Crise Anglophone. Crise anglophone : une censure camerounaise 2.0.

  • Damien Glez | Jeune Afrique |
  • Publié : Samedi le 11 Mars 2017 20:00:44 |
  • 7512 hits |
  • Société |

En posture de fronde, la zone majoritairement anglophone du Cameroun est privée d’internet depuis de longues semaines. Indignation et résistance par… internet.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Il y a des records dont on se passerait bien. Comme celui de la durée d’interruption des communications électroniques dans certaines régions du Cameroun. Bien sûr, le procédé n’est pas nouveau : lorsque les internautes impudents empêchent les dirigeants de dormir, on débranche le réseau des réseaux, considérant que si la propagande ne porte plus, il vaut mieux que tout le monde se taise. En 2016, lors de périodes électorales sensibles, le Tchad, le Congo, le Gabon ou la Gambie ont eu recours au stratagème du bâillonnement numérique. Mais la durée des interruptions ne dépassait pas (trop) la durée qui peut accréditer la thèse d’un incident technique, même imaginaire.

Dans les deux régions où vit majoritairement la minorité anglophone du Cameroun, en bisbilles avec le pouvoir de Yaoundé, c’est depuis le 19 janvier, officiellement, qu’internet est totalement indisponible, en dehors des voies satellitaires. Un record en Afrique. Motif officiel ? La « préservation de l’ordre public », après la diffusion de « fausses informations » sur les réseaux sociaux…

Une perte de 310 millions de FCFA par jour ?

À ce stade du XXIe siècle, celui des smartphones « adaptables » plus vendus que des petits pains, celui des déviances de Twitter ou de Snapchat, mais aussi celui du contrôle citoyen de la gestion publique, la coupure du web à Bamenda ou Buea apparaît comme une violation des droits de l’Homme. Elle est aussi une atteinte à la santé financière du Cameroun. L’ONG « Internet sans frontières » estime à 310 millions de francs CFA les pertes, par jour de coupure, pour le secteur économique.

    La campagne #BringBackOurInternet a enregistré le soutien précieux du lanceur d’alerte américain, Edward Snowden

Pour condamner l’absence d’internet, pourquoi ne pas utiliser… internet ? La galère communicationnelle du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun a de quoi scandaliser les geeks et activistes du monde entier. Inspirée par le hashtag #BringBackOurGirls destiné à soutenir les lycéennes nigérianes victimes de rapt, la toile « camerounophile » a lancé #BringBackOurInternet (« Rendez-nous notre Internet »). Cette campagne de résistance au musellement a enregistré le soutien précieux du lanceur d’alerte américain Edward Snowden.

Face à la coupure du net, la maigre consolation est que le gouvernement ne peut plus espionner les communications électroniques. Ce qui est plus inquiétant, par contre, c’est que le ministère des Postes et des Télécommunications a commencé à utiliser les textos pour effaroucher les utilisateurs de téléphone, via des messages rappelant les peines encourues en cas de propagation de fausses nouvelles. Il ne faudrait pas que, sur ce réseau aussi, les autorités passent de la propagande stérile à la censure active…

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

Crise Anglophone : Cameroun: report du procès des leaders de la contestation anglophone (2116)
Crise Anglophone : Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme: la Commission nationale à pied d'oeuvre (2271)
Crise Anglophone : Bilingualism, Mutliculturalism:Commission Begins Work Tomorrow (3633)
Crise Anglophone : Décret portant nomination du Secrétaire Général de la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme (2883)
Crise Anglophone : Procès des évêques : La date de la première audience encore inconnue (6005)
Crise Anglophone : La situation à la Camair-Co, la crise anglophone et la gouvernance en couverture des journaux camerounais (2908)
Crise Anglophone : Affaire Ayah Paul : La famille accuse le gouvernement d’intimidation (2617)
Crise Anglophone : Revendications des avocats et enseignants anglophones: les voies de l’apaisement (4383)
Crise Anglophone : L’ONU «soulagée» après le retour de l’Internet dans les régions anglophones du Cameroun (9739)
Crise Anglophone : Cameroun : retour de l'internet dans les régions anglophones (9296)
Crise Anglophone : Cameroun : Paul Biya ordonne le rétablissement d’internet dans les régions anglophones (6078)
Crise Anglophone : Paul Biya ordonne le rétablissement d’Internet dans les régions anglophones (9476)
Crise Anglophone : Traitement de l’actualité camerounaise par Jeune Afrique: le gouvernement dénonce l’hostilité éditoriale (6223)
Crise Anglophone : Le Cameroun, recordman africain de la plus longue déconnexion volontaire (6183)
Crise Anglophone : Cameroun/anglophones: des avocats demandent la libération des détenus (4652)
Crise Anglophone : Les journaux camerounais préoccupés par la situation de grande tension à Bamenda (8114)
Crise Anglophone : Cameroun : convoqués au tribunal, des évêques appellent les fidèles à la mobilisation pacifique (4169)
Crise Anglophone : Cameroun : la crise anglophone ne faiblit pas (5307)
Crise Anglophone : Trois évêques camerounais au tribunal pour incitation à la grève à Bamenda (4383)
Crise Anglophone : Cameroun : l’ONU exhorte le gouvernement à trouver une sortie de crise rapide (10298)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Agriculture : Cameroun : pour 2016, la Socapalm devrait distribuer 6,8 milliards de FCfa au titre de dividende à ses actionnaires (1584)
Cameroun - Economie : Cameroun : de nouveaux dirigeants à la tête d’Ecobank et de la Société commerciale de banque (1708)
Cameroun - Gouvernance : 334 entreprises menacées de suspension des marchés publics au Cameroun (1667)
Crise Anglophone : Cameroun: report du procès des leaders de la contestation anglophone (2116)
Cameroun - Emploi : SUD,Ebolowa : le FNE dans une campagne d’attraction des chercheurs d’emplois (2137)
Cameroun - France : France, le distributeur de textile Camaïeu tente de se positionner au Cameroun (3348)
Cameroun - Diaspora : Un plan d’insertion professionnelle pour les Camerounais de retour de France (3262)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : les trois quarts des réfugiés nigérians favorables au rapatriement volontaire (3366)
Lutte contre Boko Haram : Affrontements dans l’Extrême-Nord camerounais : 4 membres d’un comité de vigilance tués (3365)
Cameroun - Télécommunication : Vingt millions d’abonnés au téléphone mobile au Cameroun (3269)
Cameroun - Economie : Cameroun : la cimenterie CIMAF veut tripler sa production (3265)
Cameroun - Santé : Paludisme: 4000 décès par an au Cameroun (4102)
Cameroun - Chine : SUD,La présence chinoise se confirme de plus en plus à Ebolowa (4494)
Cameroun - Vietnam : Le président camerounais Paul Biya attendu en visite au Vietnam (4639)
Elecam : Cameroun/nomination: le Président Paul Biya prépare « ses » élections présidentielles (4441)
Cameroun - Transports : L’aéroport de Douala reprend normalement ses activités (4085)
Cameroun - Logement : Logements sociaux: pourquoi les locataires traînent les pieds (4290)
Lutte contre Boko Haram : Exercices militaires entre les USA et le pays du Bassin du Lac Tchad (4299)
Cameroun - Transports : Le Cameroun renforce les normes de certification de ses aéroports internationaux (6377)
Cameroun - Congo : 33 milliards du Japon pour une route entre le Cameroun et le Congo (6435)