Cameroun - Communication. Carte de presse: un outil pour assainir la profession

  • Alfred MVOGO BIYECK | Cameroon-tribune |
  • Publié : Lundi le 17 Avril 2017 18:45:06 |
  • 9695 hits |
  • Opinion |

La première session de la Commission de délivrance de la carte de presse, pour l’année 2017, s’est réunie jeudi dernier.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


La Commission de délivrance de la carte de presse s’est réunie le 13 avril dernier, pour les travaux de sa première session annuelle, dans la salle des conférences, du ministère de la Communication autour de son président, Séverin Tchounkeu. A l’ordre du jour, l’examen des dossiers de demande d’attribution de la carte de presse. Une session d’autant plus attendue que pour nombre de professionnels, la Commission, à tort ou à raison, a donné l’impression, depuis la cérémonie solennelle de remise officielle des premières cartes, d’être entrée en hibernation. L’occasion était donc toute donnée aux membres de la Commission, de rassurer l’ensemble de la profession, tant les griefs à son égard sont nombreux.


Et la première d’entre ces récriminations, c’est la qualité même de la carte de presse. Le président de la Commission avait, en son temps, tenu à rassurer sur la qualité de cette carte de presse. A l’épreuve de la réalité, force est de constater que ce n’est pas le cas. Bon nombre de cartes, ont perdu de leur fraîcheur quand elles ne sont pas tout simplement devenues illisibles. Plus contrariant, les avantages promis en termes de transport, hébergement et communication, pour ne citer que ceux là, tardent à se manifester. Suffisant, pour faire dire à certains professionnels qu’il n’y a rien à attendre de la Commission de délivrance de la carte de presse, et qu’il y a tromperie sur la marchandise. Séverin Tchounkeu, le président de la Commission lui, réagit sur le terrain de la pédagogie. Il va même jusqu’à reconnaître le manque de moyens opérationnels pour répondre aux attentes des professionnels, mais rassure que tout est mis en œuvre pour que le travail à accomplir soit bien fait, et que le journaliste soit reconnu comme un acteur incontournable dans notre société. Mais à lui aussi de comprendre qu’il se doit de s’arrimer à la nouvelle donne, répondre à certains critères, pour que la carte de presse ne soit pas simplement une carte de plus, mais un sésame professionnel indispensable. La majorité le comprend de plus en plus et de mieux en mieux, malgré les incompréhensions qui subsistent. La session de jeudi dernier, au-delà de l’examen de 125 dossiers, a aussi voulu donner le signal d’une reprise effective et définitive de ses activités. Comme quoi, rien ne devrait plus être comme avant.
 

Interview:

Séverin Tchounkeu: « Les professionnels nous font confiance »

Président de la Commission de délivrance de la carte de presse.


Monsieur le président, que peut-on retenir de la première session de l’année 2017 et que répondez-vous à ceux qui pensent que la Commission est, depuis la cérémonie de remise officielle des premières cartes de presse, entrée en hibernation ?

Nous avons au cours de la présente session, la première de l’année 2017, examiné 125 dossiers pour 15 à 20% de rejets. C’est aussi vrai que nous souffrons du manque de moyens opérationnels, mais nous essayons de faire pour le mieux. Nous avons pris l’engagement de faire en sorte que cette Commission existe, et que la carte de presse au Cameroun ne soit pas simplement un sésame, mais un instrument véritablement professionnel et je pense que nous sommes en train d’y arriver progressivement.
La Commission n’est pas en hibernation. C’est une Commission qui fonctionne par session et nous avons au minimum deux sessions par an. Nous avons déjà examiné plus de 1 200 dossiers. Nous sommes dans une moyenne jamais atteinte.

Comment appréciez-vous l’engouement des professionnels auxquels la carte de presse est destinée ?

Il y a un engouement certain pour cette carte. Le sérieux mis dans l’examen des dossiers et la méthodologie de travail font en sorte que les professionnels nous font de plus en plus confiance, pour déterminer à terme, qui est journaliste et qui ne l’est pas, et pour qu’on puisse désormais être fier d’appartenir à cette noble profession.

Quid des avantages liés à la détention de la carte de presse…

Nous continuons notre travail. Nous avons déjà un certain nombre d’avantages et nous continuons de renforcer ce pôle en matière d’hébergement dans les hôtels, en matière de réduction des frais de communication et de transport. Nous travaillons à densifier ces accords là et à faire en sorte qu’ils soient effectivement opérationnels.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication

Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (4992)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4540)
Cameroun - Communication : La diversité en couverture des journaux camerounais (5776)
Cameroun - Communication : Vent de controverse en couverture des journaux camerounais (8581)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (8740)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (10819)
Cameroun - Communication : Qui, des Camerounais ou des Ivoiriens, regarde le plus la télé? (6825)
Cameroun - Communication : La diversité s’impose en couverture des journaux camerounais (6519)
Cameroun - Communication : Les «affaires» au menu des journaux camerounais (7890)
Cameroun - Communication : Le Conseil supérieur de la magistrature en couverture des journaux camerounais (8741)
Cameroun - Communication : Télécommunications et rentrée parlementaire à la une des journaux camerounais (8676)
Cameroun - Communication : Mort mystérieuse d’un évêque et économie en couverture des journaux camerounais (7838)
Cameroun - Communication : L’insécurité financière en couverture des journaux camerounais (3866)
Cameroun - Communication : Aimée-Catherine Moukoury : une passionée à Canal 2 (16897)
Cameroun - Communication : Gare aux « fake news » (15931)
Cameroun - Communication : Messapresse, filiale du groupe français Presstalis au Cameroun, veut augmenter son capital de 40 à 490 millions de FCFA (14011)
Cameroun - Communication : Économie et politique en couverture des journaux camerounais (6888)
Cameroun - Communication : Le mal-être social en couverture des journaux camerounais (7614)
Cameroun - Communication : Vent de fronde en couverture des journaux camerounais (5579)
Cameroun - Communication : Les journaux camerounais résolument en mode diversité (6149)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (1876)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (1898)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (1942)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (1891)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (2017)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (2085)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (2150)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (2794)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (5125)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (5093)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (5212)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (5203)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (5612)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (5147)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (4992)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4540)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (4501)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (2301)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (1879)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (6240)