...

Tous unanimes!

Fait très rare dans le monde du savoir, César accorde tous les violons. Avec lui, jeunes et vieux s'abreuvent, sans contestation. Ils n'hésitent d'ailleurs pas à lui coller des qualificatifs. Pour les uns, ce diplômé de la Faculté des lettres et sciences humaines, département communication de l'université de Douala est un "géni". Les autres n'hésitent pas à le comparer au prestigieux moteur de recherche "Google". Ces derniers lui collent à cet effet le patronyme de: Google. Google César!

Né le 18 février 1988 à Douala, César Tchagha'a menait jusqu'ici une petite vie tranquille. Passionné de sport et de culture, il avale tous les documents qui relatent la vie des sportifs de tout bord (footballeurs, boxeurs, hatérophiles...), des artistes, des événements contemporains ou non. Il complète ses lectures par des petites anecdotes sur la vie de ces personnalités glanées, auprès des proches ou des personnes ayant vécues à cette époque ou connue ses sujets d'études. C'est ainsi qu'il peut par exemple réveler que: le papa de l'ancien international camerounais, Gérémi Njitap s'appelait flèche empoisonnée. Car il avait un bon coup de pied et transformait directement les balles de coin (corner). Il peut également trahir que: Roger Milla s'appelait à la naissance: "Roger Miller". Son nom va être modifié quand il va évoluer au championnat de France. Des biscuits de ce genre, César Tchagha'a peut vous en servir des tonnes.

Le déclic

César sort de l'annonymat grâce à une vidéo postée sur le Facebook, le 20 juin de l'année en cours. Dans ladite vidéo, il revient sur le parcours glorieux des Lions Indomptables à la Coupe d'Afrique des nations 2000. Le Cameroun la remporte aux tirs aux buts devant le Nigéria. Cette compétition narrée par César dans les moindres détails va être regardée sur le réseau sociaux, près de 100 milles fois, avec eviron 5000 partages pour une vingtaine de milles de "like". Depuis ce jour, Cesar Empereur comme il est enregistré sur Facebook va devenir une autre personne. Une star! Les demandent d'amitié ne cessaient d'affluer sur son compte. Il ne passe plus inaperçu dans les rues de Paris, sa ville d'accueil. Il est sollicité pour des autographe et les photos. Malgré tout ceci, cette étoile du Cameroun garde la tête sur les épaules. Ce qui ne l'empêche pas de caresser son rêve de gosse: être consultant à la télévision française Canal+, un rêve qui semble désormais plus proche de la réalité!