Cameroun - Education. Classement des meilleurs instituts privés d’enseignement supérieur au Cameroun

cameroun24.net Le 13 novembre 32600 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministère de l’Enseignement supérieur vient de rendre public le classement des établissements ayant présenté des candidats aux examens nationaux de BTS, HND et DSEP au cours de la dernière session.

L’Institut universitaire de la Côte (IUC) arrive à la première position du classement des six établissements ayant présenté plus de 400 candidats au Brevet de technicien supérieur (BTS) avec un taux de réussite de 82,56% (885 admis sur 1072 candidats). L’IUC est suivie par l’Institut universitaire du Golfe de Guinée (IUG-ESG) qui a obtenu un taux de réussite de 73,81%, soit 651 admis sur 882 candidats. L’Institut universitaire Matamfen (ISMAT) et l’Institut universitaire du Golfe de Guinée (IUG-ISTA) sont 3e et 4e avec des taux de réussite respectifs de 72,35% (369 amis sur 510 candidats) et 71,55% (410 admis sur 573 candidats). En cinquième position, l’on retrouve l’Institut supérieur de technologie appliquée et de gestion (ISTAG) avec un pourcentage de réussite fixé à 68,19% (551 admis sur 808 candidats). En 6ième et dernière position, c’est l’Institut universitaire Siantou (IUS), qui ferme le classement. L’IUS, dont la renommée est pourtant établie, a enregistré un taux de réussite de 63,90%, (793 amis sur 1241 candidats). Le grand absent ce classement est l’Institut Ndi Samba Supérieur indique encore Ecomatin.

Florence Nigtingale higher institue of health and biomedical sciences trône au classement général du Higher national Diploma (HND) avec un taux de réussite de 98,08% (51 admis sur 52 candidats). National polytechnic Bamenda (NPB) arrive au second  rang sur 26 établissements. Elle contracte un taux de réussite de 97,78% (308 admis sur 315 candidats. L’Institut universitaire Siantou arrive ici à la queue du classement des établissements ayant présenté plus de 50 candidats en occupant la 23e place sur 26 avec un taux de réussite de 87,34% (338 admis sur 387 candidats).

L’Institut universitaire du Golfe de Guinée (ISTA) à Douala occupe quant à lui le premier rang du classement des quatre établissements ayant présenté plus de 50 candidats au Diplôme supérieur d’études professionnelles (DSEP). L’Institut est crédité d’un taux de réussite de 98,33% (177 admis sur 180 candidats). Ce classement est bouclé par l’Institut supérieur de technologie appliquée et de gestion (ISTAG) avec un taux de réussite de 90,44% (123 admis sur 136 candidats).

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, la publication de ce document participe de la nécessité à rendre public les taux de réussite réalisés par les instituts privés d’enseignements supérieurs (Ipes) au cours de la dernière session 2019 des examens et constitue une source d’émulation pouvant permettre aux responsables et promoteurs des Ipes d’améliorer leurs performances. Le classement a été réalisé sur la base de trois critères : taille de l’effectif (le nombre de 50 candidats a été adopté comme taille d’homologation), option des admis (les options les plus porteuses en terme d’admission à l’examen) et, enfin nombre de candidats admis au cours de la session 2019.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Education

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Les médias tanzaniens préfèrent recruter DJ et comédiens au lieu de vrais journalistes

    Dans un pays où les médias préfèrent recruter des DJ et comédiens, le gouvernement exige des médias de n'employer désormais que des journalistes rapporte BBC.

  • Le premier ministre met fin aux doctorats professionnels au Cameroun

    Le Premier ministre Joseph Dion Nguté a signé en date du 5 novembre 2019, une correspondance adressée à Jacques Fame Ndongo, ministre des Enseignements supérieurs.

  • La seconde jambe de l'artiste camerounaise Mama Nguea amputée

    L’artiste musicienne, malade depuis des mois, se trouve désormais dans un état critique à l’hôpital Laquintinie rapporte le quotidien privé Mutations.

  • La chanteuse camerounaise Daphné est hors de danger

    Après s'être écroulé sur scène lors d'un show aux Etats-unis, les rumeurs sur son état de santé ce sont rependus comme une trainée de poudre dans les réseaux sociaux.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé