Cameroun - Politique. Ce qui annihile les initiatives de libération dans certains pays africains

  • C.P: Léon Tuam |
  • Publié : Mercredi le 11 Janvier 2017 08:17:52 |
  • 2968 hits |
  • Opinion |

Le monde a tout dit de l’incapacité des peuples noirs du monde –et d’Afrique en particulier –à se tailler royalement une place au Soleil ; mais à tort, vu le fardeau humiliant que l’humanité a attaché aux épaules de cette race.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Dans ce cas, l’on peut reprocher au Noir d’opérer à chaque étape de sa lutte des choix peu rationnels et peu pragmatiques devant conduire à sa libération.Pourtant, il suffit et s’agit de prendre du recul et se demander sagement :
Comment sommes-nous arrivés à cette situation de domination et d’humiliation perpétuelles, et pourquoi y sommes-nous restés jusqu’ici ?Quels sont les acteurs dans cette situation qui perdure et s’empire ?


Nous nous y trouvons et y restons d’abord pour nos divisions : Divisions raciales, religieuses, ethniques, culturelles, idéologiques, économiques, etc. qui nous distraient, nous ligotent et nous rendent toujours plus vulnérables.


Quant aux forces qui favorisent et maintiennent cette domination criminelle de certains pays africains, nous avons des acteurs endogènes ou des chevaux locaux, et des acteurs extérieurs ou des cavaliers pyromanes.


Hormis nos divisions, la domination de l’Afrique continue grâce aux véhicules trouvés sur place. Les peuples africains sont longtemps restés dans l’erreur. On ne peut pas éradiquer le paludisme en élevant et louant des moustiques. Non.  


Des Africains francophones naïfs et surtout ceux tirant profit des pouvoirs néocoloniaux disent mordicus que le seul combat libératoire qui vaille doit être contre la France et non contre les chevaux locaux dont elle se sert. Distraction.


Les peuples africains francophones par exemple n’ont aucun contrôle sur leurs « Chevaux » car, les « Cavaliers pyromanes » s’en servent pour continuer la domination. Se défaire de ces derniers revient à faucher d’abord les chevaux.


Quand les Dominés se montreront rationnels et pragmatiques, ils feront leurs révolutions, traînant les traîtres aux piloris et guillotines. Alors, les ports, la monnaie, les banques, les terres, les transports et ressources ne seront plus aux agresseurs, mais à eux. Tant que la direction d’un pays échappe aux patriotes, sa souveraineté reste tronquée et illusoire.


Léon Tuam
11 janvier 2017 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

Cameroun - Politique : SUD,Le réseau parlementaire espérance jeunesse annoncé au le Sud. (5196)
Cameroun - Politique : Ce qui annihile les initiatives de libération dans certains pays africains (2970)
Cameroun - Politique : « Paul Biya n’est pas le président du Cameroun réel » (5776)
Cameroun - Politique : L'humoriste Dieudonné annonce sa candidature à la présidentielle… camerounaise (8587)
Cameroun - Politique : Cameroun: le discours présidentiel était déjà en circulation avant 20 heures (9887)
Cameroun - Politique : Les Lionnes en exemple (5916)
Cameroun - Politique : SUD,Ebolowa : la communauté urbaine opte pour un budget réaliste (8143)
Cameroun - Politique : L'intégralité du discours de Paul Biya à l’occasion de la fin d’année 2016 et du Nouvel An 2017 (12709)
Cameroun - Politique : SUD,Mairie d’Efoulan : Cap vers le développement (10225)
Cameroun - Politique : Paul Biya parle ce samedi aux Camerounais (6414)
Cameroun - Politique : Droit d'auteur : le PM prescrit une large diffusion du fichier (11151)
Cameroun - Politique : Copyright and Neighbouring Rights: PM Calls For Popularization of National Register (11016)
Cameroun - Politique : SUD,Ebolowa : Les agents publics à l’école de la rédaction administrative. (6276)
Cameroun - Politique : La chute de Paul Biya avec ses hyènes est désormais le ciment de l’unité nationale en danger (3151)
Cameroun - Politique : 328 millions FCFA de l'UE pour renforcer les droits civils et politiques au Cameroun (6166)
Cameroun - Politique : Le dernier mépris qui signe la fin du pouvoir de Paul Biya, voire de sa vie (6278)
Cameroun - Politique : Cameroun: Présidentielle de 2018, Biya brise le silence et donne des indices (7390)
Cameroun - Politique : Graines d’espoir (6542)
Cameroun - Politique : De nouvelles représentations diplomatiques camerounaises annoncées au Soudan, en Tanzanie, en Ouganda, au Koweït et au Liban (10489)
Cameroun - Politique : Le Jerry Rawlings camerounais doit vite se lever pour sauver l’unité nationale et redonner l’espoir au peuple (6799)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Côte d'ivoire : Côte d’Ivoire: les militaires passent à la caisse International (404)
Cameroun - Santé : Hôpitaux publics: le mot d’ordre de grève levé Societé (458)
Femmes : Bouton de fièvre: comment le camoufler? (468)
Can 2017 : CAN 2017 : les liaisons dangereuses entre Total et le football africain (742)
Can 2017 : CAN 2017: C’est aussi la guerre des équipementiers (781)
CEEAC : Selon la CEEAC, l’Afrique centrale a importé pour 50 milliards de dollars en 2015 (719)
Gambie : Gambie : le Sénégal accueille Adama Barrow (2102)
Femmes : Laver régulièrement ses draps est bon pour la santé (1851)
Femmes : Alsace : un homme condamné à quatre ans de prison pour avoir transmis le sida à sa compagne (2058)
International : Les données des utilisateurs de Yahoo! sur le marché noir (1782)
Can 2017 : Les Lions ont leur mot à dire (4407)
Can 2017 : Hugo Broos, le novice (4336)
Emeutes Bamenda : Cameroun : le gouvernement veut mettre fin à une grève des enseignants dans la région anglophone (4088)
Lutte contre Boko Haram : Le Conseil de sécurité de l'ONU visitera trois pays frappés par Boko Haram (3662)
Cameroun - Russie : La Russie propose au Cameroun des investissements directs et des financements de projets (3650)
Arabie Saoudite : Arabie Saoudite : une image ''porno'' fait scandale (3750)
Côte d'ivoire : Bouaké : une manifestation dispersée (3669)
Femmes : Mauvaise haleine: nos solutions douces (2959)
Pays-Bas : Des aigles américains à la chasse des drones aux Pays-Bas (2798)
Emeutes Bamenda : Anglophone Teachers' Strike: solutions-finding Deliberations Continue (3650)