Nigeria. Des «tueurs en série» tuent au moins 8 femmes

cameroun24.net Le 20 septembre 11050 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La police nigériane a annoncé avoir arrêté deux suspects soupçonnés d’être impliqués dans les meurtres de huit femmes étranglées de la même manière dans des chambres d’hôtels relate AT.



Au moins 8 femmes ont été retrouvées étranglées en l’espace de deux mois dans des chambres d’hôtels à Port-Harcourt, dans le sud du Nigeria, a annoncé la police nigériane. «Le tueur en série drogue ses victimes avant de les étrangler», a déclaré le commissaire de l’Etat de Rivers, Mustapha Dandaura, dans un communiqué.

Selon lui, les motivations des criminels qui attirent leurs victimes dans des hôtels pourraient être des pratiques rituelles de type magie noire.  «Après les meurtres, on a retrouvé un tissu blanc enroulé autour du cou ou de la taille des victimes» qui fait penser aux agissements d’une secte, a ajouté. Deux suspects ont été arrêtés, dont l’un à Kaduna, dans le centre du pays.

D’autres personnes soupçonnées d’être impliquées dans ces meurtres sont toujours recherchées. Cette histoire de «tueur en série» a fait grand bruit dans le pays, entraînant des réactions indignées d’internautes et des manifestations pacifiques de femmes notamment dans la ville. De nouvelles mesures de sécurité ont été imposées par les autorités dans les hôtels de Port-Harcourt, obligeant les propriétaires à installer des caméras de surveillance.

Patricia

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Nigeria

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Paul Biya redistribue les cartes au sein de l'armée camerounaise

    Décret portant nomination des Officiers Généraux dans l’administration centrale et les commandements territoriaux au Ministère de la Défense.

  • La grève des avocats reprend à Bamenda

    Alors qu’un projet de loi portant sur la promotion du bilinguisme est en examen au parlement, nous apprenons que les avocats d’expression anglaise ont manifesté un mouvement d’humeur à Bamenda ce 4 décembre...

  • En raison d’une baisse de régime de PHP, les exportations de bananes du Cameroun chutent de 846 tonnes en novembre 2019

    Au cours du mois de novembre 2019, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté 16 291 tonnes de produits vers le marché international. Cette statistique révélée par l’Association bananière...

  • Un pasteur brule son fidèle de son église

    Un pasteur a confondu de l'essence avec de l'eau bénite pendant un culte de guérison dans une église du quartier de Baruwa à Lagos, causant une énorme explosion et tuant un fidèle rapporte BBC.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé